mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M/F: PSG, Montpellier et Fleury savent ce qui les attend
LDC M/F: PSG, Montpellier et Fleury savent ce qui les attend
26 Juin 2015 | Europe > Champion's League

Le Paris St Germain évite le FC Barcelone qui retrouvera Montpellier. Les Parisiens auront fort à faire face à Kiel et Veszprém. Outre les Catalans, les Héraultais devront affronter notamment Kielce et le Vardar Skopje. Chez les filles, Fleury-Loiret dont c'est la 1ère participation peut envisager une qualification pour la suite en évitant les très gros bras.

La dernière réforme de la Ligue des Champions masculine remonte à 2009-2010 lorsque l'EHF avait décidé d'accueillir dans un même lieu, le carré final de l'épreuve. Depuis cinq ans, l'organisation du Final Four à Cologne est un réel succès, c'est la raison pour laquelle, elle a été reconduite jusqu'en 2020. Pour rendre la compétition plus attractive, le réglement a été réaménagé dès la phase de groupe avec deux poules très compétitives réunissant les meilleurs clubs de la planète handball mais surtout l'avantage pour chacun des deux 1ers d'être directement qualifié en quarts de finale.

Pour les deux formations de LNH retenues dans ces deux groupes, l'opposition est de haut niveau.

Dans le groupe A, le PSG évite certes le FC Barcelone, grand vainqueur de la campagne 2014-2015 mais retrouvera comme la saison écoulée en phase de groupe, les Allemands de Kiel (qui avaient remporté les deux oppositions), les Hongrois de Veszprém tombeurs en quarts de finale, les Croates de Zagreb (que les partenaires de Mikkel Hansen avaient battu à deux reprises en phase de groupe) et pour la 1ère fois dans cette compétition, les Slovènes de Celje, les Polonais de Plock, les Turcs de Besiktas et les Allemands de Flensburg. Les lauréats de l'édition 2014, sortis la saison passée en 8èmes par Kiel nourrissent de sérieuses ambitions. Leur recrutement est conséquent avec parmi les arrivées, celle du meneur de jeu français transfuge de Hambourg, Kentin Mahé.

Kiel est toujours là. Voilà trois ans que Kiel pourtant présent dans le dernier carré, court après un 4ème titre en Ligue des Champions. Comme il l'affirmait récemment, Alfred Gislason l'entraîneur a mené à bien la reconstruction du club qui visera encore cette saison, les sommets du hand européen. Les départs des meneurs de jeu Palmarsson (vers Veszprém) et Lauge (vers Flensburg) et des gardiens Palicka (Aalborg) et Sjöstrand (Melsungen) ont été compensés par la signature de jeunes joueurs et l'arrivée du portier de la sélection danoise Niklas Landin.  



Dans le groupe B, Montpellier s'offre pour ainsi dire un... derby. 340 km séparent la capitale héraultaise de Barcelone. Les Catalans seront incontestablement les grands favoris de ce groupe. La consécration, le Barça l'a obtenue il y a moins d'un mois en s'imposant face aux Hongrois de Veszprém. Ce titre majeur est venu récompenser une saison exemplaire commencée en septembre par un Super Globe et ponctuée par un sans-faute en Asobal (30 succès en autant de matches) et les trois coupes nationales (Supercoupe, Asobal et du Roi). La dernière confrontation en LDC remonte à 4 ans. Le MAHB s'était arrêté en 8èmes de finale après avoir remporté le match aller (+2) mais pris la foudre au retour (-16). Kielce est l'autre gros morceau du groupe. La saison écoulée, les Polonais avaient fait tomber les Montpelliérains en 8èmes de finale. Le Vardar Skopje poursuit son avancée en LDC. Quarts finalistes en 2014 et 2015, les Macédoniens ont affronté le MAHB en poule (un nul, un succès). Tout comme Rhein Neckar Löwen (deux victoires pour les Allemands). En retrouvant Pick Szeged, Montpellier se rappellera l'épisode douloureux, il y a un an de la finale de la coupe de l'EHF lorsque les Polonais s'étaient imposés d'un petit but (29-28). Enfin, le dernier adversaire sera inédit puisque les Suédois de Kristianstad qui récupèrent au passage l'ex sélestadien Vujovic, font leur 1ère apparition en LDC.

GROUPE A

GROUPE B

GROUPE C

GROUPE D

Kiel (All) 

FC Barcelone (Esp) 

 

N. La Rioja (Esp) 

HC Metalurg (Mac) 

 Veszprém (Hon)

 Kielce (Pol)

 

Meshkov Br. (Bie) 

Skjern H. (Dan) 

 PSG H. (Fra)

 HC Vardar (Mac)

 

Chekhov M. (Rus)

M. Zaporozhye (Ukr) 

 Celje (Slo)

Kolding K. (Dan) 

 

FC Porto (Por) 

K. Schaffhausen (Sui) 

W. Plock (Pol) 

 P. Szeged (Hon)

 

Vojvodina N S (Ser) 

 Baia Mare (Rou)

Cr. Zagreb (Cro) 

Rhein N. L (All) 

 

 Tatran Presov (Slo)

Qualifié 

 Besiktas Ist. (Tur)

 Kristianstad (Sue)

Flensburg (All) 

Montpellier (Fra) 

Nous avons déjà expliqué les aménagements et l'évolution apportés cette année par l'EHF (voir ICI). A retenir: les 1ers des groupes A et B sont directement qualifiés en quarts de finale. Les 2è, 3è, 4è, 5è et 6è disputent de "faux 8èmes" avec les deux vainqueurs d'un barrage entre équipes issues des groupes C et D.



Fleury ne s'en tire pas si mal

Chez les filles, Fleury-Loiret essuie les plâtres et participe pour la 1ère fois de sa jeune histoire à la Ligue des Champions. Inévitablement, les joueuses de Frédéric Bougeant se retrouvent dans un groupe (B) difficile mais pas insurmontable où les Hongroises de FTC Rail Cargo Budapest (lauréates de la Coupe des Coupes en 2011 et 2012) font figure de favorites. Ce groupe est relativement ouvert. Les partenaires de Manon Houette évitent les gros bras comme Buducnost et Larvik (respectivement vainqueur et finaliste de la LDC) et les Danoises de Midtjylland qui les avaient battues en finale de la coupe des Coupes, il y a quelques semaines. A noter que le Groupe C est très relevé avec notamment la présence du HC Vardar d'Amandine Leynaud et Siraba Dembélé aux côtés de Midtjylland, des Autrichiennes d'Hypo et du vainqueur du Tournoi de Qualification n°1 dans lequel figurent les Hongroises de Györ qui ne sont ni plus ni moins que les lauréates de la LDC en 2013 et 2014.

GROUPE A

GROUPE B

GROUPE C

GROUPE D

Larvik (Nor)

 FTC Budapest (Hon)

Midtjylland (Dan) 

Buducnost (Mon) 

Krim Ljubljana (Slo)

Thüringer (All) 

HC Vardar (Mac) 

 CSM Bucaresti (Rou)

Rostov Don (Rus)

Podravka (Cro) 

Hypo Nieder. (Aut) 

 IK Sävehof (Sue)

Vainqueur TQ2

Fleury-Loiret 

Vainqueur TQ1 

Selgros Lublin (Pol) 

Les Tournois de Qualifications qui se déroulent les 12 et 13 septembre et concernent huit équipes seront disputées sous forme de deux tournois (TQ1 et TQ2) avec demi-finales et finale) dont les deux vainqueurs rejoignent la phase de groupes. 

TQ1: Radnicki (Ser), Dalfsen (P-Bas), Glassverket (Nor), Györ (Hon) - TQ2: Ankara (Tur), Minsk (Bie), Baia Mare (Rou), Esbjerg (Dan)

A l'issue de la phase de groupes (4x4 équipes), les 3 premières sont qualifiées pour le tour principal (12 équipes réparties en 2 poules; celles qui se sont déjà rencontrées pendant la phase de groupe, conservent leurs résultats). Les quarts de finale se déroulent en aller-retour. Les vainqueurs (4 équipes) se retrouvent à Budapest (les 7 et 8 mai 2015) pour le Final Four.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités