mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Copy parfaite.... Rochelaises et Alsaciennes titrées !
Copy parfaite.... Rochelaises et Alsaciennes titrées !
13 Juin 2013 | National > Nationale 1F

Au rang des meilleures joueuses de N1F, Aunis rafle trois récompenses logiques au vu de son brillant parcours en poule 1. La personnalité 2012/13 se nomme Maud-Eva Copy, la Brestoise a tapé dans l'œil des entraîneurs du championnat. En poule 2, Achenheim et Pole Sud 38 se sont livrés jusqu'au bout un superbe mano-à-mano : deux titres individuels viennent honorer Alsaciennes et Dauphinoises. Le détail des calculs, né du vote de tous les entraîneurs, est à retrouver dans le prochain numéro du magazine Handaction.

Poule 1 : Copy et Gondo plébiscitées !

Vainqueur du championnat, Aunis reçoit sans surprise la majorité des distinctions individuelles : c'est ainsi qu'Adeline Boiteux fait valoir son expérience et reçoit le titre de meilleure gardienne. La formation Rochelaise a pu compter sur une base arrière performante : son internationale Egyptienne Ehsan Abdelmalek apparaît une nouvelle fois dans le sept majeur... mais cette saison dans le rôle de la meilleure demi-centre. Pour son retour à la compétition, Elise Méchain a fait fort et est naturellement récompensée sur le poste d'arrière gauche. Si Aunis est l'équipe qui attire l'attention au vu de ce palmarès, la personnalité de la saison est bel et bien Maud-Eva Copy. La jeune Bretonne est de loin désignée comme la meilleure ailière gauche à l'ouest. Elle rafle aussi le trophée de révélation de l'année. C'est d'ailleurs dans le camp Brestois que l'on retrouve les meilleures ailières de ce championnat : internationale junior, la gauchère Juliette Le Maire rafle la mise sur le côté droit. Au poste de pivot, le titre ne pouvait évidemment pas échapper à l'expérimentée Paula Gondo, la présence incontournable de l'Amandinoise a impressionné bon nombre de ses adversaires tout au long de la saison. La Côte d'Ivoire est décidemment à l'honneur : outre Paula Gondo, la gauchère Alimata Dosso se voit décerner la palme sur le poste d'arrière droite... l'une des rares satisfactions avec Aminata Doucouré dans une saison Saint-Maurienne plutôt triste. Enfin, St Amand les Eaux, 3ème au final, compte dans ses rangs la meilleure défenseure du championnat : Abiba Fofana se distingue dans le secteur défensif devant Elise Brigot et Marlène Gaignon.

Meilleure gardienne : Adeline BOITEUX (Aunis)
fiche de la joueuse

Adeline Boiteux n'a certes pas réalisé sa meilleure saison sous les couleurs d'Aunis mais cette gardienne expérimentée agée de 29 ans est plus que jamais une valeur sûre au sein du collectif de Laurent Grammont. Sa 3ème saison Rochelaise aura été la bonne... une accession méritée en D2 avec quelques performances remarquées lorsqu'Aunis connaissait ici et là quelques baisses de tension : 22 arrêts à Pessac, 15 face à Poitiers ou encore 19 parades début mai contre Alfortville. Meilleure gardienne du championnat, Adeline Boiteux devance la Camerounaise Berthe Abianbakon qui a littéralement crevé l'écran cette saison : la Lionne Indomptable n'est évidemment pas étrangère à la 4ème place finale d'Aulnay.

Également nommées : 2ème : Berthe Abianbakon (Aulnay), 3ème : Nadège Konan (Val de Boutonne), 4ème : Elina Lavergne (Alfortville), 5ème : Justine Robert (Brest), 6ème : Fanta Diarra (St Maur).

*****************************

Meilleure arrière gauche : Elise MECHAIN (Aunis)
fiche de la joueuse

Joueuse cadre d'Aunis depuis plus d'une décennie, Elise Méchain n'avait pas envie d'arrêter le handball après son arrêt maternité de l'an dernier. Et bien lui en a pris puisque la capitaine Rochelaise s'est révélée comme un élément essentiel du retour d'Aunis en D2. Repositionnée arrière gauche aux côtés de la meneuse Abdelmalek, Elise Méchain a repris sa place le plus naturellement du monde. Avec une constance remarquable et quelques coups d'éclats devant ses fidèles supporters de Périgny : 10 réalisations personnelles face à Brest, 11 face à Aulnay. La saison exemplaire de l'arrière Rochelaise est logiquement saluée par une large majorité d'entraîneurs de la division.

Également nommées : 2ème : Aurèle Itoua (Aulnay), 3ème : Judit Ferencz (Bergerac), 4ème : Aminata Doucouré (St Maur), 5ème : Krisztina Pigniczki (Alfortville), 6ème : Ouided Kilani (Val de Boutonne).

*****************************

Meilleure ailière gauche : Maud-Eva COPY (Brest)
fiche de la joueuse

Maud-Eva bien sûr : c'est la réponse unanime des techniciens du championnat à la désignation de la meilleure joueuse sur l'aile gauche. La jeune Brestoise de 20 ans arrive très loin en tête des votes : seule sur son poste, la longiligne n°9 du Penn-ar-bed a démarré la saison sur les chapeaux de roue : 10 buts à Dreux puis contre Poitiers. Combinant à merveille avec Elise Brigot sur le côté gauche, Maud-Eva Copy s'est distinguée par une régularité sans faille... terminant en apothéose face à St Amand les Eaux puis à Colombelles (8 buts personnels à chaque fois). Une saison exceptionnelle dans la lignée de la précédente avec la réserve d'Arvor en N2... pour le plus grand plaisir des supporters du bout du monde.

Également nommées2èmes : Marie Gagez (Colombelles) et France Meret-Brunel (Aunis), 4ème : Charlotte Correa (Val de Boutonne), 5ème : Pamela Oussoukpevi (Dreux), 6ème : Julie Turquand (Poitiers).

*****************************

Meilleure pivot : Paula GONDO (St Amand les Eaux)
fiche de la joueuse

Elle était la recrue vedette de la dernière intersaison : arrivée au sein d'un collectif en difficulté jusqu'alors dans le secteur central, Paula Gondo n'a pas mis longtemps avant de prendre ses marques (12 buts par exemple face à Aulnay fin novembre). L'Internationale Ivoirienne a mis sa puissance et son expérience de plus d'une décennie de D1 au service du club Nordiste. Une présence remarquée (1.80m) au coeur des défenses adverses et Paula Gondo enchaîne les buts sans discontinuer (155 cette saison) jusqu'à finir en trombe (10 buts par match en mai). 3ème au final avec St Amand, elle fait l'unanimité des entraîneurs au poste de pivot.

Également nommées2ème : Ninon Pouch (Aunis), 3ème : Maelig Rete (Aunis), 4ème : Emilie Legrand (Dreux), 5ème : Aubine Menet (Val de Boutonne), 6ème : Marie Jonvel (Poitiers), 7ème : Marie Cénédésé (Colombelles).

*****************************

Meilleure arrière droite : Alimata DOSSO (St Maur)
fiche de la joueuse

Débarquée il y a un an d'Abbeville, Alimata Dosso s'est vite intégrée dans le collectif Stelliste : 10 buts à Bergerac pour le premier coup d'éclat du club Val-de-Marnais. Hélas, St Maur aura par la suite alterné le bon et le médiocre : une inconstance qui ne remet pas en cause les performances de sa gauchère... auteur notamment d'un mois de février exceptionnel (37 buts en 3 matchs), l'internationale Ivoirienne n'hésite pas à prendre un maximum de shoots : une présence bien utile y compris lorsque la Stella pique du nez au crépuscule de cette saison. L'ex-Toulousaine se place juste devant une autre Ivoirienne, la Bergeracoise Mariam Bakayoko.

Également nommées : 2ème : Mariam Traoré-Bakayoko (Bergerac), 3ème : Anaïs Lonzième (Alfortville), 4ème : Clara Morais (St Amand les Eaux), 5ème : Celia Isabel (Dreux), 6ème : Laetitia Boyard (Aunis).

*****************************

Meilleure ailière droite : Juliette LE MAIRE (Brest)
fiche de la joueuse

Alter-égo de Maud-Eva Copy sur l'autre aile, Juliette Le Maire est un nouvel exemple du formidable vivier de jeunes handballeuses présent en Bretagne. Agée tout juste de 18 ans, la demoiselle de Ploumagoar, passée d'abord par Guingamp et Plouagat, gravit les marches à une allure folle. Une montée en puissance qui lui a permis récemment de goûter à ses premières sélections en équipe de France junior. Logique au vu d'une saison pleine et aboutie : d'une implacable régularité, Juliette Le Maire a pleinement contribué au renouveau Brestois... devançant au passage quelques gauchères chevronnées comme l'Aulnésienne Kibamba et la Colombelloise Gaignon.

Également nommées : 2ème : Léontine Kibamba (Aulnay), 3ème : Marion Gaignon (Colombelles), 4ème : Orianne Echenique (Bergerac), 5èmes : Elodie Boyer (Pessac), Karima Doukkali (Dreux) et Fanny Billac (Aunis).

*****************************

Meilleure demi-centre : Ehsan ABDELMALEK (Aunis)
fiche de la joueuse

Lauréate l'an dernier mais sur le poste d'arrière gauche, l'internationale Egyptienne récidive cette saison en tant que meilleure meneuse du championnat. Et pourtant, les blessures n'ont vraiment pas épargné Ehsan Abdelmalek. Cette arrière de 26 ans a démarré en trombe... accumulant les prestations de haute volée et a su gérer intelligemment la seconde partie de saison... sorte de copie conforme de la saison de son équipe. Présente aux moments clés (12 buts à Bergerac, 14 à St Amand ou encore 8 buts face à St Maur), l'Egyptienne est de l'aveu d'une majorité de coachs la pierre angulaire du triomphe Aunisien cette saison.

Également nommées2ème : Alisson Breysacher (Colombelles), 3ème : Elodie Manac'h (Brest), 4ème : Nikolina Lutovac (St Amand les Eaux), 5ème : Amélia Busuioceanu (Brest), 6ème : Caroline Pilon (Alfortville), 7ème : Eszter Hodosi (Bergerac).

*****************************

Meilleure défenseure : Abiba FOFANA (St Amand les Eaux)
fiche de la joueuse

3ème meilleure défense de cette poule Occidentale, St Amand a retrouvé cette saison une solidité à toute épreuve... symbolisée par le recrutement opportun de joueuses expérimentées et athlétiques. C'est le cas d'Abiba Fofana, 26 ans : l'ancienne Yussoise s'est relancée après une grave blessure et un faible temps de jeu à Lomme la saison passée. Très vite, la Parisienne d'origine a contribué à la réussite Amandinoise (9 buts à Aunis notamment dès l'ouverture). Dotée d'un bras puissant, c'est aussi et surtout dans le secteur défensif que l'arrière gauche Nordiste s'est littéralement révélée aux yeux des coachs adverses.

Également nommées2ème : Elise Brigot (Brest), 3ème : Marlène Gaignon (Colombelles), 4ème : Sophie Martin (Aulnay), 5ème : Oana Horge (Alfortville), 6ème : Amel Brahmia (Aunis), 7ème : Kadia Fissourou (Colombelles).

*****************************

Révélation de la saison : Maud-Eva COPY (Brest)
fiche de la joueuse

La jeune génération Bretonne aura donné un sacré coup de main pour accélérer le renouveau du handball Brestois. Au premier rang des satisfactions, Maud-Eva Copy est bien la révélation de la saison en Nationale 1 : meilleure buteuse Brestoise, la nouvelle stagiaire pro a grandement contribué à la seconde place finale obtenue par le HBC Penn-ar-bed. Hélas, l'ailière Bretonne devra soigner son épaule et observer une longue absence durant les six prochains mois. Seconde révélation de cette saison, la Stelliste Aminata Doucouré a elle aussi fait une entrée remarquée dans la cour des grandes, totalisant 95 buts en l'espace de 19 matchs.

Également nommées2ème : Aminata Doucouré (St Maur), 3ème : Juliette Le Maire (Brest), 4ème : Manon Majewski (St Amand les Eaux), 5èmes : Léa Marie-Joseph (Brest) et Berthe Abianbakon (Aulnay), 7ème : Léa Aubertot (Colombelles).

*****************************

Poule 2 : Achenheim - Pole Sud... histoire de duos !

Ce championnat de l'est a fonctionné en binôme : Achenheim et Pole Sud 38 se sont livrés à l'un des plus beaux duels que la N1 ait jamais connu. Logique donc de voir ces deux clubs se partager au final les distinctions personnelles, chacun ayant deux de ses joueuses récompensées. A commencer par le leader Alsacien qui s'apprête ce week-end à Paris à livrer bataille en vue du titre de champion de la division. Une mention particulière envers sa capitaine : Aline Varinot est élevé au rang du mérite défensif, symbole d'une défense Achenheimoise parfaitement intraitable. Tout aussi efficace sur le plan offensif, l'ATH s'est appuyé sur une Laura Flippes en plein boom sur son poste d'arrière droite. Venant mourir à un tout petit point de son rival, Pole Sud 38 ne verra pas tout de suite l'échelon supérieur : pour sa première apparition en N1, la formation Iséroise a tout de même emmagasiné de l'expérience pour la suite, à l'image d'une Livia Monteillier percutante sur la base arrière. De l'expérience, Carina Araujo n'en manque pas : la gardienne du PS38 s'est fait remarquer tout au long de la saison, une prestation capitale pour permettre au collectif de Loïc Legrand de conserver son rang de deuxième meilleure défense de la poule. De l'expérience encore et toujours avec Laura Ceccaldi, meilleure buteuse du championnat... et logiquement meilleure arrière gauche. Toujours sur la base arrière, Céline Ott-Schneiter est désignée en tant que meilleure demi-centre... l'un des seuls motifs de satisfaction pour une équipe de Vesoul en souffrance d'un bout à l'autre de la saison. Bouillargues a lui terminé son parcours sur une note positive : le podium au nez et à la barbe de ses rivaux. Et pour conclure de cette façon, le club Gardois a une nouvelle pu compter sur l'une de ses cadres, la pivot Chloé Roelandt. Enfin, place à la surprise en guise de fin, la jeune gauchère de Plan de Cuques Perhyn Capel a pris son envol de superbe manière, elle devance d'autres joueuses en devenir comme Sabrina Zazai et Agathe Prot. La Péageoise Justine Joly est élue à l'aile gauche.

Meilleure gardienne : Carina ARAUJO (Pole Sud 38)
fiche de la joueuse

Depuis son retour il y a deux ans à Pole Sud 38, Carina Araujo surfe sur la vague du succès. Championne de N2 l'an passé, la gardienne Iséroise a manqué de peu de revenir en D2... niveau qu'elle avait déjà cotoyé avec La Motte Servolex. Le début de saison de cette gardienne d'expérience âgée de 30 ans est sensationnelle avec en point d'orgue 19 arrêts à Achenheim. De nombreuses références tout au long de la saison comme cette double prestation "5 étoiles" face à Bouillargues, Carina Araujo est omniprésente derrière une défense de fer habituée à encaisser moins de 24 buts par match. Le bilan est excellent pour cette comptable de profession.

Également nommées : 2ème : Frédérique Forgues (Achenheim), 3ème : Christelle Houart (Plan de Cuques), 4ème : Cindy Héricourt (Bouillargues), 5ème : Laure Baconnier (La Motte Servolex), 6èmes : Maelle Grenouillat (Bron) et Mihaela Popovici (Achenheim).

*****************************

Meilleure arrière gauche : Laura CECCALDI (La Motte Servolex)
fiche de la joueuse

Ne pas retrouver la meilleure buteuse du championnat dans le top 7 aurait été une incongruité. Et pourtant, la concurrence au poste était farouche avec l'expérimentée Prisca N'Goli et la jeune Livia Monteillier sur ses talons : Laura Ceccaldi retrouve la N1 et son rang de meilleure arrière gauche de la division, 3 ans après l'avoir connu avec Le Pouzin. En dépit d'un renouvellement important de l'effectif dans les rangs Savoyards, la Motteraine a vite trouvé la bonne carburation tournant à plus de 10 buts par match en automne dernier. Malgré les contraintes de nombreuses prises en stricte, Laura Ceccaldi donne le tempo à l'attaque Motteraine d'un bout à l'autre de la saison, un collectif de La Motte-Servolex sur le podium... avant une dernière journée de championnat fatidique.

Également nommées : 2ème : Prisca N'Goli (Ste Maure Troyes), 3ème : Livia Monteillier (Pole Sud 38), 4èmes : Aline Varinot (Achenheim) et Déborah Kpodar (Metz II), 6ème : Charlène Campos (Bouillargues).

*****************************

Meilleure ailière gauche : Justine JOLY (Bourg de Péage)
fiche de la joueuse

Les anciennes du Pouzin trustent le côté gauche : c'est ainsi que Justine Joly revient dans le top 7 après y avoir figuré en 2011... la n°8 Péageoise termine devant Marie Crébassa, lauréate la saison passée. Cette ailière de 25 ans a été l'une des rares satisfactions au cours d'une saison décevante à Bourg de Péage, les blessures n'aidant pas au passage le camp Drômois : parmi ses faits d'armes, Justine Joly réalise notamment un mois de novembre tonitruant (8 buts à Ste Maure Troyes par exemple) et reste constante tout au long du championnat... et ce, malgré les défaites côté Péageois et une modeste 9ème place à l'arrivée.

Également nommées2ème : Marie Crébassa (Bouillargues), 3ème : Janice Mayen (La Motte Servolex), 4ème : Aramata Dembélé (Metz II), 5ème : Mélanie Tournoux (Palente Orchamps), 6èmes : Samantha Colombier (Bron) et Clémence Louis (Achenheim), 8ème : Guénéba Tandjan (Metz II).

*****************************

Meilleure pivot : Chloé ROELANDT (Bouillargues)
fiche de la joueuse

Meilleure pivot l'an dernier, Chloé Roelandt récidive cette année : il faut dire que la Gardoise de 23 ans n'en finit plus d'aligner les performances de qualité depuis que son club est en N1. La preuve cette saison, l'ex-Yussoise débute tambour battant en scorant à maintes reprises, une période faste jusqu'à la mi-décembre. Chloé Roelandt retrouve les parquets début février pour finir littéralement en boulet de canon : 6 buts à La Motte-Servolex et surtout 11 buts infligés à Bron en clôture qui permettent au SUN d'accrocher in-extremis le podium final. Confirmation est faite que la demoiselle est bien la référence au poste dans ce championnat.

Également nommées2ème : Ludivine Margerit (La Motte Servolex), 3ème : Laura Spaety (Achenheim), 4ème : Inès Abba (Nîmes II), 5ème : Anca Giurgiu (Ste Maure Troyes), 6ème : Alba Perez (Bron), 7èmes : Sonia Idriss (Pole Sud 38) et Anne-Sophie Frau (Plan de Cuques).

*****************************

Meilleure arrière droite : Laura FLIPPES (Achenheim)
fiche de la joueuse

Certains la présentent déjà comme une future grande, Metz ne s'y est d'ailleurs pas trompé en l'incorporant dans son groupe LFH à la rentrée prochaine. L'Internationale Junior Laura Flippes a été l'une des actrices majeures de cette saison en N1 dans le sillage d'un exercice 2011/12 prometteur. La gauchère Alsacienne de 18 ans s'est illustrée à maintes reprises, notamment face à... Metz à l'aller comme au retour (15 buts au total), devant La Motte Servolex (10 buts), à Bouillargues, Bourg de Péage ou Vesoul. Véritable baromètre offensif de l'ATH, Laura Flippes aura su se montrer constante dans l'effort... aussi redoutable face au but adverse que précieuse dans les tâches défensives.

Également nommées2ème : Pauline Callon (Pole Sud 38), 3ème : Coralie Brouillet (Vesoul), 4ème : Adriana Leordean (Achenheim), 5ème : Laura Drutu (Ste Maure Troyes), 6ème : Myrtille Meslet (Bouillargues), 7ème : Irena Matutinovic (Bourg de Péage).

*****************************

Meilleure ailière droite : Perhyn CAPEL (Plan de Cuques)
fiche de la joueuse

C'est la belle surprise de ce palmarès 2012/13 : lancée dans le grand bain de la N1 la saison passée, Perhyn Capel a su saisir sa chance dès l'entame du championnat. Auteur d'une incroyable régularité pour son âge (tout juste 19 ans), la gauchère Marseillaise a été de toutes les sorties du HBPC (22 rencontres à plus de 4 buts de moyenne)... avec quelques sorties remarquées comme face à Pole Sud en janvier (6 buts à son actif) ou Palente la semaine suivante (8 buts). Et même s'il n'a pas su rééditer la performance de sa saison précédente, Plan de Cuques sait désormais qu'il peut compter sur une jeune ailière droite de talent.

Également nommées2ème : Sabrina Zazai (Pole Sud 38), 3ème : Agathe Prot (Bourg de Péage), 4ème : Christiane Guédé (Ste Maure Troyes), 5ème : Fanny Gouin (Bouillargues), 6èmes : Nathalie Pivot (Bron) et Manon Lhou Moha (Achenheim).

*****************************

Meilleure demi-centre : Céline OTT-SCHNEITER (Vesoul)
fiche de la joueuse

Miné par les blessures et un amalgame qui n'a pas pris de suite, Vesoul a subi une saison galère... recalé trop rapidement en seconde partie de tableau. Pourtant, deux individualités ont tenté d'éclaircir le ciel nuagueux du CSVHS : Coralie Brouillet et la polyvalente Céline Ott-Schneiter... élue meilleure meneuse de jeu. Alternant les postes de pivot et demi-centre lors des dernières saisons, Céline Ott-Schneiter a retrouvé le rythme de la compétition après une année "sans" à Besançon. Adepte des records offensifs, la Franc-Comtoise a fait très fort à Bron avec 16 réalisations personnelles et pour conclure à domicile contre Nîmes (15 buts).

Également nommées2ème : Cloé Vuillemot (Plan de Cuques), 3ème : Claire Patin (Pole Sud 38), 4ème : Tamara Horacek (Metz II), 5ème : Maelle Chalmandrier (La Motte Servolex), 6ème : Angela Martin Garcia (Achenheim), 7ème : Marine Cocciale (Metz II), 8ème : Pauline Lambert (Bron).

*****************************

Meilleure défenseure : Aline VARINOT (Achenheim)
fiche de la joueuse

Formée à l'école Dijonnaise, Aline Varinot s'est installée en 2010 dans le Bas-Rhin. Direction l'ATH... Et au fil de ces trois dernières saisons, la présence de l'arrière tout juste agée de 23 ans devient incontournable au point de devenir tout naturellement capitaine. Moteur de l'équipe Alsacienne sur les phases offensives, la fille de Francis Varinot (ancien international Tricolore) joue un rôle tout aussi prépondérant pour permettre à Achenheim de terminer meilleure défense du championnat (22 buts encaissés par match). L'accession en D2... une récompense logique pour une joueuse exemplaire qui n'a pas ménagé ses efforts tout au long de la saison.

Également nommées2ème : Sonia Idriss (Pole Sud 38), 3ème : Claire Patin (Pole Sud 38), 4ème : Angela Martin Garcia (Achenheim), 5ème : Clara Terzian (Plan de Cuques), 6ème : Solène Ferrigioni (Metz II).

*****************************

Révélation de la saison : Livia MONTEILLIER (Pole Sud 38)
fiche de la joueuse

A l'image d'un Pole Sud 38 étonnant dauphin du championnat, Livia Monteillier aura surpris bon nombre d'observateurs. L'arrière de 20 ans est le symbole de cette génération montante du club Isérois, capable de repousser toujours plus loin ses limites. La demoiselle native de Grenoble était à deux doigts de connaître la D2 la saison prochaine... ce n'est que partie remise. En attendant de se rapprocher du haut niveau, Livia Monteillier aura fait une entrée remarquée en N1... donnant au passage quelques récitals offensifs : Achenheim à l'aller comme au retour en sait quelque chose (16 buts à elle seule) tout comme les réserves de LFH, Metz et Nîmes.

Également nommées2ème : Perhyn Capel (Plan de Cuques), 3ème : Maelle Chalmandrier (La Motte Servolex), 4ème : Sabrina Zazai (Pole Sud 38), 5ème : Camille Finnaz (La Motte Servolex), 6ème : Caroline Abert (La Motte Servolex), 7ème : Fanny Gouin (Bouillargues).

*****************************

MODALITÉS DU VOTE :
Handzone et HandAction ont sollicité tous les entraîneurs de la division pour élire le meilleur joueur ou la meilleure joueuse à son poste au cours de la saison 2012/13. Il appartenait donc à chacun des entraîneurs de définir, dans l'ordre (attribution de 5 points au premier, 3 au second et 1 au troisième) le podium à tous les postes, ainsi que dans le rôle du défenseur et de la révélation (première saison à ce niveau). Ce podium a été établi à partir d'une liste prédéfinie mais pas exclusive. Chaque entraîneur pouvait donc citer d'autres noms que ceux déjà indiqués.

© Davy Bodiguel
Partager
    News de N1 F
    René HERVE | Mercredi 11 Septembre 2013 (18h35)
    Nous sommes à 10 jours de la reprise du championnat et vous êtes toujours sur les stats de la saison passée...
    Quand les nouvelles de cette saison???
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités