mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Issy-Paris ou Brest pour rejoindre Metz?
LFH : Issy-Paris ou Brest pour rejoindre Metz?
19 Mai 2017 | France > LFH

Alors que la qualification des Messines en finale ne fait pas de doutes, l'identité de leur adversaire reste à définir. Vainqueurs de deux buts à l'aller en Bretagne, les Parisiennes se veulent méfiantes face à Brest.

"On n’a pas fait grand-chose. Brest est une équipe de qualité capable de nous faire déjouer, capable de gagner chez nous et de nous éliminer, donc on est très concentrés, on n’a fait qu’une partie du chemin et on pensera à Metz seulement après, parce qu’on aura bien fait notre travail avant." Ces mots sont ceux d'Arnaud Gandais, jeudi, à la veille de la demi-finale retour face aux Brestoises. Il y a un peu moins d'une semaine, son équipe s'est imposée à l'extérieur (23-21) grâce à une solidité défensive toujours aussi impressionnante et une Silje Solberg stratosphérique derrière (17 arrêts dt 4/8 au pénalty). Et le technicien a conscience qu'il faudra faire aussi bien pour l'emporter à nouveau. Même si Issy-Paris a remporté ses trois derniers matches contre Brest (deux en Championnat, un en Coupe de France), le BBH reste cette équipe capable de battre n'importe qui, ce qu'elle a fait d'ailleurs.

Et cet avantage de deux buts ne suffit pas à démotiver les championnes de D2. "L'exploit est possible, clame Laurent Bezeau sur le site du club. Il y a dans le groupe des joueuses qui ont une grosse expérience donc elles ne sont pas résignées. Il n’est jamais dit qu’il faut gagner les deux matches dans une confrontation aller-retour, un seul peut suffire. On n’a pas gagné la première manche alors elles savent ce qu’il leur reste à faire." Les leviers sont même tout trouvés : il suffit de s'améliorer au tir - en particulier au pénalty - pour que la donne soit inversée.

Difficile, donc, de donner un avantage définitif à l'une ou l'autre équipe. A Issy, les joueuses cadres répondent présentes ces dernières semaines, même si Stine Oftedal a été moins en vue au match aller (0/5), ce qui ne lui arrive jamais deux fois de suite. A Brest, le collectif déçoit rarement, mais il devra sans doute être sublimé par ses stars, Cléopâtre Darleux mais surtout Allison Pineau ou Marta Mangue sur le champ. Sinon, on pourrait avoir une même finale en Championnat et en Coupe de France, entre Isséennes et Messines.

L'autre demi-finale est moins indécise, et sans faire injure à Besançon, on voit mal Metz s'écrouler après les dix buts d'avance ramenés de l'aller (30-20). Supérieures dans tous les domaines, les championnes de France en titre n'ont plus qu'à conclure désormais pour s'offrir une deuxième finale cette saison. Les Bisontines de Marine Dupuis (photo) tenteront, elles, de finir au mieux avant de jouer le match pour la 3e place et conclure leur belle saison.

Le programme du week-end

Demi-finales :
Vendredi, 18 h 30 : Issy-Paris - Brest, beIN Max 4 (aller : 23-21)
Samedi, 18h : Metz - Besançon, beIN Sports 1 (aller : 30-20)

Matchs de classement :
Vendredi, 20h30 : Chambray - Toulon (aller : 26-28)
Samedi, 20h30 : Nantes - Dijon (aller : 21-26)

Play-down :
Dimanche, 17h : Fleury - Celles-sur-Belle.

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités