mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Seul l’Atletico renverse la vapeur
Seul l’Atletico renverse la vapeur
25 Mars 2013 | Europe > Champion's League

Dans les 8° de finale retour de la Champion’s League la logique a été respectée, ou presque… Seuls les Espagnols de l’Atletico Madrid ont réussi à inverser la tendance du match aller et faire mentir les pronostics, empêchant par la même, l’Allemagne de faire le grand chelem avec 4 qualifiés sur 4 équipes engagées.

Pourtant les Madrilènes avaient lâché le match nul la semaine dernière sur leurs terres et la seconde période laissait à penser que le Fusche Berlin n’aurait que peu de souci pour se qualifier dans son antre de la Max Schmeling Halle. Mais cette fois, l’Atletico ne va pas craquer en seconde période. Jouant toujours à fond les montées de balles et le jeu de transition, ils vont rester collés au score tout le match. Silvio Heinevetter était loin de son show de la semaine passée, seul son numéro faisait des étincelle et le retour de José Hombrados dans les buts de l’Atletico était plus que payant. Résultat, la balle de match dans les mains de Kiril Lazarov qui ne pas se faire prier pour crucifier l’ex istréen Petr Stochl avant que Berlin ne savonne très mal – proprement sa dernière possession. Autre équipe en danger, le grand TWH Kiel qui avec deux buts à remonter face à un Chekhovskie Medvedi aux très grosses qualités dans le jeu. Pourtant, une fois l’entrée de Daniel Narcisse à la mène, les Zèbres vont sembler s’envoler. Le Françasi plaçait idéalement les artilleurs allemands en position quand il ne régalait pas ses pivots. Avec 10 buts d’avance à mi seconde période, tout semblait tranquille pour Kiel face à des Russes qui n’arrivait pas à mettre ses artilleurs en position de shoot, Serguei Gorbok en premier. La vigilance de Thierry Omeyer et la solidité défensive laissait Kiel tranquille devant. Malheureusement, une perte totale d’efficacité au shoot, un Aron Palmarsson faisant quasi systématiquement les mauvais choix et des Russes retrouvant de l’allant allaient mettre de la tension dans une fin de match qui n’aurait jamais du en connaître pour les hommes d’Alfred Gislasson. Au final un +4 salvateur mais quand même une grosse trouille sur les 10 dernière minutes.

Pour le reste de la logique, toujours de la logique excepté la victoire un peu surprise de Celje à Hambourg. Mais avec le + 9 ramené de Slovénie, les futurs coéquipiers de Kentin Mahé pouvaient largement voir venir. Pour les Polonais de Kielce, la première défaite de la saison face aux Hongrois de Szeged a été effacée par un +5 qui propulse un peu plus ce club vers un Final Four où tout le monde les voit. Veszprém à fait le boulot lui aussi très proprement face à un Ademar Léon qui cette fois ci n’aura pas su refaire un exploit, un +8 ajouté au +3 à Léon qui là aussi montre les ambitions des Hongrois. Dans le même temps, possible que pour l’Ademar cela ait été le chant du cygne, les énormes problèmes financiers du club n’annonçant pas des jours qui chantent pour lui.

Pour Barcelone et pour Flensburg, une petite victoire tranquille sur leurs terres avec un +2 pour chacun d’eux face à leurs victimes de la semaine passée. Silkeborg pour le Barca et Velenje pour Flensburg n’ont pas su mais surtout ne pouvait pas inverser la tendance, malgré de belles résistances et quelques moments d’espoirs vite douchés pour les visiteurs de la journée. Enfin dernier des 8 et sans doute la plus belle surprise dans la liste des quarts de finalistes, les Macédoniens du HC Metalurg Skopje. Victorieux de 2 buts sur les terres de Minsk, les coéquipiers d’un Renato Vugrinec toujours aussi efficace ont bissé la performance en s’imposant chez eux de 3 buts face à l’équipe drivée par l’ex tourangeau Serguey Bebeshko.

Tout ce beau monde connaîtra son futur sort demain midi lors du tirage des quarts de finale de la Champion’s League au siège de l’EHF à Vienne.

FC Barcelona Intersport - Bjerringbro-Silkeborg : 26 - 24 (Mi-temps : 12 - 13)

MKB Veszprém KC - Reale Ademar Leon : 33 - 25 (Mi-temps : 15 - 14)

KS Vive Targi Kielce - Pick Szeged : 32 - 27 (Mi-temps : 14 - 11)

HSV Hamburg - Celje Pivovarna Lasko : 28 - 31 (Mi-temps : 13 - 12)

THW Kiel - Chekhovskie Medvedi : 30 - 26 (Mi-temps : 17 - 10)

HC Metalurg - HC Dinamo Minsk : 24 - 22 (Mi-temps : 11 - 12)

Füchse Berlin - BM Atletico Madrid : 26 - 27 (Mi-temps : 13 - 14)

SG Flensburg-Handewitt  - Gorenje Velenje : 27 - 25 (Mi-temps : 13 - 14)

8° de finale retour
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Hamburg* Celje 28 31 21/03 >>
Veszprém* León 33 25 23/03 >>
Kielce* Szeged 32 27 24/03 >>
Barcelona* Silkeborg 26 24 24/03 >>
Flensburg* Gorenje Velenje 27 25 23/03 >>
Kiel* Moscou 30 26 24/03 >>
Skopje* Minsk 24 22 23/03 >>
Berlin Madrid* 26 27 24/03 >>

 

© François Dasriaux
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités