mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Ciel bleu azur pour Xavier Barachet
Ciel bleu azur pour Xavier Barachet
27 Juillet 2013 | France > LNH

Xavier Barachet est de retour sur "sa" Côte d'Azur qui l'a vu naître et qui l'a accompagné durant tout son apprentissage dans le handball. En provenance de Madrid, l'international français s'arrête au Saint Raphaël Var Handball pour un an avant de "monter" à la capitale où il doit rester jusqu'en 2017. 

Depuis très officiellement ce vendredi, Xavier Barachet a quitté Madrid, rendu les clés de l'appartement qu'il occupait, les cartons du déménagement sont en cours de transfert et l'international français s'est installé sur la Côte d'Azur. Il est pour l'instant du côté de Toulon, à une grosse heure de Saint Raphaël dont il va porter les couleurs pendant une saison (sous forme d'un prêt) avant d'arriver à Paris où le PSG va l'accueillir dans son effectif, les trois années suivantes. Le timing est idéal. Opéré en mars de l'épaule gauche, meurtri par la descente aux enfers de l'Atletico Madrid, "Xav" ne pouvait pas rêver mieux qu'un retour aux sources (il est né sur la Côte d'Azur à Nice, il y a un peu plus de 24 ans). Il va pouvoir terminer sa convalescence, reprendre les entraînements comme si de rien n'était et remettre les pieds en LNH, si tout va bien, courant novembre. Le "p'tit" gars du pôle niçois au Parc Impérial nous a accordé sa 1ère interview sur le sol français.... 

Xavier, es-tu sorti frustré de l'épilogue espagnole ?
Oui, c'est sûr qu'on éprouve de la frustration parce que je devais m'implanter à Madrid. pour quelques années. Cette saison avant mon opération, j'ai pris un réel plaisir à jouer avec l'équipe et quand du jour au lendemain, tu apprends que c'est fini, ça met un coup. Mais comme pas mal de clubs se sont intéressés à moi, je me dis que c'est peut-être un mal pour un bien.

Quand as-tu été informé que l'Atletico allait arrêter toute activité handball ?
Honnêtement, j'ai eu un coup d'avance car je l'ai su une semaine avant l'annonce officielle. J'ai eu quelques jours pour me retourner.

Il y avait quelques signes avant-coureurs de la situation catastrophique, non ?
C'est vrai que les commentaires dans ce sens là allaient bon train depuis notamment le déménagement de Ciudad Real à Madrid mais en même temps, on était payé à échéance, rien ne laissait croire que la situation était dramatique.

Quand tu apprends que tu n'as plus d'avenir en Espagne, que se passe-t-il ?
C'était clair que je devais retrouver un club et la France était la piste naturelle. Retrouver mon pays, mes amis, un championnat de LNH qui a encore un peu plus évolué, cela me tenait vraiment à coeur.

Un retour à Chambéry n'a jamais été envisagé ?
Si le club m'avait contacté et proposé un beau projet sportif, pourquoi pas. Malheureusement, Chambéry a connu une année moins facile que par le passé et ils n'avaient pas trop de choses à mettre en avant. Mais je ne leur en veux pas. Loin de là.

Ton épaule gauche a été opérée en mars dernier, où en es-tu ?
C'est très simple. J'ai vu le chirurgien, la semaine dernière. Quatre mois environ après l'opération, cela évolue très bien. Je dois reprendre le hand à 100%, fin octobre. A ce moment-là, je pense être apte à jouer un match. Actuellement, je peux tout faire sauf du handball. Quoique j'ai commencé tout doucement à faire des passes.

St Raphaël fait également un bon coup médiatique en te recrutant...
Je ne suis pas d'accord avec ça ! Mon actu, c'est sur le terrain, pas dans les médias ! Il faudrait peut-être poser la question aux dirigeants de Saint-Raphaël.

Ta venue au SRVHB n'aurait pu se faire sans un engagement au PSG ?
Ces deux clubs ont été très actifs lorsque la fin de l'Atletico a été connu. Et pour tout te dire, les contacts avec Paris, je les avais bien avant de partir à Madrid. Qui ne serait pas intéressé par le projet parisien ? Le problème c'est qu'avec le dépôt de bilan tardif, bon nombre de clubs avaient recruté et bouclé leur effectif. Saint Raphaël s'est manifesté et on a pu trouver un accord. Jean-François Krakowski (le président du club varois) que je remercie au passage, s'est véritablement démené pour que cela se fasse.

D'autant que cette année, St Raphaël peut avoir de belles ambitions...
Avec en plus Atlason et les deux Danois, l'objectif peut être élevé.

L'environnement que tu retrouves, c'est un paramètre important également...
Quand tu es Niçois et de la Côte d'Azur, St Raphaël depuis quelques années, c'est LE club de haut niveau de la région. Je suis en contact avec eux depuis que j'ai 14 ans ! (sourires) J'ai toujours su qu'un jour, je jouerais là-bas. Je vais retrouver Pascal Bourgeais (NDLR: le monsieur formation du club, patron du Pôle Espoir de Nice au Lycée du Parc Impérial et qui a entraîné Xavier de septembre 2001 à juin 2005) et mon pote Adrien di Panda !

Avec qui tu vas être en concurrence sur le même poste !
(rires) Avec Adrien, on est en concurrence depuis qu'on se connait. On est de la même génération et déjà en sélections jeunes, on se tirait la bourre. Nous sommes très bons amis donc il n'y aura aucun problème.  



Et dans un an, nouveau déménagement, pour Paris !
Je suis vraiment content de la tournure des évènements. Mais actuellement, je ne pense qu'à St Raphaël. Je veux récupérer à 100% de mon épaule et ensuite, me lancer à fond sous les couleurs du club. J'ai encore une saison pour penser au PSG. C'est encore loin !

La saison, tu y es déjà dedans ?
Oui car le niveau est encore plus élevé qu'il y a un an. Titi et Daniel reviennent, de nouveaux internationaux étrangers ont signé, avec la Bundesliga, la LNH sera le meilleur championnat d'Europe.

L'équipe de France et surtout l'Euro, c'est dans un coin de ta tête ?
Sincèrement, si tout se passe bien et que l'échéancier est respecté, je serai opérationnel aussi pour l'Euro. J'aurai repris la compétition. Je vais en tout cas bosser à fond pour y être. Depuis 2009, je n'ai raté aucune compétition avec l'équipe de France donc il n'y a pas de raison pour que cela continue.


Saint-Raphaël a programmé sa reprise dès lundi. Xavier a prévu bien entendu d'aller à la rencontre de ses futurs partenaires et d'échanger ses premières impressions avec l'entraîneur Christian Gaudin. "J'espère que d'ici deux mois, je serai à leurs côtés sur le terrain. Je pourrai pour commencer, m'exprimer en défense. Concernant le travail de course et de muscu et dès que j'ai le feu vert du médecin de St Raph', je m'intègre au groupe." En voilà un pour qui tourner en rond sans ballon ni colle devient insoutenable !

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités