mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M: PSG et Montpellier attendent Dunkerque
LDC M: PSG et Montpellier attendent Dunkerque
20 Février 2015 | Europe > Champion's League

Si le PSG et Montpellier sont certains de disputer les 8èmes de finale, Dunkerque peut encore les rejoindre. Le sort des Nordistes se décidera ce samedi, à l'issue de la rencontre face aux Helvètes de Kadetten Schaffhausen.

C’est le dernier round pour la phase de groupe de la Ligue des Champions puisque mardi aura lieu le tirage au sort des 8èmes de finale de l’épreuve. Si aucun suspense n’existe concernant l’équipe qui terminera en tête de chacune des poules, il y a encore quelques places à prendre. Dunkerque figure parmi les équipes qui jouent leur va-tout. Un succès face aux Suisses de Kadetten Schaffhausen qualifierait les hommes de Patrick Cazal pour la suite.

Dans le groupe D

Il y a Kielce et les autres. Les hommes de Talant Dujshebaev ont écrasé ce groupe par leur puissance et personne ne leur a résisté. Bilan : dix matches, dix victoires et le plus beau carton plein de la Ligue des Champions. Comme il y a deux ans et au final, les Polonais avaient atteint Cologne et s’étaient classés 3èmes derrière Barcelone et Hambourg. Mercredi, ils ont confirmé leur périple triomphal en se contentant du minimum vital à Zaporozhye (27-28).  

Derrière Kielce, il y a Szeged. Les Hongrois ont assuré leur 2ème place à la fin de l’année dernière et comme en 2013, disputeront les 8èmes de finale.

L’attribution des deux derniers tickets pour la phase éliminatoire est la plus indécise qui soit puisque les quatre équipes restantes (Zaporozhye, Dunkerque, Aalborg et Schaffhausen) ont toutes une chance de se qualifier.

Dunkerque, rendez-vous avec l'histoire

Afin d’éviter une migraine, les Nordistes n’ont aucune autre alternative que de s’imposer samedi face à Schaffhausen.  En cas de match nul, ils peuvent passer en 8èmes en comptant sur une défaite de Aalborg à Szeged.

Cette opposition entre Dunkerque et Schaffhausen peut tourner en un mano a mano entre gardiens. D'un côté Vincent Gérard s'il a retrouvé la plénitude de ses capacités (il était touché à l'épaule et William Annotel a parfaitement tenu sa place), de l'autre Nikola Portner, portier de la sélection suisse et qui en 2016, intègrera l'effectif de Montpellier. D'ailleurs, les deux joueurs pourraient se retrouver coéquipiers puisque le Nordiste qui est passé par le club héraultais entre 2006 et 2008 suscite un vif intérêt du côté de Patrice Canayer.

Forts d'un succès probant face à Szeged (32-29), les hommes de Markus Baur arrivent dans le Nord sans trop de pression même s'ils sont conscients qu'un succès ou même un nul (dans tous les cas de figures du match Szeged-Aalborg) validerait leur billet pour les 8èmes, trois saisons après leur rendez-vous avec l'Atletico Madrid. Ils se présentent quasiment au complet même si le demi-centre slovaque Peter Kukucka (fracture du poignet) manquera à l'appel. A noter que leur dernière recrue, l'ex parisien Gabor Csaszar ne s'est toujours pas entraîné. De toute façon le Hongrois ne peut pas être qualifié en LDC. Interrogé sur le site du club, le coach allemand de cette formation helvète estime que la cohésion et l’efficacité défensive seront la clé de la rencontre. Sentiment partagé mercredi, par Patrick Cazal à l’issue du succès (31-23) face à Aix qui était en tête à la pause (11-14). « Face à Schaffhausen, il faudra batailler plus férocement dès l’entame, on ne pourra pas se permettre de leur laisser 3-4 buts d’avance en début de match. C’est la 2ème petite alerte (face à Aix) après les problèmes de cohésion défensive rencontrés à Kielce. Samedi, ce sera un match couperet, de Ligue des Champions, on aura plus le droit à ce genre d’errements. » Dunkerque a tout simplement rendez-vous avec l’histoire. Celle d’une première qualification en 8ème de finale de la Ligue des Champions.

Dunkerque/Schaffhausen, aux stades de Flandres, ce samedi à 16h00



Dans le groupe A

Il n’y a plus aucun suspense depuis la défaite prévisible jeudi de Meshkov Brest à Kiel (33-22). Les Bélarusses pouvaient encore décrocher le 4ème billet pour les 8èmes mais la barre était placée trop haut. Les matches de ce week-end ne modifieront en rien l’ordre existant. Kiel est donc certain (depuis déjà quelques journées) de terminer 1er de son groupe, le PSG second, Croatia Zagreb 3ème et La Rioja-Logroño (adversaire des Parisiens ce samedi), 4ème.

Dans le groupe B

Les quatre premiers et donc qualifiés pour les 8èmes sont connus, seul Barcelone connait son classement. Les champions d’Espagne sont solidement ancrés à la 1ère place, ils se déplacent en Turquie chez le dernier Istanbul et ne peuvent pas être inquiétés. En revanche, tout est possible pour les trois autres formations.

Si les Danois de Kolding (2èmes avec 12 pts) peuvent consolider leur fauteuil de dauphin en recevant leurs voisins suédois d’Alingsas (derniers du groupe et qui n’ont remporté qu’un seul match depuis septembre), la 3-4 va se disputer entre Plock (4ème avec 11 pts) et Flensburg (3ème avec 12 pts). A l’aller chez eux,  les Allemands s’étaient largement imposés (35-28). Ils restent cependant sur une contreperformance puisque cette semaine, en Bundesliga, ils se sont inclinés à domicile face à Magdeburg (26-30). Les tenants de la Ligue des Champions ne sont pas sortis physiquement indemnes de cette confrontation puisque leur ailier droit Svan Hansen et leur demi-centre Thomas Mogensen (photo ci-dessous) se sont blessés et leur participation n’est pas acquise. Du côté des Polonais, après avoir difficilement battu d’un but Alingsas qui n’avait plus rien à espérer, ils ont pu se rassurer en confortant leur 2ème place en championnat de Pologne derrière l’impressionnant Kielce. 

Dans le groupe C

Là aussi, les quatre billets pour les 8èmes sont distribués, Veszprem terminera 1er du groupe, Montpellier 4ème.  Les deux équipes se retrouvent d’ailleurs ce dimanche, dans l’Hérault. Qui va se classer 2ème et 3ème ? C’est justement ce que décidera l’opposition entre Rhein Neckar Löwen (3ème avec 12 pts) et Vardar Skopje (2ème avec 13 pts). A l’aller, les Macédoniens s’étaient imposés de 3 buts (28-25). Les Allemands ont pu idéalement préparer ce match décisif en allant gagner mercredi à Göppingen… assez nettement (22-33). L’ailier Uwe Gensheimer s’est encore illustré (9 buts) et l’entraîneur Nicolaj Jacobsen a pu faire tourner son effectif. Un nul suffit donc au Vardar pour s’installer à la 2ème place. Les partenaires d’Arpad Sterbik (qui a retrouvé sa place dans les cages après des soucis au genou qui l’avaient privé de Mondial) qui ont assuré se déplacer en Allemagne sans pression devront toutefois affronter l’actuel leader de la Bundesliga et les 15 000 spectateurs de la SAP Arena. Mais côté ambiance électrique, au Vardar, on connait !

Montpellier/Veszprém, à la Park&Suites Arena ce dimanche à 17h00.

Notre pronostic sur le classement des groupes :

Groupe A
1- Kiel   2- PSG   3- Zagreb   4- La Rioja

Groupe B
1- Barcelone   2- Kolding   3- Plock   4- Flensburg

Groupe C
1- Veszprem  2- Rhein Neckar Löwen   3- Vardar Skopje   4- Montpellier

Groupe D
1- Kielce   2- Szeged   3- Dunkerque   4- Zaporozhye

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités