mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Trophées N1M : Limoges et Vernon en tête, Dika Mem plébiscité !
Trophées N1M : Limoges et Vernon en tête, Dika Mem plébiscité !
14 Juin 2015 | National > Nationale 1M

L'exercice 2014/15 de N1M aura été un excellent cru, autant par le suspense qu'il a engendré que par les talents qui se sont illustrés. De l'expérience pour accompagner la réussite de leurs équipes (Ghoumal, Roby, Garcia ou M'Bemba) et des jeunes promis à un bel avenir (Brkljacic, Delecroix, Meyer ou Mem), coup de projecteur sur les meilleurs joueurs de la saison. Limoges et le SMV Vernon sont les plus représentés avec trois récompenses individuelles chacun. Le détail des calculs, issu du vote des entraîneurs, est à retrouver dans le numéro du magazine Handaction paru récemment en kiosque.

Poule 1 : L'AXE CENTRAL LIMOUGEAUD A L'HONNEUR

Si Limoges fut récemment sacré champion de France de N1M, il le doit en grande partie à ses joueurs d’expérience. L’axe central du LH 87 (gardien – pivot – demi-centre) est d’ailleurs plébiscité par les entraîneurs de la division. A commencer par Khaled Ghoumal, meilleur gardien du championnat… quoi de plus logique au vu de la saison exceptionnelle de l’ex-international Algérien. A 34 ans, le natif d’El Harche fut un artisan majeur de la réussite Limougeaude : décisif à plusieurs reprises (21 arrêts à Montélimar, 20 à Villeurbanne ou 17 parades face à Martigues), il a su très vite se remettre d’une année blanche à Bruges et s’intégrer idéalement au dispositif mis en place par Nenad Stanic.
Autre Limougeaud en pleine lumière, Jonathan Roby est un cadre du LH 87 lui aussi légitimé par les techniciens de N1. Passé un temps d’adaptation difficile en 2012, l’ancien Toulousain a su se rendre indispensable au sein du collectif de Haute-Vienne. Il est le « couteau suisse » du groupe Limougeaud : pivot mais aussi demi-centre ou arrière droit, l’ainé de la fratrie Roby a rendu de fiers services cette saison à son équipe. Leader d’attaque à St Raphael (8 buts) ou à domicile contre Villefranche (9 buts), il termine en apothéose face à Vernon lors du barrage d’accesssion en Pro D2 en inscrivant sept buts… le soir du sacre pour Limoges.
Nenad Stanic ne tarit pas d’éloge sur son demi-centre Marius Randriantseheno, élu meilleur meneur de jeu du championnat. Il faut dire que le joueur de poche (1.74m) du LH87 ne cesse de progresser depuis deux saisons. Après deux ans d’apprentissage en Pro D2 à Angers, il était prometteur l’an passé, tournant notamment à quatre buts de moyenne par match… il fut brillant d’un bout à l’autre cette saison. En réussite contre Grenoble ou à Villeurbanne, le meneur Limougeaud de 22 ans réalise une fin de saison en boulet de canon (mars et avril notamment). De quoi s’inscrire durablement dans le projet sportif du club Limousin.

Elu meilleur arrière gauche l’an passé, Yannick Cham récidive cette saison : confirmation est faite que le talent du longiligne buteur de Rodez n’a pas trouvé d’égal en 2014/15… même si le Niçois Boubakar Sidibé et le Montilien Benoît Galas ont réalisé eux aussi une belle saison. La puissance du bras de Cham a encore créé des dégâts dans les défenses adverses : 11 buts face à Grenoble, à Ajaccio ou encore 8 buts à Montpellier. Ce serial-buteur de 29 ans a été d’une implacable régularité, permettant au ROC de se maintenir confortablement. Cap désormais vers l’Eure-et-Loir pour le néo Vernolitain.
Inconnu à son arrivée en France en début de saison, Aid Selimovic aura été la belle surprise de cette poule 1 de N1M. Pas de temps d’adaptation pour ce Bosnien de 29 ans, le gaucher de Villeurbanne a rapidement trouvé ses marques malgré un VHA fortement remodelé à l’intersaison : 10 buts en octobre face à St Raphael, 10 encore contre Martigues en novembre. Malgré un hiver moins clinquant, il revient plus fort à partir de fin janvier… permettant aux Blacks Gones d’atteindre leur but prioritaire, le maintien.
Brillant 3ème du championnat, Montélimar réussit là sa meilleure saison en N1M : malgré un effectif renouvelé, les Nougatiers ont rapidement trouvé leur équilibre. Et s’ils sont prolifiques voire impressionnants en attaque (31 buts inscrits de moyenne), les joueurs de Nicolas Tricon peuvent compter sur un défenseur d’expérience, Petr Klimek. Seconde saison convaincante à Montélimar pour ce Tchèque de 33 ans qui a longuement roulé sa bosse en D2 à Ajaccio, St Cyr puis Angers. Fort de ce brillant exercice, le club Drômois sera donc attendu au tournant la saison prochaine.

Les frères Brunetti auront souvent donné l’impulsion sur le front de l’attaque Ajaccienne. Cadet de la fratrie, Tony (23 ans) est élu meilleur ailier gauche du championnat. Au centre ou sur son côté, l’espoir du GFCA a réalisé une saison remarquable, particulièrement en phase retour où il enchaîne les prestations de qualité. Hélas, le Gazélec pique du nez au fil des dernières semaines… et doit se résoudre à la relégation en N2… malgré un courage jamais démenti et des remous financiers en interne.
Autre joueur promis à un bel avenir, Luka Brkljacic est élu révélation de la saison. Avec la réserve de St Raphael, il aura longtemps fait le dos rond en zone rouge… avant de réaliser une superbe fin de saison permettant au SRVHB de se sauver. Le capitaine Brkljacic a surtout montré l’exemple d’un bout à l’autre de la saison : fer de lance de l’attaque Varoise (près de 8 buts par match), il affole d’abord les compteurs (15 buts contre Ajaccio) avant d’être présent au final dans les moments décisifs (9 buts contre Villefranche, 7 à Rodez et enfin 10 buts à Montpellier). Le néo-Bisontin trace désormais sa route vers le Doubs…. sur les pas d’un certain Davor Brkljacic.
Arthur Vigneron, meilleur ailier droit du championnat… C’est la surprise du chef ! Au nez à la barbe du Limougeaud Omar Benali, le jeune Raphaelois (20 ans) a participé à l’effort de sauver la réserve du SRVHB de la relégation. Le Charentais d’origine vise désormais les championnats du monde au Brésil avec l’équipe de France junior.

Meilleur gardien : Khaled GHOUMAL (Limoges)
fiche du joueur

Egalement nommés : Milan CALIC (Villeurbanne), Oualid BENKHALA (Villefranche), Marc BECDRO (Rodez), Samuel POUGET (Martigues), Kévin MESNARD (Montpellier II).

*****************************

Meilleur arrière gauche : Yannick CHAM (Rodez)
fiche du joueur

Egalement nommés : Boubakar SIDIBE (Nice), Benoît GALAS (Montélimar), Walid BEN SEMRA (Martigues), Slaven BRDAR (Villefranche), Ivo SAFAR (Ajaccio).

*****************************

Meilleur ailier gauche : Tony BRUNETTI (Ajaccio)
fiche du joueur

Egalement nommés : Arnaud LAMAZAA-PARRY (Nice), Samir BENABID (Montélimar), Arthur ANQUETIL (Montpellier II), Ilyas KOURNIF (St Etienne Andrézieux).

*****************************

Meilleur pivot : Jonathan ROBY (Limoges)
fiche du joueur

Egalement nommés : Raphaël TOURRATON (Nice), Ludovic FABREGAS (Montpellier II), Domen POGACNIK (Rodez), Benjamin VASSET (Grenoble).

*****************************

Meilleur arrière droit : Aïd SELIMOVIC (Villeurbanne)
fiche du joueur

Egalement nommés : Juan BASMALIS GOMEZ (Limoges), Titouan AFANOU (St-Raphaël II), Antoine MARION (Villefranche), Gaël FERAUD (St Etienne Andrézieux).

*****************************

Meilleur ailier droit : Arthur VIGNERON (St-Raphaël II)
fiche du joueur

Egalement nommés : Omar BENALI (Limoges), David AMPERE (Grenoble), Robin MANIFACIER (Montélimar), Benjamin VAYRE (Martigues).

*****************************

Meilleur demi-centre : Marius RANDRIANTSEHENO (Limoges)
fiche du joueur

Egalement nommés : Luka BRKLJACIC (St-Raphaël II), Allan VILLEMINOT (Montpellier II), Nathy CAMARA (Montélimar), Loïc LAURENT (Grenoble).

*****************************

Meilleur défenseur : Petr KLIMEK (Montélimar)
fiche du joueur

Egalement nommés : Eduardo FERNANDEZ ROURA (Nice), Brahim AISSA (Limoges), Mario ANIC (Villeurbanne), Alain DUPIL (Grenoble), Yasser BOUKHEDA (Montpellier II), Edouard BELLIARD (Villefranche).

*****************************

Révélation de la saison : Luka BRKLJACIC (St-Raphaël II)
fiche du joueur

Egalement nommés : Nathy CAMARA (Montélimar), Philippe ROCHE (Martigues), Titouan AFANOU-GATINE (St-Raphaël II), Lucas PELEGRIN (Montpellier II), Grégory QUINTALLET (St Etienne Andrézieux).

*****************************

Poule 2 : LE SMV VERNON MISE SUR L'EXPERIENCE

Pas besoin de chercher longtemps avant de connaître le chouchou du Grévarin cette saison : les fidèles du SMV ont souvent applaudi les prouesses de l’international Argentin Fernando Garcia. Le gardien de Vernon aura éclaboussé cette saison 2014/15 de son talent… et d’ailleurs quand le natif de Buenos Aires n’est pas là notamment en janvier dernier, le SMV est à la peine. Il est encore déterminant dans le duel direct face à Rennes, une ultime parade décisive… et le SMV termine premier de son championnat. Hélas, le club Eurois aura manqué de munitions et de banc pour espérer la remontée immédiate en Pro D2. Mais il aura pu compter sur une saison pleine de son gardien titulaire, Fernando Garcia est sans surprise élu meilleur portier de la poule 2.
Vernon est décidemment le grand gagnant de ces distinctions individuelles : tout comme Limoges, le club Normand peut s’appuyer sur un axe central puissant. Dans ce secteur, on retrouve Vejlko Indjic : ce pivot Serbe de 31 ans s’est parfaitement acclimaté à l’environnement Vernonnais. Après six années de D1 passées à Ivry, Indjic a apporté toute son expérience à son nouveau club, réussissant quelques prestations de haute tenue comme à St Valéry (8 buts), à Asnières ou face à Gonfreville. Il est surtout d’une implacable régularité tout au long de ce championnat, apportant sa pierre à l’édifice en dépit d’un effectif très réduit. Meilleur pivot de ce championnat, Veljko Indjic est une valeur sûre du SMV.
Sur la base arrière, Baptiste Calandre est élu meilleur demi-centre de la poule 2. Ce meneur de 25 ans formé à Chambéry a mené le jeu Vernonnais avec brio cette saison, permettant à son équipe de garder la main sur le championnat… en dépit d’une sévère concurrence. Ses sorties sont remarquées à l’image de ses prestations personnelles au Grévarin face à Gonfreville… ou en barrage d’accession à Villemomble. Baptiste Calandre ne parviendra pas à hisser le SMV à l’étage supérieur mais il retrouvera bien la Pro D2 en septembre prochain… direction Cherbourg après avoir déjà passé trois ans à Besançon en D2.

Principal challenger, Caen aura réussi une fin de saison en boulet de canon : onze victoires de suite en phase retour et les Vikings viendront mourir à un point du barrage d’accession en Pro D2. En dépit de cette déception immédiate, le Caen Handball veut voir plus loin… avec toujours les mêmes joueurs d’expérience la saison prochaine. Parmi eux, Hamdi Mizouni a sans conteste réalisé sa meilleure saison de N1 : ce joueur de caractère âgé de 31 ans s’est illustré d’entrée à Gonfreville puis à Rennes. Et malgré quelques exclusions çà et là, il est omniprésent en phase retour à l’image de ce qu’il a pu faire contre Oissel ou à Lanester. Il est élu meilleur arrière gauche de la saison.
Pierre Fitte-Duval est à l’image du Stade Valeriquais : une belle surprise au milieu d’un sept majeur déjà connu du plus grand nombre. St Valéry, promu en N1, a su tailler sa route en toute simplicité et prendre une belle 8ème place. Le club du Pays de Caux n’a pas l’expérience de la N1… mais il peut s’appuyer sur des valeurs sûres : meilleur arrière droit du championnat, Pierre Fitte-Duval a été le fer de lance de l’attaque Valeriquaise… tournant à plus de six buts par match. En grande forme dès l’entame, il permet à son équipe de se tenir à bonne distance de la zone rouge… grappillant des points précieux notamment à Nousty (8 buts) ou face à Gonfreville (7 buts).
Au rang des confirmations, Yannis Mancelle devient la référence au poste d’ailier droit. « Monsieur dix buts par match » en N2 est dans la lignée d’un exercice 2013/14 réussi. Le gaucher d’Oissel-Rouen est brillant en phase aller (8 buts face à Caen, 10 face à Gonfreville et 9 contre Nantes) : il permet à son équipe de lutter avec les meilleurs peu avant la trêve. La suite sera plus difficile pour des Rouennais minés par les blessures mais Yannis Mancelle continue d’affoler les compteurs, il finit en trombe et inscrit 12 buts à Vernon en ouverture du final four de la Coupe de la Ligue.

L’été infernal, suite au dépôt de bilan brutal des Girondins de Bordeaux, n’a pas refroidi les ardeurs d’Alexandre Aguilar. Cap sur le Calvados... une toute nouvelle aventure pour le colosse du sud-ouest (1.96m). Ce pivot de 23 ans s’est parfaitement adapté au climat Normand… donnant au fil des matchs plus d’assurance et de solidité à une défense Caennaise qui en manquait jusque-là. Alexandre Aguilar finit sa saison sur les chapeaux de roue en inscrivant sept buts à St Valéry… cerise sur le gâteau pour ce pivot élu meilleur défenseur du championnat.
Au rayon des éclosions attendues, citons le gaucher Florian Delecroix. Au sein de la réserve Nantaise, il a souvent été l’élément moteur au même titre que Romain Lagarde, Julien Salmon ou Edlieck Kiala. Remarqué en LNH lorsqu’il s’agissait d’aider Maqueda, ce grand arrière droit d’1.97m a souvent prêté main forte à la réserve du « H » pour obtenir le maintien (10 buts à Saintes, à Gonfreville ou 8 buts à Nousty). Promis à un bel avenir, il est cette saison la révélation de cette poule 2 de N1M.
Enfin, Edlieck Kiala est l’autre Nantais reconnu par les techniciens de la division : s’il n’a pas encore pris du temps de jeu en LNH à l'inverse de son coéquipier Delecroix, il a surtout été précieux au sein de cette réserve Nantaise. Meilleur ailier gauche du championnat, il est d’une régularité sans faille tout au long de cette exercice 2014/15… affolant souvent les défenses adverses comme à domicile contre Gonfreville ou il plante 15 buts en novembre ou à Lanester où il inscrit 8 buts.

Meilleur gardien : Fernando GARCIA (Vernon)
fiche du joueur

Egalement nommés : Nicolas LEMONNE (Rennes), Marc ASTYDAMAS (Pau-Nousty), Mathieu KREISS (Gonfreville l'Orcher), Grégory TEYSSIER (Asnières), Julien SALMON (Nantes II), Florian TIKE (Stade Valériquais).

*****************************

Meilleur arrière gauche : Hamdi MIZOUNI (Caen)
fiche du joueur

Egalement nommés : Romain LAGARDE (Nantes II), Benoît MALLET (Gonfreville l'Orcher), Erwann CAER (Rennes), Mathieu MARCISZ (Stade Valeriquais), Alix GEFFRARD (Bruges), Thibault LE MABEC (Pau Nousty).

*****************************

Meilleur ailier gauche : Edlieck KIALA (Nantes II)
fiche du joueur

Egalement nommés : Alexian TROTTET (Vernon), Yannick CANVEL (Rennes), Cyril PAPIER (Asnières), Maximilien TIKE (Oissel-Rouen).

*****************************

Meilleur pivot : Veljko INDJIC (Vernon)
fiche du joueur

Egalement nommés : Yohann MONIEZ (Lanester), Marc ABALOS BADIA (Saintes), Arthur GUERIN (Rennes), Raki MARANGKO (Gonfreville l'Orcher), Karl EKBERG (Caen), Alexandre AGUILAR (Caen).

*****************************

Meilleur arrière droit : Pierre FITTE-DUVAL (Stade Valeriquais)
fiche du joueur

Egalement nommés : Florian DELECROIX (Nantes II), Dusan TOMIC (Vernon), Evaris MUYEMBO-NSOH (Saintes), Gabor BATHORI (Oissel-Rouen), Philippe IBARROULE (Pau Nousty).

*****************************

Meilleur ailier droit : Yannis MANCELLE (Oissel-Rouen)
fiche du joueur

Egalement nommés : Paul FALGUIERE (Pau Nousty), Bastien GENTY (Vernon), Jean-Baptiste LAZ (Rennes), Xavier RECHAL (Caen), Charles GAGET (Bruges).

*****************************

Meilleur demi-centre : Baptiste CALANDRE (Vernon)
fiche du joueur

Egalement nommés : Florian DESSERTENNE (Caen), Clément CARBON (Gonfreville l'Orcher), Denis MUHIC (Lanester), Yannick VERDIER (Saintes), Rémi OLIVER (Oissel-Rouen), Xavier VILLACAMPA (Pau Nousty).

*****************************

Meilleur défenseur : Alexandre AGUILAR (Caen)
fiche du joueur

Egalement nommés : Thierry DOUMENGES (Pau Nousty), Clément DAUVERGNE (Vernon), Alexandre VU (Rennes), Christophe DESHAYES (Stade Valeriquais), Naïm SARNI (Oissel-Rouen), Celym DARSOULANT (Vernon), Karl EKBERG (Caen).

*****************************

Révélation de la saison : Florian DELECROIX (Nantes II)
fiche du joueur

Egalement nommés : Pierre FITTE-DUVAL (Stade Valeriquais), Alexian TROTTET (Vernon), Edlieck KIALA (Nantes II), Julien SALMON (Nantes II), Teiva ROOPINA (Caen).

*****************************

Poule 3 : DIKA MEM, LE GRAND ESPOIR FRANCILIEN

Certains le présentent comme le futur « Titi » Omeyer… L’Alsacien Julien Meyer continue lui de tracer sa route en toute discrétion. Mais les prestations du portier Sélestadien ne sont évidemment pas passées inaperçues cette saison en N1. Le club Alsacien n’a d’ailleurs pas tardé avant de faire signer un contrat pro à sa nouvelle pépite. Et si la réserve du SAHB a obtenu son maintien sur le terrain (sa relégation étant malgré tout actée), elle le doit notamment à sa défense (la 6ème du championnat) et à son gardien titulaire. Julien Meyer, international jeune de 18 ans, a crevé l’écran : 22 arrêts contre Semur, 24 contre Belfort ou St Ouen l’Aumône en témoignent notamment. Il est naturellement élu le meilleur gardien du championnat.
Autre jeune international Français à crever l’écran cette saison en N1M, Dika Mem est élu révélation du championnat. Quoi de plus normal pour ce Francilien de 17 ans promis à un bel avenir… d’ailleurs, rarement un espoir Tricolore aura été l’objet d’autant de convoitises par les clubs de LNH. D’abord annoncé au PSG, il fera les beaux jours de Tremblay en 2015/16 qu’il lui a directement fait signer un contrat pro sans passer par la case « centre de formation », la preuve que la précocité et le talent du jeune gaucher font naître de grands espoirs. Dika Mem devance au classement de ces révélations les Sélestadiens Thibaud Valentin et Gabriel Nyembo.
Coup double pour Dika Mem qui récidive sur le poste d’arrière droit : habituellement chasse gardée du vieux briscard Belfortain Aleksander Kokanovic, le meilleur gaucher sur la base arrière a cette fois-ci fait les beaux de St Gratien Sannois. Dika Mem aura été l’atout offensif n°1 des Diables Rouges cette saison, St Gratien a très vite pu compter sur sa pépite : à Sélestat où Dika Mem inscrit 8 buts en novembre, contre Nanterre (8 buts) ou bien à Epinal (11 buts) en phase retour. Le jeune homme étonne par sa maturité et une régularité sans faille dans ses performances individuelles tout au long de cette saison.

Semur a certes échoué au final dans son objectif d’intégrer le barrage de montée en Pro D2 mais la saison du club Bourguignon fut pleinement réussi. Et si l’entraîneur en chef Thierry Vamillier a su remobiliser ses troupes après une saison passée médiocre, il a su également recruter intelligemment des joueurs à fort potentiel : c’est le cas de Rudolph Diarra, élu meilleur arrière gauche de la saison. L’international Sénégalais de 31 ans a peu à peu pris ses marques au sein du collectif Semurois : à l’image de son équipe, l’ex-Angevin est monté en gamme au fil des semaines pour finir tambour battant par quelques prestations remarquables : 10 buts à Nanterre ou contre Sélestat ou encore 13 buts face à Cernay.
Autre Semurois à être massivement reconnu par les coachs de N1M, Ryadh Souid confirme son retour en force au sein du dispositif du HBCS. Après une saison passée gâchée par une blessure longue durée, l’imposant pivot de 27 ans a très vite pris l’ascendant sur les défenses adverses : 7 buts pour débuter à Belfort malgré la défaite, la constance du pivot dans ses performances est impressionnante… une prestation individuelle sans faille qui accompagne l’envol de Semur en phase retour : 8 buts face à Vernouillet par exemple, il finit sa saison en trombe en avril et mai. Il est élu meilleur pivot du championnat pour la seconde année consécutive.
De l’expérience encore et toujours sur le poste d’ailier droit : pourtant, Romain Garzoli a connu un exercice 2013/14 difficile puisqu'absent durant une moitié de saison. A 31 ans, le gaucher de Nanterre prouve cette année qu’il était capable de rebondir. Si la saison du club des Hauts de Seine a été très irrégulière (6ème au final), force est de constater que Romain Garzoli a effectué un parcours brillant et linéaire. Utile pour freiner Semur en novembre (9 buts), impitoyable contre Cernay en décembre (9 buts) ou St Ouen en février (10 buts), il termine de belle manière contre Vernouillet (8 buts) et Chambéry. Meilleur gaucher à l’aile, l’ancien Parisien effectue ici l’une de ses meilleures saisons à l’ESNH92.

Il était meilleur demi-centre de la poule 3 l’an passé, Tomi Vozab récidive cette saison : le meneur de Cernay-Watwiller a dû pourtant tenir l’attaque du CWH à bout de bras… le collectif Haut-Rhinois manquant d’éléments pour soutenir la comparaison dans la course au maintien. Ce Croate de 25 ans est non seulement le maître à jouer, passeur hors pair mais aussi redoutable buteur, tournant à plus de neuf buts par match. Des statistiques impressionnantes (13 buts contre Chambéry et Vernouillet, 12 buts contre Epinal) et au final… une nouvelle saison magnifique pour ce demi-centre logiquement appelé à jouer un niveau au-dessus en 2015/16 du côté de Saran.
Saran vainqueur du championnat… mais ses joueurs n’ont pas glané beaucoup de distinctions individuelles. Preuve que la réussite de l’équipe Orléanaise est due d’abord à la force de son collectif. Seul Saranais à être plébiscité par la majorité des techniciens de la division, Monzalé M’Bemba est le symbole de la solidité du bloc Saranais. En effet, le leader n’aura encaissé que 22 buts de moyenne en saison régulière : toute l’expérience du Franco-Congolais de 36 ans aura servi pour faire plier les initiatives adverses, il est logiquement élu meilleur défenseur du championnat.
Enfin, Baptiste Malfondet confirme son rang de n°1 sur l’aile gauche devant Nicolas Martin et son coéquipier Queido Traoré. Déjà lauréat de la révélation la saison passée, le Chambérien de 19 ans s’est illustré à de nombreuses reprises cette saison (12 buts contre Nanterre, 11 face à Sélestat ou encore 7 face à Vernouillet pour finir en mai). Une régularité appliquée au millimètre pendant ces dix derniers mois, l’ancien Villeurbannais frappe désormais aux portes de la LNH.

Meilleur gardien : Julien MEYER (Sélestat II)
fiche du joueur

Egalement nommés : Nemanja MARJANOVIC (Vernouillet), Christophe JOURDAN (Nanterre), Fraj MASSOUD (Semur-en-Auxois), Christophe PECHEUX (Belfort).

*****************************

Meilleur arrière gauche : Rudolph DIARRA (Semur-en-Auxois)
fiche du joueur

Egalement nommés : Jean-Jacques ACQUEVILLO (Saran), Charly SOSSOU (Nanterre), Johan KIANGEBENI (Vernouillet), Aleksandar ANGELOVSKI (Belfort).

*****************************

Meilleur ailier gauche : Baptiste MALFONDET (Chambéry II)
fiche du joueur

Egalement nommés : Nicolas MARTIN (Semur-en-Auxois), Queido TRAORE (Chambéry II), Meidi MEGHRATE (Vernouillet), Rachid DAHMANE (Epinal), Clément ROMERO (Sarrebourg).

*****************************

Meilleur pivot : Ryadh SOUID (Semur-en-Auxois)
fiche du joueur

Egalement nommés : Medhi LACRITICK (Nanterre), Nicolas BORDIER (Saran), William TRINDADE (Sélestat II), Marko COSIC (Cernay-Wattwiller), Christian VADUVAN (Belfort).

*****************************

Meilleur arrière droit : Dika MEM (St-Gratien Sannois)
fiche du joueur

Egalement nommés : Aleksander KOKANOVIC (Belfort), Martin GAILLARD (Saran), Antonin ROUSSEL (Epinal), Lucas LIMOUZIN (Sarrebourg).

*****************************

Meilleur ailier droit : Romain GARZOLI (Nanterre)
fiche du joueur

Egalement nommés : Svetlin DIMITROV (Vernouillet), Johann TSCHIRRET (Belfort), Jérémy RIEKER (Cernay-Wattwiller), Anthony CASAERT (St-Ouen l’Aumône), Yannis LENNE (Sélestat II).

*****************************

Meilleur demi-centre : Tomi VOZAB (Cernay-Wattwiller)
fiche du joueur

Egalement nommés : Corentin BOE (Semur-en-Auxois), Yann GHEYSEN (Saran), Christophe QUIVE (Epinal), Clément ROMERO (Sarrebourg), Thibaud VALENTIN (Sélestat II).

*****************************

Meilleur défenseur : Monzalé M’BEMBA (Saran)
fiche du joueur

Egalement nommés : Andy PIJULET (Semur-en-Auxois), Brice VERSOL (Nanterre), Yoann PERRIN (Saran), Benjamin GUERS (Belfort), Tadej SVET (Sarrebourg).

*****************************

Révélation de la saison : Dika MEM (St-Gratien Sannois)
fiche du joueur

Egalement nommés : Thibaud VALENTIN (Sélestat II), Gabriel NYEMBO (Sélestat II), David RAMBAUD-MEASSON (Chambéry II), Meidi MEGHRATE (Vernouillet).

*****************************

MODALITÉS DU VOTE :
Handzone et HandAction ont sollicité tous les entraîneurs de la division pour élire le meilleur joueur ou la meilleure joueuse à son poste au cours de la saison 2014/15. Il appartenait donc à chacun des entraîneurs de définir, dans l'ordre (attribution de 5 points au premier, 3 au second et 1 au troisième) le podium à tous les postes, ainsi que dans le rôle du défenseur et de la révélation (première saison à ce niveau). Ce podium a été établi à partir d'une liste prédéfinie mais pas exclusive. Chaque entraîneur pouvait donc citer d'autres noms que ceux déjà indiqués.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités