mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Un Montpellier bis pour le Trophée des Champions
Un Montpellier bis pour le Trophée des Champions
5 Septembre 2013 | France > LNH

Le club de Montpellier va-t-il mettre sa menace à exécution ? Pour protester contre la non homologation du contrat de quatre de leurs joueurs professionnels, les Héraultais ont décidé de boycotter partiellement le Trophée des Champions et n’envoyer en Tunisie que les réserves du centre de formation. 

Il y a quelques jours, comme l’ensemble des clubs de Division 1, Montpellier est passé  au tamis de la Commission Nationale d’Aide et de Contrôle de Gestion (CNACG). L'instance dépendant de la LNH a épluché très scrupuleusement le budget prévisionnel du club et constatant un dépassement  de masse salariale, a décidé de ne pas homologuer quatre contrats. Diego Simonet, Arnaud Siffert, Antoine Gutfreund et Wissem Hmam figurent parmi les laissés pour compte, 300 000 euros devant être trouvés sans délais pour qu’ils puissent être qualifiés. Les dirigeants héraultais ont immédiatement réagi mais l’appel qu’ils ont interjeté, a confirmé la 1ère sentence. Pas d’argent, donc limitation du nombre de joueurs. Le règlement est ainsi fait, il est le même pour tous. C’est d’ailleurs sans doute pour cette raison que le gendarme financier de la LNH a évité au handball pro français de connaître ces dernières années, les extravagances et la dérive du voisin espagnol.

Face à cette décision, une réunion du bureau directeur du MAHB a été rapidement organisée et une mesure aussi ubuesque qu’inattendue a été prise. Hier après-midi, le hand a franchi une autre dimension, n'ayant rien à envier au football.

Montpellier  enverra  le centre de formation et non l’équipe pro à l’exception de Mathieu Grébille (tiens, pourquoi lui et pas un autre ?) pour représenter ses couleurs au Trophée des Champions, prévu ce week-end  en Tunisie.

La délégation montpelliéraine avec à sa tête Patrice Canayer ralliera comme prévu Sousse, ce jeudi. A ceci près et sauf ultime revirement, au lieu de voir débouler  Guigou, Tej, Gajic, Kavticnik, Borgès et autre Accambray, le public devra se familiariser avec Mesnard, Bonnefond, Saïdani, Zerbib ou Villeminot.

Dès lors, l’intérêt sportif de l’épreuve sera considérablement dévalué. Mais au-delà de cet aspect, c’est l’image du handball français qui va encore en prendre un coup. Après la collante affaire des paris, a-t-on besoin d’exporter ce linge sale à l’étranger ?  Il est fort peu probable que la situation comptable du MAHB change d'ici la semaine prochaine. Le coup de sang des Héraultais va-t-il persister au point d’aligner encore une fois la réserve contre Aix, pour la reprise du championnat ?
 
Le bras de fer que semblent désormais vouloir se livrer Montpellier  et la LNH peut s’avérer suicidaire. En Tunisie, en tout cas ce mercredi soir, dans les couloirs de la Fédération, on ne cachait pas son inquiétude et sa colère. « Ce n’est vraiment pas sérieux, nous confiait Ridha Manaï, un des vice-présidents de la FTHB. Ici, ce Trophée est attendu par beaucoup de personnes. On croule sous les demandes d'invitations. La salle sera pleine. Je pense surtout aux supporters qui vont faire le déplacement à Sousse. Ceux qui ont déjà fait toutes les réservations. » Hier soir, la situation était bloquée et l’espoir de voir Montpellier revenir sur sa décision, bien mince. Nous avons tenté de joindre les dirigeants du MAHB qui ont choisi le silence. Peut-être que la nuit va porter conseil ? Malgré ce qui pourrait ressembler à un gros couac qui plus est devant les caméras de Canal Plus, la Ligue a bien entendu décidé de maintenir l’épreuve en l’état.

Même amputé de quatre éléments, aussi précieux qu’ils soient, Montpellier peut faire bonne figure sur l'épreuve. C’est d’ailleurs ce que nous confiait hier soir, sous couvert de l’anonymat, un de ses éléments. Les équipes de Chambéry et de Dunkerque qui elles, n'ont pas été épargnées par les blessures (les Savoyards devront se passer de Bertrand et Guillaume Gille, de Bicanic et N'Guessan, les Nordistes de Siakam et Rambo), ont confirmé leur présence tout comme Paris qui arrivera au grand complet.

Dans le ciel de Sousse, ce mercredi, le climat était à l’orage... A Montpellier, de l'autre côté de la Méditerranée, c'est dans les têtes que le tonnerre grondait !

 

Ce jeudi en fin d'après-midi, le Montpellier Agglomération Handball a donné son interprétation de la situation en publiant un communiqué consultable ICI.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités