mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D1M: Dunkerque peut devenir gourmand
D1M: Dunkerque peut devenir gourmand
16 Février 2013 | France > LNH

La 15ème journée de D1 masculine a été fertile en rebondissements. Si le PSG parait hors d'atteinte cette saison, rien n'est fait pour l'autre billet en Ligue des Champions. Sur la lancée de son succès en terre nantaise, Dunkerque s'accroche aux basques de Montpellier. La 2ème partie de saison peut réserver encore quelques surprises de taille. En bas de classement, Aix à cédé sa place de 1er condamné à Créteil. Billère persiste et signe.

Le succès à Nantes a ouvert l’appétit de Dunkerque qui désormais fond à vitesse grand « V » sur Montpellier, tenu en échec à Aix. Deux longueurs séparent les Nordistes des Héraultais mais l'USDK reste toutefois sous la menace de Chambéry en proie au doute après son sévère revers à Ivry. Une remarque au passage: parmi les clubs qui ont abandonné quelques points lors de cette 15ème journée, trois sont encore engagés dans une coupe européenne. A l’heure où la tentation de faire passer la Ligue Nationale à 16 clubs est grande, la question est de savoir si rajouter quatre journées au calendrier d’un championnat déjà très disputé, est une bonne solution. La fraîcheur de l’équipe dunkerquoise peut être déterminante pour la suite. « On ne va pas dire qu’on joue le titre mais on peut légitimement envisager la qualification pour la Ligue des Champions, reconnait Patrick Cazal. On en a fait l’expérience la saison passée, jouer sur plusieurs tableaux, peut fragiliser une équipe. Nous manquions de rotations et certainement d’expérience. Nous nous sommes servis de tout cela pour évoluer. Par rapport à certains adversaires, nous sommes dans de meilleures dispositions. » L'entraîneur nordiste n'est pas dupe, il sait pertinemment qu'il aura à faire face à ses adversaires directs mais aussi à des équipes concernées par le maintien. « Il n'y aura pas de petits matches, mais si on est capable d'aller gagner à Nantes, on peut se montrer ambitieux. On est en coupe de l'EHF (grâce à son succès en coupe de la Ligue) mais maintenant on ne se contente pas que de cela.» Le succès à Beaulieu a donné un véritable coup de fouet aux partenaires d'Erwan Siakam (notre photo de tête).

Cette année, Saint Raphaël a connu la même déconvenue que Dunkerque, la saison passée. Après un tour qualificatif à la Ligue des Champions et un seul tour en EHF, l’équipe varoise en proie également à une avalanche de blessures, a vécu une 1ère partie de championnat cauchemardesque avec trois succès en 9 rencontres. Depuis, la tendance s’est quelle que peu inversée, et malgré un dernier revers à Paris, sur le parquet bosselé de Coubertin (indigne pour un match de cette importance retransmis à la télé), les partenaires d’un excellent Adrien Di Panda (notre photo) pointent désormais à la 6ème place, ex aequo en points avec Nantes et Tremblay. Eliminé de la coupe de France, l’équipe de Saint Raphaël n’a désormais que le championnat comme objectif et en recevant entre autres, Nantes, Montpellier, Tremblay et Dunkerque, elle peut refaire une partie de son handicap qui la sépare des Héraultais. Avec le retour d'Aurélien Abily (blessé à une cuisse) et jan Stehlik sur la base arrière, la 2ème partie de saison peut être profitable.

A Beaulieu, un seul être vous manque et le "H" se retrouve orphelin. Alberto Entrerrios (notre photo) a su se rendre indispensable et lorsque le champion du Monde espagnol a quitté ses camarades après quelques minutes de jeu face à Dunkerque, la belle machine nantaise a connu de sacrés râtés. Il y a à Chambéry la Basic-dépendance ou à Toulouse, la Fernandez-dépendance, il y a à Nantes, la Entrerrios-dépendance. Le bon point du match nul à Chambéry a été quasiment effacé par ce revers à domicile. Avec la suite de la coupe de l'EHF et peut-être une qualification pour le Final Four de la compétition ainsi que la Coupe de France, les hommes de Thierry Anti ont un calendrier très chargé. Le déplacement à Saint Raphaël et la réception de Paris dans la 1ère quinzaine de mars décideront de bien des choses.

Dans le match des frères siamois, Cesson est resté maître chez lui face à une équipe de Sélestat très accrocheuse. En mode diesel, les irréductibles bretons n'ont pu prendre le large qu'au quart d'heure de jeu lorsque Sylvain Hochet (5 buts tout comme Ternel, Lanfranchi et Anic - notre photo) a sonné la charge. Dès lors, profitant des maladresses et de l'indiscipline des Alsaciens, les joueurs de David Christmann ne vont jamais rien lacher (15-11 à la pause). Pourtant en seconde période, Sélestat va tenter de revenir mais à chaque fois, n'échouer qu'à 2 buts de la parité. Dans les dix dernières minutes, Cesson va remettre un coup d'accélérateur pour finalement l'emporter (28-24).  

En bas de classement, Toulouse respire, Créteil s'enfonce, Billère ne décolle toujours pas

Dans le sillage de Jérôme Fernandez (10 buts) et Anouar Ayed (8 buts), Toulouse sort la tête de l'eau mais perd Salva Puig. L'Espagnol a quitté ses coéquipiers autour de la 20ème minute, se plaignant d'une vive douleur au genou gauche. Des examens seront pratiqués ce samedi matin. Déjà amputée de Danjel Andjelkovic blessé à l'épaule et de Damien Kabengélé, parti du club, la base arrière haut-garonnaise n'a plus de gaucher. Face à Créteil qui a opposé une belle résistance en mettant notamment en valeur son duo Minel-Nyokas (8 buts chacun), le Fénix, encore mené (29-30) à 7 minutes du buzzer, a fait la différence grâce aux parades de Wesley Pardin qui la saison prochaine formera un parfait tandem avec le jeune gardien international espagnol de Granollers, Gonzalo Perez de Vargas. Toulouse n'est pas encore tiré d'affaire mais prend une bouffée d'air frais. Les Cristoliens eux, se retrouvent avant-derniers et donc relégables.

Billère est juste derrière et n'a toujours pas remporté le moindre match en championnat. Les Béarnais qui ont ouvert la marque, n'ont ensuite jamais mené au score. Grâce aux anciens d'Ivry Guillaume Crépain (notre photo) et Audray Tuzolana (tous les deux 5 buts), Tremblay a géré très intelligemment son match faisant conséquemment l'écart dès la 13ème minute (2-7). Les Franciliens ont maintenu ce matelas de cinq unités tout le long de la rencontre avant de terminer en roue libre (24-32). Les hommes de Stéphane Imbratta font une excellente opération en grimpant à la 6ème place ex aequo en points avec Nantes et St Raphaël. 

Ce qui a changé en une semaine:

° Aix a quitté la place de 1er relégable et laisse le fauteuil à Créteil

° Ivry a renoué avec le succès (cela faisait trois mois que cela n'était pas arrivé en championnat) et de belle manière face à une équipe de Chambéry qui en fin de rencontre avait des allures de radeau de la Méduse.

° Vincent Gérard est le meilleur gardien de LNH (Dunkerque - 189 arrêts) devant Mickaël Robin (Montpellier - 180 arrêts)

° Dunkerque grignote un point sur Montpellier, 2 sur Chambéry, Nantes et St Raphaël

° Duggie Bojinovic (PSG) a inscrit face à St Raphaël, son 1000ème but en D.1 française

BILLERE HANDBALL - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL

24 - 32 (Mi-temps : 9-14)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 15/02/2013 à 20:30
Arbitres / Délégué (D)
MOURAD BOUNOUARA
RICHARD THOBIE
JEAN-PHILIPPE DUBEDOUT (D)
Lieu :
porting d'Este
17 rue Saint John Perse
BILLERE

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - CHAMBERY SAVOIE HB

30 - 21 (Mi-temps : 15-11)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 13/02/2013 (R) à 20:00
Arbitres / Délégué (D)
CHARLOTTE BONAVENTURA
JULIE BONAVENTURA
YANNICK PETIT (D)
Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre
IVRY SUR SEINE

*****************************

PARIS SAINT GERMAIN HANDBALL - SAINT RAPHAEL VHB

33 - 28 (Mi-temps : 18-13)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 14/02/2013 (R) à 20:45
Arbitres / Délégué (D)
JEAN-FRANÇOIS BOURGEOIS
PATRICK DENIS
MAX JOURNO (D)
Lieu :
Pierre de Coubertin
82, avenue Georges Lafont
PARIS

*****************************

Cesson Rennes Métropole HB - SELESTAT ALSACE HANDBALL

28 - 24 (Mi-temps : XX-XX)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 15/02/2013 à 20:45
Arbitres / Délégué (D)
SAID BOUNOUARA
KHALID SAMI
RAYMOND LEGRAND (D)
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Allée de Champagne
CESSON SEVIGNE

*****************************

HBC NANTES - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL

26 - 28 (Mi-temps : 15-14)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 14/02/2013 à 20:30
Arbitres / Délégué (D)
JEAN-PIERRE MORENO
MICHEL SERRANO
RENE HERVOUET (D)
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU
NANTES

*****************************

FENIX TOULOUSE HANDBALL - US CRETEIL HANDBALL

34 - 31 (Mi-temps : 16-16)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 15/02/2013 à 20:30
Arbitres / Délégué (D)
CLÉMENT BADER
LOIC WEBER
MICHEL STERN (D)
Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace
TOULOUSE

*****************************

PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL - MONTPELLIER HANDBALL

27 - 27 (Mi-temps : 14-14)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 13/02/2013 à 20:30
Arbitres / Délégué (D)
JEAN-PATRICK ANICET
FREDERIC FERRANDIER
ROGER BADALASSI (D)
Lieu :
VAL DE L'ARC
33, CHEMIN DES INFIRMIERS
AIX EN PROVENCE

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités