mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le Havre ne perd pas de temps
Le Havre ne perd pas de temps
19 Septembre 2013 | France > LFH

Compte-rendu de la 2° journée de D1F.
Déjà supérieur à Nîmes une semaine auparavant, Le Havre est de nouveau sorti vainqueur d’un choc entre outsiders et a gâché la fête de l’UMBB. Les Normandes squattent la première place du championnat et s’affirment comme la bonne surprise de ce début de championnat. L’inverse de Mios, Nice, Nantes et Nîmes, qui n’ont pas encore gagné cette saison.

Le départ accidenté est franchi avec succès. Dans un début de championnat qui les voyait affronter Nîmes et l’Union Mios-Biganos-Bègles, qui plus est à Bordeaux, les Havraises ont parfaitement négocié leur entame de saison en remportant les deux matches. Après les Gardoises, tombées la semaine passée aux Docks (31-22), c’est donc les Girondines qui ont fait les frais de la réussite normande samedi (23-25), dans la salle Jean Dauguet qu’elles occuperont souvent cette saison.

Après un premier match dominé du début à la fin, les filles d’Aurélien Duraffourg ont cette fois eu droit à une bataille rangée pendant une heure. Tout de suite devant (0-2, 2e puis 5-9, 20e), les grises ont traversé un impressionnant trou d’air en seconde période, durant lequel elles ont encaissé un 6-0 (de 16-17 à 22-17 entre la 40e et la 51e minute). De quoi ôter tout espoir de succès à n’importe quelle équipe, le HAC de la saison dernière en premier lieu. Sauf que cette année, les coéquipières de Julie Dazet, excellente pour son retour dans sa région (5/6), sont mieux armées. En dedans jusque-là, Jessica Alonso Bernardo est venue prêter main forte à l’Oloronaise pendant que Linda Pradel tirait le rideau dans sa cage (15 arrêts). Résultat, les Normandes enfilaient un cinglant 7-0 pour s’imposer en Gironde.


Si elle conforte le club havrais dans son recrutement, cette victoire instaure le doute du côté de l’Union. Pas de quoi remettre en cause la saison du club, qui luttera à coup sûr pour la qualification, mais cela prouve qu’il y a encore du travail pour les filles de Manu Mayonnade. Samira Rocha (8/17 en deux matches) et surtout Alexandra Lacrabère (5/20) ne sont pas encore à leur meilleur niveau alors qu’Alice Lévèque, après un très bon premier match, a craqué samedi (1/2 aux tirs, 3 balles perdues et trois fois deux minutes). L’intégration difficile des recrues n’est pour l’instant pas compensée par les excellentes prestations des anciennes, à l’image d’une Julie Foggea énorme face au Havre (20 arrêts dt 1 pen.). Il faudra corriger ça pour la réception de Nîmes, le 29 septembre.

Issy-Paris impressionne, Nîmes inquiète

Issy-Paris a lui aussi confirmé son succès inaugural. En déplacement à Nîmes, les Parisiennes ont bâti leur victoire sur leur défense (0-0 après 5 minutes de jeu…), avant de faire craquer progressivement les Gardoises (6-8, 22e puis 8-15, 33e et 15-29, 53e). Cette fois, si Stine Oftedal s’est montrée discrète, c’est une autre Norvégienne qui a brillé : Pernille Wibe, en pivot, a aligné un parfait 8/8, presque imitée par Astride N’Gouan (7/8). Malgré une fin de match en roue libre, les filles d’Arnaud Gandais ramènent une sacrée performance du Sud (20-31). A l’inverse, ce score pose question du côté nîmois, où les faillites individuelles (0/7 et 4 balles perdues pour Marion Limal, 10 arrêts à 24% pour la jeune paire de gardiennes) viennent surtout d’un problème collectif. L’équipe de Christophe Chagnard sera autrement plus redoutable au complet mais en attendant, elle doit se reprendre rapidement.


Metz et Fleury gardent la tête

Deux autres équipes complètent le quatuor de tête : Metz et Fleury. Le champion de France en titre a vécu une soirée compliquée chez le promu nantais, longtemps aux basques de son hôte. Mais les Messines ont fait parler leur expérience pour toujours garder un matelas d’au moins trois buts et ne pas se livrer à un coup d’éclat de leurs adversaires, portées par l’excellente Estelle Nze Minko (8/12). Côté lorrain, les ailières ont assuré (6/9 pour Baudouin, 3/3 pour Bulleux) pour valider un deuxième succès en autant de rencontres.

Les vice-championnes de France ont de leur côté souffert bien davantage face à Nice. Echaudées par leur non-match à Paris (défaite 31-19), les Azuréennes ont tenu tête jusqu’au bout aux Fleuryssoises, qui ne l’ont emporté que d’un but (29-28). Fatiguées, on imagine, par leur tournoi de qualification du week-end passé, les filles de Fred Bougeant, menées tout le match ou presque, ont fait parleur leur expérience pour coiffer sur le poteau les coéquipières de Biljana Filipovic (6 buts). Surtout, les filles du Loiret disposent dans leur effectif d’une incroyable Manon Houette (7/9) qui peut prétendre à l’équipe de France si elle continue, au même titre qu’Audrey Bruneau (5/11) et Gnonsiane Niombla (5/7).


Besançon, premier exploit

Dans le dernier match, Besançon a créé le premier exploit de sa saison en croquant un Toulon trop diminué sur la base arrière. Elles aussi amputées de quelques joueuses, les filles de Camille Comte ont fait douter les Varoises dans un long chassé-croisé d’une heure. Et c’est la Biélorusse Natalia Vasileuskaya, très bonne pendant une heure (7/13), qui a forcé la décision en marquant le jet de 7 mètres libérateur à trois secondes de la sirène.  Les Bisontines ont pu aussi s’appuyer sur une solide Pop-Lazic en pivot (5/7) et une Catherine Gabriel impressionnante dans ses poteaux (18 arrêts). L’ESBF empoche une première victoire ô combien précieuse dans son tableau de marche qui mène au maintien pendant que les joueuses de Fred Vincent, bien irrité après le match, ont laissé passer un match à leur portée. Et de précieux points pour la qualif.


 

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - METZ HANDBALL

19 - 24 (Mi-temps : 10-10)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
DOUGAREM MEHDI
LESS CEDRIC
BOURGAIGNE JOEL (D)
Date et Heure :
Le 14/09/2013 à 20:00:00
Lieu :
LE VIGNEAU
BD SALAVADOR ALLIENDE
ST HERBLAIN

*****************************

ES BESANCON FEMININ - TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL

27 - 26 (Mi-temps : 14-14)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
ANICET JEAN-PATRICK
FERRANDIER FREDERIC
GARCIA FREDERIC (D)
Date et Heure :
Le 14/09/2013 à 20:30:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
42 avenue Léo Lagrange
BESANCON

*****************************

UNION MIOS BIGANOS BEGLES - HAVRE ATHLETIC CLUB

23 - 25 (Mi-temps : 10-13)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK
LAMUDE GILLES (D)
Date et Heure :
Le 15/09/2013 à 16:30:00
Lieu :
JEAN DAUGUET
RUE FERDINAND PALAU
BORDEAUX

*****************************

HANDBALL CERCLE NIMES - ISSY PARIS HAND

20 - 31 (Mi-temps : 7-13)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
CARMAUX THIERRY
CHARPENTIER FRANCK
JUVENTIN GILLES (D)
Date et Heure :
Le 17/09/2013 à 20:00:00
Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles
160 avenue du Languedoc
NIMES

*****************************

FLEURY LOIRET HANDBALL - OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL

29 - 28 (Mi-temps : 15-16)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
MORENO JEAN-PIERRE
SERRANO MICHEL
DUJARDIN ROBERT (D)
Date et Heure :
Le 18/09/2013 à 20:00:00
Lieu :
Gymnase Albert Auger
8, rue Pablo Picasso
FLEURY LES AUBRAIS

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités