mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LNH: Dunkerque confirme son retour aux affaires
LNH: Dunkerque confirme son retour aux affaires
6 Novembre 2014 | France > LNH

Parisiens et Dunkerquois ont livré un match comme on les aime. Engagé et indécis jusqu'à la dernière minute. Et comme la saison passée, c'est Dunkerque qui s'est imposé. Grâce à sa défense, ses choix tactiques mais surtout sa volonté. Le PSG lâche son 6ème point en 8 rencontres. Cela devient compliqué compte tenu des objectifs annoncés.  

On a presque retrouvé le Dunkerque de la saison passée !  Celui qui l’an dernier, avait entamé sa folle épopée par une victoire probante face à Paris. Cette fois, le succès est moins large mais tout aussi gratifiant. Alors que durant toute la rencontre, Mikkel Hansen va porter à lui tout seul le poids de l’attaque parisienne en inscrivant un total de 14 buts (qui viennent s’ajouter aux 13 réalisations d’il y a deux semaines face à Nantes), les Nordistes sont restés concentrés sur leur propre jeu et surtout ce qui fait leur force depuis quelques années, la défense. A l’inverse de Paris où les manques dans ce secteur ont été flagrants (la sortie définitive de Zacharia N'Diaye après son 3ème deux-minutes à la 41ème n'a pas aidé ses coéquipiers). Pourtant le seul reproche qu’on peut faire aux Dunkerquois durant cette 1ère période, c’est d’avoir laissé Mikkel Hansen manœuvrer à sa guise, dans le rôle du buteur (10 réalisations dans ces 30 premières minutes) mais aussi dans l’animation du jeu. A partir du moment où Dunkerque va imposer un véritable défi physique au Danois, il sera moins incisif mais restera dangereux jusqu’au bout.

La défense nordiste s'est mise en valeur, ses gardiens aussi ! D’entrée, Vincent Gérard va multiplier les parades et monter en puissance au fil des minutes. En face, Thierry Omeyer n’était pas dans un bon jour. Phénoménal lors du match avec les Bleus face à la Suisse, "Titi" n’a pas eu ce jeudi soir, la réussite attendue. A la pause, il va intelligemment laisser sa place à Patrice Annonay qui se signalera notamment en stoppant deux jets de 7 mètres. Car si à la mi-temps, le PSG était rentré aux vestiaires avec une longueur d'avance (13-14), la situation allait évoluer très rapidement.



Orchestrée et inspirée par un Bastien Lamon (notre photo) qui s'est véritablement démultiplié, l'équipe nordiste va revenir sur le parquet avec la ferme intention d'appuyer sur l'accélérateur en mettant plus d'intensité et de rythme. "On savait que si on les remuait, avouera Mohamed Mokrani, ça pourrait tourner en notre faveur. Cela s'est vérifié". Et comment ! Puisqu'en huit minutes avec notamment un Jalel Touati retrouvé et un Baptiste Butto métronomique, l'USDK va faire un bond dans le temps et au tableau d'affichage (21-17 à la 43ème). La salle commençait à s'enflammer, les Parisiens restaient sans réaction. Cette apathie réveillée de temps à autres par Hansen va persister jusqu'à ce que Dunkerque donne des signes de faiblesse. La transmission était moins fluide, les solutions moins évidentes face un PSG qui avait retrouvé (enfin !) quelques vertus notamment en défense. A deux minutes du terme, un certain Mikkel d'Helsingør va égaliser (26-26). C'est à ce moment-là que Patrick Cazal va avoir une idée de génie en faisant entrer William Annotel en lieu et place de Vincent Gérard. A 48" du terme, possession parisienne, Kopljar qui a la balle de la gagne au bout des doigts, arme son tir qui semble prendre la bonne trajectoire mais le portier nordiste s'assoie et stoppe le cuir au ras du poteau. Le vent vient de tourner. Il reste une vingtaine de secondes, après un temps mort, Soudry est investi dans le rôle de terminer le boulot mais c'est Butto qui conclue victorieusement (27-26) !

Comme la saison passée, le PSG s'incline à Dunkerque et fait (avec Nantes battu la veille à domicile par Chambéry) la plus mauvaise opération de cette 8ème journée. Les Nordistes eux, s'installent dans le siège du dauphin à deux points de Montpellier.




DUNKERQUE HGL -  PSG HANDBALL               27-26   (MT: 13-14)

Statistiques du match


Arbitres:
Saïd BOUNOUARA et Khalid SAMI
Date et Heure :
Le 06/11/2014 à 20:45:00
Lieu :
DEWERDT (Stade de Flandres)
Salle Dewert
Avenue de Rosendael  -  DUNKERQUE

Evolution du score: 3-3 (5è) 6-6 (12è) 8-6 (14è) 8-8 (16è) 9-10 (20è) 11-11 (25è) 13-14 (MT) 15-14 (34è) 18-15 (38è) 21-17 (43è) 23-21 (50è) 25-24 (54è) 26-26 (58è) 27-26 (60è)

Réaction de Patrick Cazal (coach de l'USDK) sur beIn sports.

"On a bien préparé cette rencontre et le travail qu'on a réalisé a payé. On aurait même pu tuer le match dans les cinq dernières minutes avec la possibilité de passer à +3 mais nous n'y sommes pas parvenus. On a pourtant souffert jusqu'au bout, cela rend cette victoire plus appréciable. Je suis vraiment fier de mes joueurs. Depuis un mois, rien n'est facile mais l'essentiel c'est qu'on se bat. On s'était éparpillé en début de saison et là, on a retrouvé de vraies valeurs."

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités