mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Trophées N1F : Celles s/Belle et Pole Sud 38 primés !
Trophées N1F : Celles s/Belle et Pole Sud 38 primés !
22 Juin 2015 | National > Nationale 1F

Quatre récompenses individuelles à l'image du cavalier seul réalisé en tête de la poule 1, les joueuses de Celles s/Belle ont logiquement trusté les distinctions individuelles cette saison. Autre grand gagnant du championnat de N1F avec une montée inédite à la clé à l'échelon supérieur, Pole Sud 38 obtient lui trois récompenses. Coup de chapeau à Diankenba Nianh, Déborah Lassource et Djazz Chambertin élues révélations de la saison. Le détail des calculs, issus du vote des entraîneurs, est disponible en kiosque dans le numéro de juin du magazine Handaction.

Poule 1 : CELLOISES... FORCE QUATRE !

Non seulement les Celloises ont remporté haut la main leur championnat (terminant avec un écart record sur le duo de seconds)… mais les trophées N1F sont aussi synonymes de triomphe pour le club Deux-Sévrien. Quatre distinctions sont au menu à commencer par Frédérique Ventura, auteur d’une superbe saison dans la cage Celloise : partageant le poste avec Oana Amaxinesei, la gardienne d’expérience du HBCC a apporté sa pierre à l’édifice au sein d’une défense littéralement intraitable et a terminé en apothéose face à Angoulême (15 arrêts). Après un long bail en métropole, Frédérique Ventura a mis un terme à sa carrière et retrouvera son ile natale de la Martinique.
La défense encore et toujours au centre des préoccupations Celloises (22 buts encaissés de moyenne par match) : au coeur du dispositif concocté par Vincent Philippart, Guillemette Hosteing a parfaitement tenu son rôle en menant la défense Deux-Sévrienne vers son but final. Retour gagnant en Poitou-Charentes pour l’ex-joueuse du NLA qui a obtenu un large plébiscite auprès des coachs de N1F dans le rôle de meilleure défenseure du championnat.
Combative, tenace… et efficace, ce sont les qualités bien connues de Sladjana Topic, élue pour la seconde fois de suite meilleure pivot du championnat. Pourtant, la Bosnienne de 32 ans a été moins prolifique face au but adverse que la saison passée. Partageant le poste avec Margot Salamy et malgré une blessure en cours de saison, elle s’est montrée performante pour participer activement à la remontée de son club en D2 et… tapant une nouvelle fois dans l’œil d’une majorité de coachs de N1.

De l’expérience encore et toujours avec l’élection de Nelly Delcheva au rang de meilleure demi-centre de cette poule 1 : quoi de plus logique au vu de la carrière exemplaire et d’une magnifique saison livrée par la plus Française des internationales Bulgares. D’une hyper régularité tout au long de ces dix mois de compétition, elle termine le championnat tambour battant (8 buts face à Pessac, 11 à Val de Boutonne), preuve que le temps n’a pas d’effet sur la joueuse emblématique du HBCC. Seule rescapée de la première épopée Celloise de 2006, Nelly Delcheva a décidé de se mettre en réserve de l’équipe une.
Derrière Celles s/Belle, la réserve de Nantes fut bel et bien l’équipe surprise de la poule 1 : quoi de plus normal de voir deux jeunes Nantaises dans le palmarès. De la vitesse et de l’efficacité dans son jeu, le NLA voit donc ses deux ailières honorées. A commencer par Laurine Chesneau : déjà plébiscitée la saison passée, la Sarthoise d’origine récidive cette saison en alignant une nouvelle saison référence en N1. Elle tourne à 6.7 buts inscrits par match, enquillant jets de 7 mètres et buts sur contre attaques comme des perles.
De l'autre côté de l'attaque Nantaise, Léa Lignières poursuit sa progression au sein de la réserve du NLA. Après une première prometteuse en N1 la saison passée, la jeune ailière de 19 ans s'est illustrée à de nombreuses reprises... comme par exemple à Celles s/Belle où elle inscrit 11 buts et prend une part prépondérante à l'exploit dans les Deux-Sèvres. Elle est donc élue meilleure ailière gauche en poule 1.

Passant allègrement de sa position d’ailière à celle d’arrière gauche, Marie Gagez a signé sa plus belle saison au sein de son club de toujours, Colombelles. La Normande de 27 ans a été de tous les combats du CLCH en 2014/15, se jouant aisément des défenses adverses (plus de six buts inscrits par match). A la lutte avec la jeune Nantaise Louison Boisorieux elle aussi auteur d’une superbe saison, Marie Gagez est élue logiquement meilleure arrière gauche de cette poule 1 de N1F.
Sur le côté droit, la meilleure buteuse du championnat est une nouvelle fois sacrée meilleure arrière droite de la division : l’internationale Congolaise Chantal Okomba aura pourtant vécu une année galère avec Val de Boutonne. Puni de nombreux points de retrait et rapidement en proie à une série de revers, Val de Boutonne aura une nouvelle fois pu compter sur sa seriale-buteuse (11 buts inscrits de moyenne par match) pour tenter de soutenir la comparaison.
Enfin, la révélation de la saison est décernée au jeune talent de Fleury, Diankenba Nianh : 5ème ex-aequo avec les réservistes du Loiret, l’arrière gauche de 19 ans native de Vierzon a été l’un des éléments moteurs du centre de formation du FLHB… participant activement à cette belle entrée en matière des jeunes Panthères en N1. Première apparition en LFH à Metz en prime, l’internationale junior Diankenba Nianh est sans nul doute promise à un bel avenir. Au rang des « surprises », elle devance la Bretonne de l’UMBB, Fiona Derrien.

Meilleure gardienne : Frédérique VENTURA (Celles s/Belle)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Chloé LAVAUD (Mios Bègles), Mélanie GELOT (Nantes II), Alina CONSTANTIN (Angoulême), Nadège KONAN (St Grégoire Rennes), Jade HONSAI (Fleury II), Georgina TCHATCHOUA (Val de Boutonne), Stella JOSEPH-MATHIEU (Angoulême).

*****************************

Meilleure arrière gauche : Marie GAGEZ (Colombelles)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Louison BOISORIEUX (Nantes II), Davina INGLIS (Celles s/Belle), Diankenba NIANH (Fleury II), Blanka SZEBERENYI (St Grégoire Rennes), Alicia PENNONT (Montargis), Ouided KILANI (Colombelles).

*****************************

Meilleure ailière gauche : Léa LIGNIERES (Nantes II)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Marie JAUBERT (Celles s/Belle), Alice AGUIRRE (Pessac), Léa DIHARCE (Mios Bègles), Kassandra JAPPONT (Montargis), Mathilde CHAUVET (Celles s/Belle), Najah SOULI (Bergerac).

*****************************

Meilleure pivot : Sladjana TOPIC (Celles s/Belle)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Marie OLIVE (Angoulême), Axelle RUEL (Fleury II), Lorette MOREL (Colombelles), Ines ABBA (Nantes II), Fiona DERRIEN (Mios-Bègles II), Fatou GUEYE (Montargis).

*****************************

Meilleure arrière droite : Chantal OKOMBA (Val de Boutonne)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Zohra RAHAL-BENZEMOUR (Bergerac), Alissa GOMIS (Angoulême), Claire PETIT (Pessac), Gabriella SZABO (Celles s/Belle), Auréa FAURE (Mios-Bègles II), Daniela MINO LARENAS (Fleury II).

*****************************

Meilleure ailière droite : Laurine CHESNEAU (Nantes II)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Sabrina BONNEAUD (Bergerac), Florence DA PIEVE (Pessac), Niacalin KANTE (Angoulême), Marion GAIGNON (Colombelles), Julia AMIS (Landi Lampaul).

*****************************

Meilleure demi-centre : Nelly DELCHEVA (Celles s/Belle)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Edina ORI (Angoulême), Manon GRIMAUD (Fleury II), Adeline BOURNEZ (Bergerac), Céline SENAMAUD (Celles s/Belle), Julie SOULARD (Nantes II).

*****************************

Meilleure défenseure : Guillemette HOSTEING (Celles s/Belle)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Linda FREBAULT (Pessac), Mélina ROLLAND (St Grégoire), Inès ABBA (Nantes II), Camille DE SOUSA (Fleury II), Sladjana TOPIC (Celles s/Belle), Axelle RUEL (Fleury II), Alice AGUIRRE (Pessac), Elodie COUSIN (Nantes II).

*****************************

Révélation de la saison : Diankenba NIANH (Fleury II)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Fiona DERRIEN (Mios-Bègles II), Leslie RENAULT (Angoulême), Soukeina SAGNA (Mios Bègles II), Cira LO (Nantes II), Axelle RUEL (Fleury II), Pauline LE BIHAN (Landi Lampaul).

*****************************

Poule 2 : ST AMAND, METZ, ALFORTVILLE : TRIO GAGNANT

Trois équipes à l’honneur en poule 2… et comme par hasard, il s’agit des trois premiers à l’issue de cette saison 2014/15 : St Amand les Eaux, Metz et Alfortville ont animé de belle façon cette poule du Nord-Est en N1… quoi de plus logique que de voir leurs joueuses truster les prix individuels. A commencer par le lauréat de la saison : St Amand les Eaux a impressionné les observateurs par la puissance et l’efficacité de sa base arrière. Le collectif du Hainaut s’est appuyé sur sa buteuse en chef, Abiba Fofana. Encore plus impressionnante que les deux saisons passées, l’arrière Amandinoise tourne à plus de 9 buts par matchs de moyenne, affolant sans cesse les défenses adverses. Elle est élue meilleure arrière gauche du championnat et se tourne désormais vers la LFH.
Son alter égo sur la base arrière Amandinoise Marion Malina n’est pas en reste : sa science du jeu, la Nordiste de 25 ans l’a mis au service de son équipe… Deuxième saison éblouissante avec en prime une redoutable efficacité devant le but adverse (7 buts inscrits de moyenne par match). Elle revient donc en D2, trois ans après une première expérience manquée avec Lomme. Elue meilleure demi-centre du championnat, elle devance in-extremis une autre meneuse de talent, Tanja Kiridzic, la Croate de l’ATH a été de son côté élue meilleure handballeuse d’Alsace cette saison.
Second du championnat, Metz a cette fois-ci été devancé par St Amand. Mais ce nouvel exercice est pleinement réussie par les jeunes de Yacine Messaoudi… avec en chef de file une Marie-Hélène Sajka étincelante d’un bout à l’autre de la saison (21 matchs joués à 7.5 buts de moyenne). La jeune gauchère de 17 ans est de tous les coups d’éclats du collectif Mosellan (9 buts par exemple pour finir en beauté à Lomme). Promise à un grand avenir, elle est logiquement élue meilleure arrière droite de cette poule 2.

Toujours au sein du centre de formation Messin, Manon Hemmerlin n’a pas raté un rendez-vous de N1 depuis son apparition en 2012. Avec Hawa N’Diaye, Marie-Hélène Sajka ou Margaux Cintrat, elle est l’un des rouages essentiels de la défense des Dragonnettes, la meilleure défense du championnat (moins de 23 buts encaissés de moyenne par match). Une deuxième saison exemplaire au sein de la réserve du Metz Handball, quoi de plus logique que de voir la longiligne Alsacienne de 20 ans élue meilleure défenseure de la poule 2.
Peu d’observateurs auraient parié sur un Alfortville apte à tenir la dragée haute aux meilleurs jusqu’au coup de sifflet final. Au sein d’un collectif fortement remanié, pas de temps d’adaptation… L’USA s’est montré de suite performante. Parmi les individualités marquantes, la gardienne Elina Lavergne a rapidement donné le ton en défense (18 arrêts à Palente, 16 à St Amand). Ses matchs références à répétition donnent chaque fois un peu plus de confiance à un groupe capable d’enchaîner 17 succès en 22 rencontres. L’ex-Toulousaine est ainsi élue meilleure gardienne du  championnat.
Si Elodie Pétricien affolait les défenses la saison passée tournant à plus de cinq buts inscrits de moyenne par match, la gauchère d’Alfortville fut un peu moins prolifique en 2014/15. Elle n’en reste pas moins la joueuse référence au poste d’ailière droite cette saison : la Martiniquaise de 27 ans a pleinement contribué à la réussite du club Val-de-Marnais, séduisant 3ème du championnat (7 buts face à Achenheim en septembre, 5 à Strasbourg en décembre et auteur d’une belle fin de saison).

Revenu en N1, l’ATH Achenheim a effectué une saison de transition sous les ordes d’Aurélien Duraffourg. En attendant de revoir l’échelon supérieur, le club Bas-Rhinois peut compter sur des joueuses de devoir à l’image de Laura Spaety. Constamment au service du collectif, l’Alsacienne de 22 ans compense son déficit de taille par une combativité sans faille et une activité incessante au cœur des défenses adverses. Prolifique comme jamais (3.7 buts de moyenne par match) face au but, elle est élue meilleure pivot du championnat devant l’Amandinoise Aurore Sanz.
Bientôt 30 ans… mais toujours l’envie d’une débutante pour Edyta Kucharska : l’ailière Polonaise s’est fondue merveilleusement dans le décor du Sambre Avesnois. L’ex-Lommoise s’est distinguée en étant constante de la première à la dernière journée et en signant quelques coups d’éclats (8 buts pour débuter contre Alfortville, 9 buts à Achenheim ou enfin 10 buts contre Aulnay pour achever le feu d’artifice offensif). Fer de lance de l’attaque Sambrienne, l’ex-Lommoise lance idéalement son équipe vers un projet d’accession en D2.
Enfin, Déborah Lassource fut la révélation de cette poule 2 : la meneuse des réservistes d’Issy-Paris est entrée dans le bain de la N1 de façon tonitruante… Et si son équipe peine à rivaliser en phase aller, la petite sœur de Coralie est toujours aussi indispensable notamment en attaque durant les dernières semaines de compétition pour permettre à l’IPH de décrocher in-extremis son maintien. A quinze ans et demi, cette internationale jeune est sans conteste promise à une carrière de haut niveau.

Meilleure gardienne : Elina LAVERGNE (Alfortville)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Laurane SCALABRINO (Palente), Margaux CINTRAT (Metz II), Mihaela POPOVICI (Achenheim), Justine HICQUEBRANT (Lomme), Julie CHAUFFETEAU (Strasbourg), Assia BOUATIL (Vesoul).

*****************************

Meilleure arrière gauche : Abiba FOFANA (St Amand les Eaux)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Celia BENLABED (Lomme), Fatimata NOMOKO (Alfortville), Emilie PFAADT (Strasbourg), Alexandra RIVIERE (Alfortville), Aurèle ITOUA (Aulnay).

*****************************

Meilleure ailière gauche : Edyta KUCHARSKA (Sambre Avesnois)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Johanna GOMEZ (Alfortville), Mélanie TOURNOUX (Palente Orchamps), Tatiana BRANCHE (Aulnay), Sophie LEGRY (Vesoul), Caroline GANTOIS (St Amand les Eaux).

*****************************

Meilleure pivot : Laura SPAETY (Achenheim)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Aurore SANZ (St Amand les Eaux), Oana HORGE (Alfortville), Mélanie MONASSO (Epinal), Lucie RACINE (Vesoul), Jenna DESMARIS (Lomme).

*****************************

Meilleure arrière droite : Marie-Hélène SAJKA (Metz II)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Sandra KURIDZA (St Amand les Eaux), Océane SERCIEN-UGOLIN (Issy Paris II), Léonie LEROY (Sambre Avesnois), Coralie BROUILLET (Palente Orchamps).

*****************************

Meilleure ailière droite : Elodie PETRICIEN (Alfortville)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Emmanuelle DARAN (Aulnay), Clara MORAIS (St Amand les Eaux), Mélissa MARECHAL (Lomme), Manon LHOU MOHA (Achenheim).

*****************************

Meilleure demi-centre : Marion MALINA (St Amand les Eaux)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Tanja KIRIDZIC (Achenheim), Déborah LASSOURCE (Issy Paris II), Oana HORGE (Alfortville), Nikolina LUTOVAC (Lomme), Julie BEDON (Epinal).

*****************************

Meilleure défenseure : Manon HEMMERLIN (Metz II)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Hawa N'DIAYE (Metz II), Jenna DESMARIS (Lomme), Cathy DJOUHAN (Sambre Avesnois), Alexandra RIVIERE (Alfortville), Lilla TOTH (Metz II).

*****************************

Révélation de la saison : Déborah LASSOURCE (Issy Paris II)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Océane SERCIEN-UGOLIN (Issy Paris II), Dyenaba SYLLA (Aulnay), Marion LAURENCOT (Palente Orchamps), Aude EUPHRASIE (Metz II), Sarah HERZOG (Strasbourg), Natalia ZINDEL (Vesoul).

*****************************

Poule 3 : JELIC TERMINE BRILLAMMENT

L’accession en D2 de Pole Sud 38 concrétise ici les efforts consentis ces dernières années, elle traduit dans tous les cas l’irrésistible ascension du club Isérois au sein de la hiérarchie nationale. Quoi de plus logique que de voir des joueuses issues du collectif du Dauphiné au rang des meilleures joueuses de la division : c’est le cas de la recrue star de l’été 2014 en N1, Vanessa Jelic. L’ex Internationale Tricolore prend sa retraite après de longues années au plus haut niveau en France et en Pologne… mais non sans avoir réussi son dernier pari avec Pole Sud. Meilleure défense de N1 toutes poules confondues, Pole Sud 38 a su s’appuyer sur l’expérience de Vanessa Jelic pour imprimer sa marque de fabrique et mettre petit à petit à la raison ses concurrents directs. Large consensus des coachs de N1 pour faire de Vanessa Jelic l’incontestable meilleure défenseure du championnat.
Autre Iséroise en vue cette saison, Laura Pirrello est une fois de plus sacrée meilleure ailière gauche de la poule. Les prestations de la fille du président Isérois ne cessent de se bonifier au fil des saisons : à 20 ans tout juste, elle affiche des statistiques impressionnantes… à plus de cinq buts inscrits de moyenne par match. D’une implacable régularité au fil des mois, elle est omniprésente à Plan de Cuques (6 buts) ou St Etienne (7 buts) pour enfin concrétiser le grand bonheur de la montée. Il est donc temps de voir  le talent de Laura Pirrello s’exprimer en D2.
Sur le côté droit de la base arrière, on retrouve Pauline Callon. La montée en D2, c’est sans aucun doute la récompense de longues années de travail pour la gauchère de Pole Sud… encore et toujours au service du collectif Isérois. A 26 ans, la native d’Echirolles est une joueuse d’expérience, polyvalente en attaque comme en défense. Moins prolifique face au but que les deux saisons passées, elle n’en est pas moins indispensable au bon rendement de son équipe : très en forme fin 2014 et surtout omniprésente lors des matchs clés en phase retour, Pauline Callon est élue meilleure arrière droite du championnat.

De l’expérience sur le côté gauche avec Carmen Tudosie : le public de N1 connaît d’ailleurs très bien depuis plus d’une décennie déjà la force de frappe de l’arrière du Pouzin âgée de 30 ans. Elle est le symbole de ce renouveau sportif du club Ardéchois. Déjà brillante la saison passée, la Roumaine tourne à plus de 7 buts par match… martyrisant très tôt dans la saison les défenses de La Garde (13 buts) ou de Plan de Cuques (11 buts). Moins séduisant en phase retour, Le Pouzin peut encore et toujours compter sur sa buteuse n°1 pour accrocher une belle 4ème place finale… Avec pourquoi pas un retour possible en D2 en 2016.
Narbonne aura connu les montagnes Russes cette saison : malgré les résultats en dents de scie de l’équipe Audoise, celle-ci a pu compter sur le rendement toujours précieux de sa pivot Espagnole, Elisa Alvarez Rancano. Un atout important au cœur des défenses adverses, l’ex-joueuse de Bègles et d’Alcobendas réalise une seconde saison référence au NHB, réussissant quelques coups d’éclats comme contre Plan de Cuques (6 buts), à St Etienne (8 buts) ou plus récemment contre La Garde (11 buts). Fer de lance du collectif Audois, Elisa Alvarez est élue meilleure pivot du championnat et devance d’un souffle une autre pivot en réussite, la Marseillaise Anne-Sophie Frau.
Au rang de meilleure gardienne, Cindy Héricourt a fait quasiment l’unanimité chez les entraîneurs de N1. Sa sixième saison de suite à Bouillargues est en tous points exemplaire : à commencer par une phase aller remarquable où elle se montre d’une régularité sans faille. Février/mars 2015 est une période faste pour l’ancienne Yussoise… avant malheureusement de finir la saison plus tôt que prévue pour cause de blessure. Son dernier coup d’éclat (17 arrêts à Vaulx-en-Velin) aura été vain, le SUN sans sa gardienne terminera toutefois la saison sur le podium final.

La Nationale 1 est un niveau qui plaît à Mélody Serna : son premier passage en N1 du côté de Plan-de-Cuques avait été synonyme d’éclosion, cette dernière saison au sein de la réserve de Toulon St Cyr a été celle de la confirmation. Véritable chef d’orchestre de son équipe, la jeune Provençale de 19 ans a souvent pris de vitesse les défenses adverses pour scorer plus de 8 fois par match en moyenne. Aussi brillante à la passe qu’à la finition, elle participe à la progression plutôt lente mais certaine de son équipe dans la hiérarchie du championnat. Elle est élue meilleure demi-centre de la poule 3.
Jeunesse triomphante également dans la catégorie révélation de la saison : Djazz Chambertin, l'arrière de La Motte Servolex, remporte ainsi la distinction. Le coach Motterain
Florian Botti a pleinement donné sa chance à une multitudes de jeunes joueuses dont Djazz Chambertin... et si le manque d'expérience a cruellement fait défaut au groupe Savoyard, il est certain que la fille de l'ex-international de Volley a su saisir sa chance pour signer au final une première saison convaincante au sein d'un collectif senior, tournant notamment à plus de quatre buts par match.
Enfin, Bruguières ne fait certes pas de bruit... mais le club Haut-Garonnais trace courageusement sa route après deux premières années probantes en N1. Au BOC 31, on n'a certes pas de pétrole... mais les idées fleurissent dans la tête du sorcier local, Alain Hatchondo. Comme celle ingénieuse de faire confiance à Celia Avinens à l'aile droite. Après une première année prometteuse en 2014, l'ancienne joueuse de Roques s/Garonne confirme en alignant les performances de qualité cette saison. Tournant à plus de 4 buts de moyenne par match, elle participe ainsi au maintien aisé du BOC 31 à ce niveau et est élue meilleure ailière droite du championnat.

Meilleure gardienne : Cindy HERICOURT (Bouillargues)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Roxane COX (La Garde) , Catherine KENT (Narbonne), Aline SCOLASTICA (Pole Sud 38), Christelle HOUART (Plan de Cuques), Christine SYLVA-KOFFI (Vaulx en Velin), Tatiana PRIOU-ZAJAC (St Etienne Andrézieux), Aline VOURIOT (Le Pouzin).

*****************************

Meilleure arrière gauche : Carmen TUDOSIE (Le Pouzin)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Djazz CHAMBERTIN (La Motte Servolex), Suzanne MARRIER (Bruguières), Sarah YOULOU (Toulouse), Abir KHEDHER (Vaulx-en-Velin), Delphine TOUCAS-FOURMILLIER (La Garde).

*****************************

Meilleure ailière gauche : Laura PIRRELLO (Pole Sud 38)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Eden JULIEN (Toulon St Cyr II), Camille FINNAZ (La Motte Servolex), Clémence DENIZOU (Vaulx en Velin), Adja PAYE (St Etienne), Julie HUBIERE (La Garde).

*****************************

Meilleure pivot : Elisa ALVAREZ RANCANO (Narbonne)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Anne-Sophie FRAU (Plan de Cuques), Jessica HAMM (St Etienne), Marie-Charlotte RITTORE (Toulon St Cyr II), Laura SCORTESSE (Pole Sud 38), Elodie COUDURIER (La Motte Servolex).

*****************************

Meilleure arrière droite : Pauline CALLON (Pole Sud 38)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Neli RADULOVA (Plan de Cuques), Myrtille MESLET (Bouillargues), Soraya GARCIA LEITE (Le Pouzin), Amélie CASTANEDA (Bruguières), Emilie WOLF (Bouillargues).

*****************************

Meilleure ailière droite : Celia AVINENS (Bruguières)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Simone THIERO (Toulon St Cyr II), Ninon PELE (Bouillargues), Marion LORIN (Vaulx en Velin), Lucile MORISON (St Etienne Andrézieux).

*****************************

Meilleure demi-centre : Mélody SERNA (Toulon St Cyr II)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Hélène FRANCOIS (Bouillargues), Camélia VOINESCU (Le Pouzin), Laetitia GENEST (La Garde), Delphine ALLEGRE (St Etienne), Jennifer LOUSTEAU (Toulouse).

*****************************

Meilleure défenseure : Vanessa JELIC (Pole Sud 38)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Albane HERVE (Bouillargues), Laura GHERBAOUI (Plan de Cuques), Florence MOREL (Vaulx en Velin), Adèle FARGUES (Bruguières).

*****************************

Révélation de la saison : Djazz CHAMBERTIN (La Motte Servolex)
fiche de la joueuse

Egalement nommées : Morgane PANNEQUIN (Toulon St Cyr II), Emma CHAMBON (Bouillargues), Emma DREVON (Pole Sud 38), Takoua CHABCHOUB (La Garde), Lucile MORISON (St Etienne), Juliette HUYNH (Toulouse).

*****************************

MODALITÉS DU VOTE :
Handzone et HandAction ont sollicité tous les entraîneurs de la division pour élire le meilleur joueur ou la meilleure joueuse à son poste au cours de la saison 2014/15. Il appartenait donc à chacun des entraîneurs de définir, dans l'ordre (attribution de 5 points au premier, 3 au second et 1 au troisième) le podium à tous les postes, ainsi que dans le rôle du défenseur et de la révélation (première saison à ce niveau). Ce podium a été établi à partir d'une liste prédéfinie mais pas exclusive. Chaque entraîneur pouvait donc citer d'autres noms que ceux déjà indiqués.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités