mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Dunkerque rejoint Montpellier, Toulouse et Aix respirent
Dunkerque rejoint Montpellier, Toulouse et Aix respirent
14 Avril 2013 | France > LNH

On ne saura que plus tard si cette 20ème journée a été un énième tournant du championnat de D1. Dunkerque a bien profité du faux-pas à domicile de Montpellier, Créteil s'est rassuré, Aix et Toulouse se sont donnés un peu d'air, Chambéry a eu chaud face à Saint Raphaël, tout comme Nantes à Tremblay. Le PSG lui, se prépare au sacre. Billère a les deux pieds en Pro D2.

Montpellier et Dunkerque au coude à coude

Rien n’est encore compromis mais Montpellier (notre photo de tête) traverse une période de grand doute et sans minimiser l’exploit de vaillants joueurs de Créteil revigorés par la présence incommensurable de Gorazd Skof venu faire quelques piges dans les buts, les Héraultais ont du souci à se faire. Ils restent sur deux défaites de rang après celle à St Raphaël il y a trois semaines et cette fois, à Bougnol face à l’avant dernier. Cinq pénaltys ratés, des gardiens à la rue, une défense courant d’air, rien n’a fonctionné à l’exception de William Accambray qui a lui seul, a évité à ses partenaires une correction plus cuisante (32-33).

A la faveur d’un succès prévisible à Billère (24-32) qui officiellement est relégué en Pro D2 (20ème défaite de rang), Dunkerque est revenu avec 29 points à hauteur des Montpelliérains qui bénéficient d’une meilleure différence de buts. Il reste six journées et un déplacement des multiples champions de France dans le Nord programmé dans deux semaines. Tout peut se jouer lors de cette 22ème journée… ou pas car derrière, Montpellier recevra Paris et ira à Chambéry avant de terminer par Tremblay et Nantes. Les Nordistes ont a priori un calendrier plus favorable avec après ce rendez-vous au sommet, Toulouse, Tremblay, Chambéry et St Raphaël. A la clé de ce mano a mano, le droit de rejoindre Paris en Ligue des Champions, la saison prochaine. Pour Montpellier, une participation dans la compétition majeure est économiquement primordial. Sinon, il faudra revoir les ambitions à la baisse. Dunkerque est dans une excellente posture. Celle de l’outsider qui a tout à gagner dans l’affaire. Cela promet donc jusqu’à la fin du championnat.

Tremblay patauge, Nantes sur sa lancée

Tremblay n’arrive plus à s’imposer à domicile et pourrait connaître une aussi mauvaise fin de saison que l'an passé. Après Sélestat et Créteil, c’est Nantes cette fois qui a crucifié pour la 3ème fois consécutive (24-25), les joueurs de Stéphane Imbratta. Grâce encore une fois à Valero Rivera (énergiquement stoppé sur notre photo - 8 buts dont 3 pénaltys), Nantes qui rappelons-le, court trois lièvres à la fois, a gardé la maîtrise de la rencontre, se faisant une petite frayeur dans le money-time lorsqu’enfin, son adversaire, peu inspiré jusque-là, a décidé de réagir. Tremblay devra se montrer plus rigoureux. La fin de saison s’annonce très compliquée. Lors des six dernières journées, les Franciliens vont devoir affronter cinq des six premiers de la D1.

Aix bouffe du Breton

Pas de souci pour Aix qui n’a pas eu à forcer son talent pour prendre la mesure d’une bien pâle équipe de Cesson. Cueillis à froid (3-0 à la 4ème), les Bretons ont constamment couru après le score pour finalement atteindre la pause avec un handicap de 6 longueurs (17-11). Les partenaires de Mickaël Illès (meilleur bras de la soirée avec 8/8 réalisations dont 5 jets à 7 m) vont posséder jusqu’à 13 buts d’avance à moins d’un quart d’heure de la fin. Cesson qui restait sur deux belles victoires dont une à Chambéry, retombe dans ses travers. De son côté, Aix victorieux (36-23), n’est pas totalement sorti d’affaire concernant la relégation d’autant que la série qui arrive, ne sera pas de tout repos avec Paris, Nantes et St Raphaël.

La crise allemande a du bon pour Toulouse !

Il a fallu que les Allemands de Melsungen aient des soucis financiers, qu'ils se séparent de deux joueurs de leur trio grec et que Toulouse saisisse l'occasion pour que Alexandros Vasilakis (notre photo) débarque sous le maillot du Fénix. Et la greffe a tout de suite pris ! Les onze buts du gaucher dans sa nouvelle tunique, combinés aux dix réalisations de Jérôme Fernandez, aux parades de Wesley Pardin et au sans faute de Miha Zvizej (7/7) ont permis à Toulouse de s'imposer assez largement (28-35) à Sélestat qui n'a jamais été en mesure d'exister. Série en cours de trois matches sans défaite pour le Fénix, c'est excellent pour le moral avant d'accueillir Chambéry. L'efficacité de Vasilakis nous ramène presque trois ans en arrière. Début mai 2010, Toulouse alors avant-dernier, engage le Serbe Vladica Stojanovic comme joker médical. A peine arrivé de Melsungen (tiens ! comme le Grec), le demi-centre qui évolue aujourd'hui à Aix, plante 11 buts (2ème coïncidence) face à Dunkerque. Il sera l'un des artisans du maintien parmi l'élite. Trois ans plus tard, l'histoire d'un transfert à la dernière minute est profitable d'entrée. Toulouse peut respirer.

Chambéry croit encore à l'Europe

Entre Chambéry et Saint-Raphaël, il est souvent question de matchs engagés, de situation tendue et les écarts ne sont jamais très importants. Ce samedi, la guerre des nerfs (notamment pour les supporters du Phare), a duré jusque dans le money-time. A 4 minutes du terme, les deux équipes étaient à égalité (25-25). Aucune n'avait pris l'ascendant sur l'autre, les deux gardiens ayant excellé dans leur zone avec un Cyril Dumoulin (notre photo) stratosphérique et décisif pour les Savoyards (19 arrêts) et un prometteur Alexandre Demaille (20 ans) pour les Azuréens (12 arrêts à 48%). A la 56ème minute donc, rien n'était fait. Après un temps mort posé par Mario Cavalli, la douche froide va s'abattre sur Chambéry avec l'exclusion de Guillaume Gille. Les locaux allaient plutôt bien négocier cette infériorité numérique d'autant qu'à son tour, le Raphaëlois Tomas était lui aussi sanctionné (27-25 à 2'30 de la fin). Le scénario de la double exclusion va se renouveler mais cette fois c'était Cyril Dumoulin qui était déterminant en repoussant un pénalty de Jan Stehlik. Chambéry s'imposait donc à l'arrachée (28-26) et préservait ses chances de qualification pour l'Europe. Pour St Raphaël, elles se sont éloignées.

Paris à deux matches (au plus) de son sacre

Paris attend tout simplement l'heure du sacre. Le 1er de l'ère qatarie. Un pas de plus a été fait jeudi après une nouvelle victoire face à Ivry. Les joueurs de Pascal Léandri souvent dépassés par l’ampleur de la tâche n’ont rien pu faire. Il est urgent pour eux d’évacuer cette soirée cauchemar où rien n’a fonctionné à l’exception peut-être de la prestation de Thomas Zirn sur son aile droite. Les prochaines confrontations seront plus à la portée des Val-de-Marnais mais le Ivry-Créteil programmé dans moins de 15 jours sent déjà la poudre. Du côté de Paris, Luc Abalo (notre photo) à lui seul a tué la rencontre avant la pause (7 buts en 1ère MT et 3 ensuite) et même quand Philippe Gardent a fait tourner et lâché ses seconds couteaux, tout le monde s’est mis au diapason (succès 22-34). C’est sans doute à cela que l’on reconnait une grande équipe qui est décidément à l’étroit en LNH. Vivement la saison prochaine et la Ligue des Champions !

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - PARIS HANDBALL

22 - 34 (Mi-temps : 10-19)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :

THIERRY DENTZ
DENIS REIBEL
JEAN-MICHEL GERMAIN (D)
Date et Heure :
Le 11/04/2013 à 20:45
Lieu :
Georges Carpentier
81, bd Massena
PARIS

*****************************

BILLERE HANDBALL - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL

24 - 32 (Mi-temps : 10-17)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
OLIVIER BUY
SEBASTIEN DUCLOS
LUCIEN ALBOUY (D)
Date et Heure :
Le 13/04/2013 (R) à 20:30
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
BD DU CAMI SALIE
PAU

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - US CRETEIL HANDBALL

32 - 33 (Mi-temps : 15-21)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
SIEGFRIED CLAPSON
XAVIER FIESCHI
GEORGES VICENT (D)
Date et Heure :
Le 12/04/2013 à 20:00
Lieu :
ymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand
MONTPELLIER

CHAMBERY SAVOIE HB - SAINT RAPHAEL VHB

28 - 26 (Mi-temps : 16-15)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) : 
JEAN-FRANÇOIS BOURGEOIS
PATRICK DENIS
DOMINIQUE MALFONDET (D) 
Date et Heure : 
Le 13/04/2013 à 21:00
Lieu : 
LE PHARE
800 avenue du Grand Arietaz
CHAMBERY

*****************************

SELESTAT ALSACE HANDBALL - FENIX TOULOUSE HANDBALL

28 - 35 (Mi-temps : 16-21)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
JEAN-PATRICK ANICET
FREDERIC FERRANDIER
JOËL SEMIN (D)
Date et Heure :
Le 13/04/2013 à 20:30
Lieu :
Centre Sportif Intercommunal 'Eugène Griesmar'
Quai Albrecht
SELESTAT

*****************************

PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL - Cesson Rennes Métropole HB

36 - 23 (Mi-temps : 17-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
MOURAD BOUNOUARA
RICHARD THOBIE
PHILIPPE WORONECKI (D)
Date et Heure :
Le 12/04/2013 à 20:30
Lieu :
VAL DE L'ARC
33, CHEMIN DES INFIRMIERS
AIX EN PROVENCE

*****************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - HBC NANTES

24 - 25 (Mi-temps : 11-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
STEVANN PICHON
LAURENT REVERET
JEAN LELONG (D)
Date et Heure :
Le 12/04/2013 à 20:45
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
RUE JULES FERRY
TREMBLAY EN FRANCE


© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités