mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : Dunkerque toujours malade
LDC : Dunkerque toujours malade
28 Septembre 2014 | Europe > Champion's League

Que ce soit en championnat ou en Champion’s League, les résultats négatifs s’enchainent pour les champions de France. Une nouvelle fois, l’USDK a sombré en seconde période, en butte aux arrêts à répétition d’Ole Erevik et atteinte par un syndrome d’inefficacité qui devient de plus en plus inquiétant.

Pourtant, Patrick Cazal avait haussé le ton dans la semaine, et il avait aussi annoncé un changement de stratégie dans le coaching. L’entraîneur nordiste voulait à tout prix que ses joueurs retrouvent leur allant de la saison dernière pour s’offrir cette saison une vraie aventure en Champion’s League avec une qualification pour les 8° de finale comme objectif annoncé. Pour se faire, la réception des vices champions du Danemark d’Aalborg semblait quasi parfaite. Démembrée à l’intersaison aves les départs de Mensah Larsen, Kappelin, Bagersted, Jakobsson, etc… l’équipe du nouveau coach Jesper Jansen avait dû se reconstruire sur un mix jeunesse – ancien qui semblait parfaitement à la portée des Nordistes. Sauf qu’il semblait seulement… D’entrée, Ole Erevik, le portier norvégien d’Aalborg allait se mettre en évidence et son show n’allait s’arrêter qu’au bout de 60 minutes avec 18 arrêts dont 2 jets de 7 mètres pour seulement 15 buts encaissés…

Problématique, dans le même temps, Vincent Gérard était en panne d’inspiration sur les tirs adverses et il fallait des trésors d’inventivité en attaque pour que les Afgour, Mokrani et autres Soudry arrivent à tenir peu ou prou la dragée haute à des danois qui manquaient quand même beaucoup de percussion sur la base arrière pour faire figure d’épouvantail. Certes, Morten Slundt plaçait quelques jolis tirs en appuis, Isaïas Guardiola délivrait quelques jolis caviars à son pivot Niclas Barud, mais c’était un peu tout en termes de vrais dangers. Un Dunkerque trop peu lucide au shoot face à un gardien qui systématiquement saute en croix sur chaque parade de près, arrivait quand même à tenir le score à la pause avec un 13 partout qui pouvait augurer d’une belle seconde période si l’USDK n’avait pas été de nouveau atteinte de ses fameux maux de la seconde période.

Pas trop mal repartis avec quelques arrêts de William Annotel, les Dunkerquois allaient complètement devenir aphones pendant presque 20 minutes… de 17 partout le score passait à 17-21 puis 18-22 après enfin un 7 mètres converti à la 55° et les carottes étaient belles et bien cuites à cet instant. 13 minutes sans marquer le moindre but, voilà encore un passage dont se serait bien passé Patrick Cazal et qui allait une fois de plus plomber complètement toute possibilité de victoire dans ce premier match de Champion’s League.  Comme la saison dernière, l’USDK a loupé son entrée à la maison, mais si l’année dernière la défaite face à Plock paraissait logique, celle face à Aalborg semble beaucoup plus inuqiètante. Sans une réaction la semaine prochaine face à Zaporojie il faudra sans doute changer beaucoup de chose dans la façon d’aborder les matches pour l’USDK. On aura trop vu de refus de course vers le but, de dénis d’engagement clairs et nets, tout le jeu offensif ne peut être basé sur les performances de la paire Afgour – Mokrani, les adversaires arrivent rapidement à comprendre qu’à aujourd’hui c’est quasiment la seule force des Nordistes. 

A Dunkerque, Stade de Flandres
Le dimanche 28 septembre à 15h15
Dunkerque HB Grand Littoral - Aalborg Handball : 21 - 26 (Mi-temps : 13-13)

2 500 spectateurs
Arbitres :
MM Sorin-Laurentiu Dinu et Constantin Din (Roumanie)

Evolution du score : 3-3 5°, 4-4 10°, 5-7 15°, 7-8 20°, 12-11 25°, 13-13 MT - 13-15 35°, 17-17 40°, 17-19 45°, 17-20 50°, 18-22 55°, 21-26 FT.

Les réactions....

 - Patrick Cazal (entraîneur de Dunkerque):
"Notre adversaire mérite largement sa victoire. Notre incapacité à mettre au fond les belles situations qu'on s'est procurées est à l'origine de la défaite. C'est compliqué de gagner à ce niveau-là si on rate autant. Le point positif c'est d'avoir enfin retrouvé une équipe qui avait envie de faire des efforts. On doit reconstruire dans tous les secteurs et rectifier le tir pour marquer. On devrait optimiser ce qu'on a fait la saison dernière mais ce n'est pas le cas. On n'est pas assez professionnel dans tout ce qu'on fait. C'est difficile de savoir pourquoi."  

Mohamed Mokrani (pivot et capitaine de Dunkerque): "On a raté beaucoup trop de tirs pour pouvoir exister. C'était bien dans l'état d'esprit et l'énergie mais à ce niveau-là ça ne suffit pas. On est frustré car ça ne nous sourit pas depuis le début de saison. C'est difficile, il va falloir retrouver les fondamentaux. On n'arrive pas à retrouver un certain équilibre."

Dernière Journée | Journée 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SchaffhausenKielce283325/09 
DunkerqueAalborg212628/09 
SzegedZaporoshye272628/09 
Prochaine Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
KielceSzeged 05/10 
ZaporoshyeDunkerque 05/10 
AalborgSchaffhausen 05/10 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Aalborg2110026211 
-Kielce2110033281 
-Szeged2110027261 
4Zaporoshye010102627-1 
-Dunkerque010102126-1 
-Schaffhausen010102833-1 
© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités