mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le Trophée des Champions en Tunisie... ou pas ?
Le Trophée des Champions en Tunisie... ou pas ?
16 Janvier 2013 | France > LNH
Après trois éditions à Monaco, le Trophée des Champions va changer d'air. Un appel d'offres a été lancé par la LNH pour les trois années à venir. Parmi les sites et surtout les destinations qui pourraient être retenus, la Tunisie figure en bonne position mais devra faire face à une certaine concurrence. 


En 2010, la Principauté de Monaco a essuyé les plâtres et accueilli avec tout le faste qu'on lui connait, la 1ère édition du Trophée des Champions. Le cadre s'y prêtait, les équipes étaient bien "logées", les infrastructures, certes limitées en capacité, suffisaient pour contenir un public somme toute assez clairsemé. Trois ans plus tard, le diffuseur traditionnel du handball hexagonal a totalement adhéré au projet, la compétition fait partie du calendrier national et les clubs invités se servent de ce tournoi pour affiner les derniers réglages à une semaine du début de la saison officielle. 

Après donc trois années sur le Rocher, la Ligue Nationale de Handball a lancé un nouvel appel d'offres qui porte sur l'organisation des trois prochaines saisons. Dans une zone, une ville ou même un seul pays, unique. 

Après examen de plusieurs candidatures qui ont du respecter un cahier des charges très strict, la LNH en a retenu deux:

- Vendéespace sur la commune de Mouilleron-le-Captif (près de la Roche-sur-Yon), une réalisation de 21000 m² qui offre une jauge maximale de 4900 places

- et la Tunisie où se sont rendus, en décembre dernier, trois membres de la Ligue dont Christophe Janot, le Monsieur Développement à la LNH qui ont pu procéder à un état des lieux. 
 
Les deux candidatures ont leurs propres attraits, le choix devait être connu le 8 janvier dernier mais la Ligue s'est offert un délai de réflexion. 

La Tunisie a de multiples atouts. C'est avant tout un pays de handball qui a déjà accueilli une manifestation d'envergure internationale avec le Mondial 2005. Une organisation qualifiée de "bon enfant" par ceux qui y avaient participé ou qui en avaient assuré la couverture médiatique.

Présent à Granollers sur le championnat du Monde, Karim Hélali, le président de la Fédération Tunisienne de handball (notre photo de tête) a renouvelé son attachement à accueillir l'épreuve pour les trois années qui viennent. "Ce serait une vitrine extraordinaire pour le handball tunisien qui progresse d'année en année, autant par les résultats que par l'engouement qu'il reçoit de la part de la population. Nous avons accueilli la mission de la Ligue française et nous espérons qu'elle a été séduite par la qualité de nos installations." En fait, trois villes tunisiennes ont été proposées parmi lesquelles Sousse, Hammamet (6000 places) et Tunis-Radès (14 000 places). Elles recevraient à tour de rôle une édition (en 2013, 2014 et 2015). "Nous avons même proposé afin que ce soit une vraie fête du handball, renchérit le président de la FTHB, de programmer la supercoupe de Tunisie en lever de rideau de la finale du Trophée des Champions." La LNH a entendu ces arguments et devrait très rapidement se prononcer. Pour autant, le volet "sécurité" a été soulevé et c'est peut-être là, la seule réserve qui a été émise. Ce que conteste Karim Hélali. "Notre pays est un pays sûr. Nous venons de fêter les deux ans de la révolution de jasmin et la sécurité n'a jamais été remise en cause. Les six millions de touristes qui ont choisi la Tunisie pour passer leurs vacances en 2012, en sont la meilleure preuve. Ce serait un super levier pour la promotion du tourisme et notre économie." A la Ligue, de faire la part des choses. 
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités