mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Victoire logique du Sambre-Avesnois contre Harnes (N2)
Victoire logique du Sambre-Avesnois contre Harnes (N2)
15 Septembre 2014 | France > Coupe de France

Même si Harnes est une équipe nouvellement promue en N2, celle du Sambre-Avesnois a pris la rencontre sérieusement afin d’affiner encore la reprise du championnat. Les recrues avaient à cœur à montrer leurs qualités tandis que les « anciennes » ont tenu à marquer également les esprits. Kucharska marque d’entrée son poste de chef d’orchestre, étant à l’aboutissement de la plupart des actions sambriennes tandis que Kantor brille dans les buts. Rapidement, les joueuses du président Delvallée se détachent à la marque (10e, 1-7 ; 20e, 4-14 ; 30e, 5-18).

La seconde période est surtout marquée par la multiplication des expulsions temporaires lors du moindre contact. Les Sambriennes sont ainsi punies à huit reprises, Kucharska écopant même d’un rouge pour trois expulsions. Jouant souvent à trois sur le parquet, le Sambre-Avesnois tient le coup face à des Artésiennes requinquées qui réussissent à redresser la barre alors qu’elles étaient menées de 14 buts. Finalement, Harnes s’incline 19 à 27 laissant ses adversaires filer vers le deuxième tour de la Coupe de France.

Du côté de Harnes, son entraîneur, Vincent Ferraton, était lucide en fin de rencontre même si une pointe de déception pointait : « On a affronté une équipe qui joue une marche au-dessus de la nôtre avec plus de puissance, plus de métier. Sur le fond, on travaille bien et on ne récolte pas ce qu’on sème. » Du côté de Thierry Micolon, on tire un bilan du travail qui reste à faire : « Il y a des motifs de satisfaction surtout en première mi-temps avec un jeu fluide, une activité défensive, on trouve nos repères. À la pause, on aurait pu penser qu’on allait pouvoir dérouler en deuxième mi-temps. On a ouvert le jeu pour y parvenir mais on a trop souvent joué en infériorité numérique. Est-ce à cause de la fatigue ou un mauvais placement d’agressivité ? On est tout de même retombé dans certains travers, peut-être par excès de bien faire. »

Les pertes de balles évitables et les prises de risques trop rapides vont permettre à Thierry Micolon et à son adjointe Solange Legrand d’avoir du contenu dans les entraînements préparatifs à la réception d’Alfortville pour la première journée de championnat, samedi. « Alfortville a fait un recrutement conséquent et continue à être une valeur sûre de la N1, commente Thierry Micolon. C’est une équipe qui ne nous a pas réussi la saison dernière. On en tirera les leçons même si c’est un autre championnat avec d’autres équipes mais il faut toujours se souvenir des histoires du passé ! »

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités