mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Cyril Dumoulin quitte Chambéry pour Toulouse
Cyril Dumoulin quitte Chambéry pour Toulouse
21 Mai 2014 | France > LNH

Après la confirmation du retour imminent de Gonzalo Perez de Vargas en Espagne, Cyril Dumoulin arrive dans l'effectif du Fénix Toulouse. L'information vient d'être officialisée par le club de.... Chambéry ! 

C’est véritablement une grosse prise que réalise Toulouse en s’attachant pour les deux prochaines années (plus une en option) les services de Cyril Dumoulin. Le gardien de l’équipe de France arrive dans la ville rose après avoir fait tout son début de carrière professionnelle à Chambéry. Un club où il faisait presque partie des meubles tant sa longévité sous le maillot savoyard  (14 saisons) s’annonçait comme un record ! Mais à 30 ans, le natif de Rilleux-la-Pape  (Rhône) a eu envie de voir ailleurs, de troquer le cadre enchanteur des Alpes contre celui des Pyrénées. « Les choses sont allées très vite, a précisé le principal intéressé dans un communiqué. Alain Poncet (le président de Chambéry) a compris mon envie de sortir de la routine, de me mettre en danger en quittant le cocon que ce club a été pour moi et d’aller goûter autre chose et pas seulement sur le plan sportif mais aussi sur le plan humain. Mais je suis né handballistiquement à Chambéry et je ne l’oublierai pas. C’est un enfant qui est arrivé dans ce club et c’est un adulte qui en repart.» Deux facteurs ont pourtant précipité son arrivée au Fenix. 

En décembre dernier, la signature de Yann Genty à Chambéry a été un élément déclencheur. Comment allait se dérouler la cohabitation entre ces deux fortes personnalités du handball hexagonal ? Autre paramètre important, le départ du gardien actuel de Toulouse, Gonzalo Perez de Vargas.  L’été dernier, le portier espagnol avait signé un contrat de trois ans en faveur du club toulousain avec la possibilité chaque fin de saison de retourner dans son club formateur, le FC Barcelone. Désireux de trouver un remplaçant à l’hispano-serbe Arpad Sterbik et refroidis par le Danois Niklas Landin qu’ils convoitaient et qui n’a pas donné suite, les Catalans ont demandé à Gonzalo Perez de Vargas de revenir au pays. Cyril Dumoulin à qui il restait une année de contrat a trouvé un accord à l’amiable avec les dirigeants savoyards et ce mercredi, 24 heures avant la 26ème et dernière journée de championnat, le Fénix Toulouse grâce à l'excellent service de presse du Chambéry Savoie Handball a officialisé la venue de son nouveau gardien. Il partagera les cages avec une autre connaissance de l’équipe de France, Wesley Pardin et retrouvera deux autres internationaux tricolores, Valentin Porte et… Jérôme Fernandez avec qui il a beaucoup échangé depuis ces derniers jours. "Un grand gardien (Gonzalo Perez de Vargas) s'en va mais on en récupère un tout aussi talentueux, a réagi pour Handzone le capitaine de l'équipe de France. Humainement et sportivement, avec Cyril, on n'est pas perdant, c'est l'équivalent de Gonzalo en français et c'est une très bonne chose."

Oui mais qui pour entraîner ce petit monde ?

Comme tous ses coéquipiers toulousains, ce jeudi soir, Jérôme Fernandez sera en vacances mais pour la 1ère fois de sa carrière, sans savoir qui va entraîner l'équipe la saison prochaine. "On navigue un peu à l'aveugle. Normalement, quand il y a un changement aussi important que celui du coach, les joueurs connaissent le nom du successeur, trois ou quatre mois avant la reprise de la saison. C'est la 1ère fois que je suis confronté à une telle situation." Les regards sont donc tournés vers le président Philippe Dallard qui pour le moment reste évasif. "Je répète que mon choix numéro 1 pour remplacer Joël Da Silva est très clair. Mais rien n'est encore signé. Il n'y a pas lieu de se précipiter. Ce qui importe, c'est qu'il y ait un entraîneur pour la reprise en juillet." C'est un secret de polichinelle, le nom de Guillaume Gille revient avec insistance dans toutes les conversations. Quelqu'un qui lui ressemblerait comme deux jumeaux aurait été aperçu samedi à proximité du palais des sports de la ville rose. Le mystère continue. Alors "Gino" à la tête du Fénix dans les prochains jours ? Pourquoi pas , même si là aussi, Philippe Dallard conserve un plan "B" au-delà des Pyrénées avec l'Espagnol Fernando Barbeito, éminence grise de Valero Rivera lorsque ce dernier était à la tête de la Roja. "Si c'est Guillaume Gille, renchérit Jérôme Fernandez, c'est parfait. Je m'entends à merveille avec lui, on a beaucoup d'affinités. Il sait très bien qu'il peut compter sur moi pour son intégration ici. S'il arrive car je précise que le président ne me met pas dans la confidence, il trouvera un groupe qui vit très bien, qui a réalisé une bonne saison et où pas mal de choses sont bien en place. Ce n'est pas comme si il fallait reconstruire quelque chose. Il n'y a aucune raison qu'il fasse moins bien que Joël." Jérôme Fernandez nous a par ailleurs confirmé qu'il honorerait l'année de contrat qui lui restait avec le Fénix.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités