mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : en bas, ça traîne un peu
LFH : en bas, ça traîne un peu
21 Septembre 2014 | France > LFH

Résumé de la 3° Journée de LFH.
Il faisait bon de voyager lors de cette 3e journée. A l’exception de Nîmes, difficile vainqueur de Dijon, toutes les équipes qui recevaient ont été battues par leurs hôtes. Ce qui n’arrange guère Toulon, Nantes et l’Union, toujours coincées en queue de classement.

Il y a celles pour qui tout va bien. Fleury était attendu à Nice ? En tête la majeure partie du match mais menées de deux buts à dix minutes du terme par les coéquipières d’une Alexandra Lacrabère qui aime décidément chasser la Panthère (12 buts vendredi, après en avoir enfilé 15 l’an dernier à Darly Zoqbi), les Fleuryssoises ont passé un 5-1 imparable pour coiffer les Azuréennes dans les derniers instants (32-31) et enchaîner une troisième victoire. Nîmes sentait le danger avec une seconde réception de suite ? Les Dijonnaises ont parfaitement joué leur rôle de poil à gratter et, avec un peu plus d’efficacité défensive, auraient pu ramener quelque-chose du Parnasse (26-26 à la 55e, 29-27 au final). Et Le Havre alors ? Sans faire de bruit, les filles de Sandor Rac demeurent invaincues et calées sur le podium, à un point des co-leaders gardoises et loiretaines.

Derrière ce trio, il y a Metz, vainqueur façon puzzle à Biganos (43-25), Issy-Paris, serein à Toulon (30-26) et Nice, qui a bien tenu tête à Fleury donc. Restent alors les quatre équipes de bas de tableau, qui ne sont pas lâchées bien entendu, mais qui n’ont pas gagné une rencontre et, pour certaines, que l’on s’attendait à voir plus haut. Tentative d’explications de ce début de Championnat manqué.

Nantes et la pièce qui tombe (toujours) du mauvais côté
Deux défaites d’un but et un nul : voilà le triste bilan des Ligériennes après trois journées. Rageant, d’abord, vu la physionomie de chaque rencontre. Lors des deux premiers matches, les filles de Jan Basny menaient avaient de craquer, jusqu’à encaisser un kung-fu improbable à Dijon. Face au Havre, elles ont cette fois joué le rôle du chat, sans réussir à manger la souris (22-22 à une minute de la fin), avant d’encaisser un dernier but de Koumba Cissé pour les Normandes. Et voilà les Nantaises, qui avaient un calendrier plutôt favorable et espéraient secrètement trois victoires, engluées en fond de classement. Des arrêts insuffisants (7,7 arrêts par match pour la paire Alvarez-Obein), une base arrière pas encore huilée et une attaque en souffrance (25 buts par match) pénalisent trop une équipe qui, rappelons-le, ne vit que sa seconde saison dans l’élite. Et les prochaines semaines (déplacements à Fleury et Metz entrecoupés de la réception d’Issy) ne s’annoncent pas simples.

Dijon pas si loin
Huitième après trois matches, le promu bourguignon tient néanmoins son rang d’équipe « emmerdeuse », dans le bon sens du terme. Passé un premier match loupé à Nice, les filles de Christophe Maréchal ont accroché Nantes avant de frôler le très bon coup à Nîmes vendredi (29-27). Une défense hargneuse, des individualités qui commencent à tirer le groupe vers le haut (Pidpalova, Stevin, Prouvensier, François), beaucoup de ressources et d’énergie : voilà autant d’atouts pour le CDB, même si cela ne se traduit pas encore au niveau comptable. Si on devine Dijon très solide à domicile, il faudra néanmoins ramener des points des autres salles pour se qualifier en play-offs.

Toulon cherche sa défense
L’équipe était au complet, la préparation encourageante, la montée en puissance apparente et les premières minutes concluantes. Et puis patatras. Longtemps devant contre Le Havre mais finalement contraint au nul en ouverture du Championnat, Toulon ne trouve pas sa vitesse de croisière en ce début de saison. Comme si, d’un côté du terrain, le départ de Christiane Mwasesa avait laissé un trou béant sur le côté gauche, malgré la bonne intégration des recrues. Mais surtout, les Toulonnaises semblent avoir perdu tous leurs automatismes en défense, elles qui présentent le deuxième pire bilan de la division avec 31 buts encaissés par match. Pas évident, dans ces conditions, de mettre sur orbite le jeu de transition espéré par Thierry Vincent. Le chantier est tout trouvé avant de se rendre à Metz et de recevoir l’Union.

L’Union, comme la saison dernière
Il n’y avait, après la défaite à Issy pour la 2e journée, aucun mot plus haut que l’autre, aucune raison de s’alarmer chez Manu Mayonnade. Le coach girondin le rappelait même : « L’an dernier aussi, nous avons commencé avec trois défaites avant de nous qualifier. » Et quand on relevait que le niveau de LFH était supérieur cette année, il assurait : « J’ai confiance en mon groupe, vraiment. » C’est certain qu’en ayant joué Fleury, Issy et Metz, l’Union Mios-Biganos-Bègles n’a pas commencé dans du velours une saison où la moitié de son effectif est nouveau. Dernières et pire défense de D1 (36 buts encaissés par heure !), les partenaires de Marion Maubon doivent, comme Toulon, absolument trouver des repères dans ce secteur pour espérer une victoire et relancer Julie Foggea, meilleure gardienne au nombre d’arrêts l’an dernier mais un peu abandonnée jusqu’à présent. La réception du leader nîmois dans une semaine est l’occasion idéale de lancer une « remontada » à la miossaise.

*****************************

HANDBALL CERCLE NIMES - CERCLE DIJON BOURGOGNE 21

29 - 27 (Mi-temps : 14-15)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
GASMI KARIM
GASMI RAOUF
VICENT GEORGES (D)
Date et Heure :
Le 19/09/2014 à 20:00:00
Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles
160 avenue du Languedoc
NIMES

*****************************

OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL - CJF FLEURY LOIRET HANDBALL

31 - 32 (Mi-temps : 14-15)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BOUNOUARA SAID
SAMI KHALID
BOULEN PHILIPPE (D)
Date et Heure :
Le 19/09/2014 à 20:30:00
Lieu :
Halle des Sports Charles Ehrmann
155, route de Grenoble
NICE

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - ISSY PARIS HAND

26 - 30 (Mi-temps : 15-15)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
ANICET JEAN-PATRICK
FERRANDIER FREDERIC
FALCHI JEAN-CLAUDE (D)
Date et Heure :
Le 19/09/2014 à 20:00:00
Lieu :
Palais des Sports de Toulon
420 avenue Amiral Aube
TOULON

*****************************

- UNION MIOS BIGANOS - BEGLES - METZ HANDBALL

25 - 45 (Mi-temps : 14-18)
Statistiques du match (à venir)

Arbitres / Délégué (D) :
Aucun arbitre renseigné
Date et Heure :
Le 20/09/2014 à 20:30:00
Lieu :
DUHOURQUET
156, rue Marcel Sembat
BEGLES

*****************************

- NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - HAVRE ATHLETIC CLUB

22-23 (Mi-temps : 13-14)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
Aucun arbitre renseigné
Date et Heure :
Le 20/09/2014 à 20:30:00
Lieu :
LE VIGNEAU
BD SALAVADOR ALLIENDE
ST HERBLAIN

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités