mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le Sambre-Avesnois perd le derby face à St Amand-les-Eaux
Le Sambre-Avesnois perd le derby face à St Amand-les-Eaux
9 Février 2015 | National > Nationale 1F

« Le + 14 du match aller était flatteur, reconnaissait, fair play, Stéphane Pellan, l’entraîneur de St Amand-les-Eaux.» Il est vrai que la rencontre s’est basée sur la prestation des gardiennes. Côté sambrien, le groupe ne comptait qu’une gardienne, Kamilla Kantor, Rzonca souffrant d’une cheville. Chez les Hennuyères, Marielle Bourse Schleret, souffrant des croisés d’un genou était sur le banc et suppléée par Pauline Meurice, gardienne de la réserve.

Quoi qu’il en soit les gardiennes ont sorti le grand jeu : 14 arrêts pour Kantor et 15 pour Alisson Davigny. D’ailleurs, le Sambre-Avesnois doit beaucoup à son dernier rempart comme l’explique l’entraîneur amandinois : « On aurait peut-être pu tuer le match en première mi-temps. Maintenant, à 6-3, Kantor est déjà à six arrêts soit 50% au bout de dix minutes ! Elle nous fait trois ou quatre arrêts sur des tirs au près. » Et le Sambre-Avesnois ne voulait pas céder trop de terrain, même mené à la marque à la fin de la première mi-temps : 13-15.

Du côté des Amandinoises, il a d’ailleurs fallu remobiliser les troupes : « On s’est aussi fait peur en fin de première période. À la mi-temps, le discours était simple : il fallait refaire un écart rapidement. On l’a réussi même si Kantor fait une belle partie, en tout cas meilleure qu’à l’aller. Nous, Alisson fait un bon match. Mais pour que les gardiennes fassent un bon match, il faut que la défense soit bien présente. C’est valable pour nous comme pour nos adversaires. »

Du côté sambrien, c’est la défense qui pèche et les buts s’empilent. St Amand-les-Eaux mène toujours la danse et sans forcer paraît-il. Toujours est-il que le leader du championnat sort vainqueur d’un derby qui laisse quelques regrets comme l’explique Thierry Micolon, l’entraîneur du SAHB : « L’écart est cohérent par rapport au niveau technique des Amandinoises quant à la maîtrise de l’efficacité et des tirs. En plus, on a une entame de deuxième mi-temps qui est catastrophique avec une faillite de la base arrière, encore une fois. Surtout du côté gauche où j’utilise quatre arrières différentes. C’est significatif. Pour certaines, il y a du progrès mais pour d’autres, cela ne suit pas. On a bien essayé de ne pas trop faire briller Fofana mais St Amand possède aussi d’autres éléments de valeur. On a manqué d’agressivité. Mes joueuses sont trop respectueuses mais la défense de St Amand nous a posé problème durant une heure. »

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités