mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La lumière est revenue à Beaulieu !
La lumière est revenue à Beaulieu !
16 Novembre 2013 | France > LNH

Moribond depuis quelques semaines, le HBC Nantes est parvenu à rompre le mauvais sort en produisant du jeu face à St Raphael. Certes, il y a encore du déchet mais au vu des acclamations d'un public de nouveau enthousiaste, l'équipe de Thierry Anti est sur la bonne voie. Pour St Raphael, les voyages dans l'Ouest de la France se suivent et malheureusement se ressemblent.

Eliminé de la Coupe de la Ligue, le HBC Nantes réservera t'il à son public le rebond tant attendu ? Face à St Raphael, ce sont les Espagnols qui répondent de suite présents, Valero Rivera en tête (5-1, 3'). Les Violets du "H" profitent d'un jeu très ouvert pour monter les premières balles. A voir leurs application, les joueurs de Thierry Anti sont tournés vers le grand pardon... histoire de tourner la page d'un dernier mois de compétition morose (8-3, 8'). Alberto Entrerrios et Valero Rivera mettent très souvent la défense Varoise hors de position.

Dans le même temps, Gorazd Skof donne le change dans la cage Nantaise (9 arrêts sur les 30 premières minutes). Le sourire sur le visage de Thierry Anti dès la 10ème minute est un signe annonciateur. Le premier quart d'heure donne lieu à un véritable one-man show d'Alberto Entrerrios (4 buts dans le premier quart d'heure), le champion du monde Espagnol est dans bons les bons coups. Les Varois sont ils eux descendus du bus ? A l'image d'un Morten Olsen isolé, St Raphael est littéralement étouffé par le début de match des locaux (11-5, 11').

Rien ne va chez les rouges du SRVHB... doit se dire un Christian Gaudin dépité dès les premières minutes : un temps mort prématuré sans effet mais toujours autant de pertes de balles, des exclusions tout aussi nombreuses, une défense en carton pâte, un Xavier Barachet touché à la 19ème minute... Bref, la première mi-temps est une galère sans nom (14-7, 21'). L'international Tunisien Aymen Toumi porte l'écart à 8 unités (17-9, 26'). Première période séduisante côté Nantais, le public de Beaulieu retrouve à cette occasion son standing de meilleur public de France. La bérézina Raphaeloise est annoncée... à la pause, le visiteur sudiste fait pâle figure (19-11, 30').

St Raphael aura t'il une réaction d'orgueil au retour des vestiaires ? Par trois fois, Raphael Caucheteux sonne la révolte, l'ailier est bien l'une des rares satisfactions dans les rangs Varois (22-15, 37'). Mais la réaction est bien timide au vu du retard concédé. Le "H" peut lui compter sur un excellent Gorazd Skof pour garder son sang-froid (23-15, 38'). Oublié les doutes de ces dernières semaines, les Nantais font preuve d'une sérénité à toute épreuve.

Certains attendront le coup de mou des partenaires de Mahmoud Gharbi. Nantes le subira certes... mais l'attaque placée a franchit un cap : Nicolas Claire mène avec brio le jeu Violet, Entrerrios et Maqueda trouvent les brèches et le HBCN maintient son emprise au cours de la seconde période (27-20, 47'). Le "H" n'a d'ailleurs rien perdu de sa recette de la première période faite de défense hermétique et de montées de balle. Seuls les pertes de balles encore trop nombreuses font enrager un Thierry Anti comme à l'accoutumée perfectionniste.

Roch Feliho s'invite même en contre au festin Ligérien. Mais le dernier quart d'heure voit les deux équipes perdre en lucidité. Le niveau de jeu baisse incontestablement. Quelques passages en force inappropriés et une double exclusion ébranleront l'édifice... Alberto Entrerrios pris en stricte, Nantes tente de s'en accomoder sans trop de dommages (28-24, 51'). Arnor Atlason insiste plein centre, le signe d'un impensable come-back Varois ? Non... Même si St Raphael réduit l'écart, il a définitivement laissé passer sa chance.

Avec l'aide d'un Skof retrouvé et d'un Toumi virevoltant, le "H" ne lâche rien jusqu'au coup de sifflet final. 31 buts inscrits au final : succès avec la manière, les Nantais ont rallumé la lumière à Beaulieu... Son de cloche radicalement opposé côté Varois : battu à Cesson puis à Toulouse, St Raphael commet beaucoup trop d'erreurs chez les autres pour espérer le moindre point.

Commentaires d'après-match :

Thierry Anti (entraîneur de Nantes)
"Le public est content et tout le monde est rassuré. St Raphael n'est pas n'importe qui. On fait une excellente première mi-temps, presque parfaite. 19 buts en première, c'est quand même une perf'. Le plus dur était de bien débuter la seconde... et sur ce plan, j'étais relativement rassuré. Sur la fin de match, on perd trop rapidement les ballons, c'est le seul point noir. J'aurais aimé gagné avec plus d'écart, je pense qu'on en avait les moyens. On sait ce que vaut le goal-average particulier lors du décompte final. Mais globalement, je suis satisfait. Ca rassure les joueurs sur la capacité à jouer le haut du tableau".

Christian Gaudin (entraîneur de St Raphael)
"L'entame nous pénalise fortement sur la suite du match. Même avec l'ampleur du score, on avait trouvé en seconde mi-temps des solutions notamment défensives pour les perturber et récupérer des ballons. Je nous savais capable de rebondir. Mais à ce moment-là et sur l'ensemble du match, il y a beaucoup trop de déchets techniques. On peut mettre une stratégie en place, si derrière on n'est pas capable de faire des choses simples... il ne faut pas ambitionner d'aller plus haut que l'on est aujourd'hui. Ma problématique sur la semaine qui vient sera peut-être de faire du travail de passes... Je dis ça avec humour parce que c'est regrettable".

HBC NANTES - SAINT RAPHAEL VHB
31 - 27 (Mi-temps : 19-11)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 15/11/2013 A 20:30:00
Arbitres :
BOURGEOIS Jean-François
DENIS Patrick
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU
NANTES

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités