mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Bourg-de-Péage prend des cours particuliers
LFH : Bourg-de-Péage prend des cours particuliers
4 Septembre 2017 | France > LFH

Résumé de la deuxième journée.

Entre la D2 et l'élite, le fossé est conséquent. Bourg-de-Péage (ci-dessus, Madeleine Boudard) s'en rend compte. Quatre jours après son baptême contre Issy/Paris (28-35), le promu s'est incliné lourdement à Metz, samedi (37-25). Ses deux bourreaux, candidats au titre, occupent la tête du classement en compagnie de l'outsider Chambray, qui a aussi réussi la passe de deux. Nice a de nouveau fait des misères à Brest, contraint au match nul (23-23). Dijon et Toulon ferment la marche avec les Drômoises.


« Que ce soit Metz ou quelqu'un d'autre en face, notre jeu, c'est de courir vite. On a toujours fait comme ça », assure Camille Comte. Du coup, sa formation de Bourg-de-Péage a commencé sa deuxième soirée de LFH en appliquant la doctrine qui l'avait sacré champion de D2, en mai dernier. Montées de balle frénétiques, enclenchements supersoniques, engagements hâtifs. Des préceptes d'inspiration mosellane, à en affoler la marque (9-6 à la dixième minute).

Le naturel, le tempérament joueur, ont un côté obscur. En arriver, un moment donné, à confondre vitesse et précipitation. Les promues sont tombées dans le travers plus vite que mercredi. Alors qu'Issy/Paris avait pris son mal en patience (mené d'un but à la 43ème, l'IPH s'était imposé 28-35), l'ippon des championnes de France en titre est arrivé très en avance. Leur 7-0 infligé en sept minutes (16-6, 17ème) est venu confirmer qu'à la notable exception de Brest en octobre 2016, les promus sont systématiquement maltraités aux Arènes. Demandez à Chambray et à Celles... « Il y a eu des échecs au tir, on s'est pris des contre-attaques. Ca fait mal, et c'est là où on doit apprendre à gérer », juge Cindy Champion, la capitaine drômoise (5/10).

Défait de douze buts (37-25), Bourg-de-Péage subit son deuxième échec de la semaine. Camille Comte s'y était mentalement préparé. « J'avais annoncé qu'on serait à -30 au goal-average après trois journées. On a pris -7 et -12, il nous reste Brest à recevoir. On verra si j'ai été pessimiste ou optimiste. Le seul classement qui compte, c'est le dernier. Là, on finit notre préparation contre les cadors du championnat. » Le cycle s'achèvera samedi prochain, au complexe sportif Vercors. « Un petit chaudron de 1400 places », plein pour la réception d'Issy, susceptible d'aider BDP dans la perspective du maintien. « Chez nous, il y a un supplément d'âme très important. Il y a des fanfares, des tambours de partout. C'est quelque chose qui nous porte beaucoup. »

Si l'avant-dernier budget de l'élite (1,12 million d'euros) s'éveille au plus haut niveau, tente d'apprivoiser un nouvel univers, l'immense majorité des joueuses l'ont fréquenté dans des vies antérieures. Toutes, moins trois (Zivkovic, Janjic, Maurin). « Mais avec un temps limité », précise Champion, formée à Nîmes comme la demi-centre Johanna Lombardo et Laurie Carretero, auteure d'une double parade en seconde mi-temps devant Smits et Edwige. « On a grandi et pris de la maturité, continue la jeune maman, qui avait repris sa carrière fin mars. On veut mieux faire toutes ensemble. C'est une grande source de motivation, car on veut montrer qu'on a notre place en LFH. »


Brest en souffrance, Le Havre par surprise

Le prochain adversaire des Péageoises ralliera la vallée du Rhône en quête de certitudes. Cinq jours après être difficilement venu à bout de Nantes (19-21), Brest ne s'est pas franchement rassuré. Le vice-champion a lâché un point à domicile contre Nice (23-23), mais peut s'estimer heureux d'en avoir pris deux... Les visiteuses ont pris le commandement à la cinquième minute, détenu cinq buts d'avance à la 49ème minute (15-20). La défense haute des Finistériennes, la hargne de Mangué (6/10) et Pop-Lazic ont précédé l'égalisation de dernière seconde de Pauline Coatanéa, à l'aile droite. « On a énormément de travail, beaucoup de relations à travailler », a concédé Astride N'Gouan sur beIN Sports.

Brest se situe désormais derrière le trio de tête. L'absence d'Ana Gros (raisons familiales) n'a guère pénalisé Metz, on l'a vu. En démonstration devant son nouveau public (9/12, dont 2 penaltys), Manon Houette manie les chiffres, et les six points pris sur six, avec précaution. « On n'est pas totalement satisfaites de nos performances, notamment défensives. Il faut commencer à développer notre agressivité. »

Point de vue semblable chez Silje Solberg. Elle et Déborah Dangueuger ont encaissé trente buts face à Fleury-les-Aubrais. Les joueuses de champ d'Issy/Paris en ont marqué un de plus (dont onze pour la seule Tamara Horacek, meilleure perf du week-end). Juste ce qu'il faut pour bisser. « C'est dur de se coordonner en défense en ce début de saison, d'autant que Fleury avait des joueuses explosives en face, analyse la gardienne norvégienne (photo ci-dessous). On a besoin de s'améliorer dans ce secteur, de trouver des repères pour être bien ensemble, notamment dans le secteur central. Cela prend du temps, mais ça va venir. »

Au point mort de longues semaines il y a un an, Chambray-les-Tours se place aujourd'hui dans le sillage des Messines et des Isséennes. Son deuxième succès de suite, au Palais des sports de Toulon a pris forme dans le dernier quart d'heure (22-22, 45ème puis 22-25, 58ème). Les Varoises sont en queue de classement, comme Bourg-de-Péage et Dijon, qui a subi les foudres des néo-Nantaises Kalidiatou Niakaté et Anette Hansen (9 et 7 buts, succès ligérien 21-28).

Le Havre a agréablement surpris contre Besançon, demi-finaliste l'an passé. A la différence de ses débuts dans le Loiret, la troupe de Roch Bedos ne s'est pas essoufflée en seconde période (15-10 au repos, 28-24 au final). « Personne ne s'attendait à notre victoire, s'enthousiasme l'ailière Hadja Sawaneh. On n'a pas fait les mêmes erreurs que contre Fleury, même si on a mal négocié nos supériorités numériques. » Par ses quinze arrêts, Marina Pantic s'est avérée aussi précieuse que Doungou Camara au shoot (6/10).


CERCLE DIJON BOURGOGNE - NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB LFH

21 - 28 (Mi-temps : 12-15)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
CHRISTMANN DAVID
ILTIS THOMAS
Date et Heure :
Le 02/09/2017 à 20:00:00
Lieu :
Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy
17 Rue Léon Mauris
DIJON

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - CHAMBRAY TOURAINE HANDBALL

28 - 29 (Mi-temps : 13-16)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
ARTES SYLVAIN
BOLLA BENJAMIN
Date et Heure :
Le 02/09/2017 à 20:00:00
Lieu :
Palais des Sports de Toulon
420 avenue Amiral Aube
TOULON

*****************************

Le diaporama du match par Patricia Merer

BREST BRETAGNE HANDBALL - OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL

23 - 23 (Mi-temps : 8-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
PARADIS ANNE-LAURE
TOURNANT ELODIE
Date et Heure :
Le 03/09/2017 à 17:00:00
Lieu :
BREST ARENA
140 Boulevard de Plymouth
BREST

*****************************

HAVRE ATHLETIC CLUB - ES BESANCON FEMININ

28 - 24 (Mi-temps : 15-10)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
CARMAUX YANN
MURSCH JULIEN
Date et Heure :
Le 02/09/2017 à 20:00:00
Lieu :
DOCKS OCEANE
Quai Frissard
LE HAVRE

*****************************

METZ HANDBALL - DROME HANDBALL BOURG DE PEAGE

37 - 25 (Mi-temps : 20-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BADER CLEMENT
WEBER LOIC
Date et Heure :
Le 02/09/2017 à 20:00:00
Lieu :
Les Arènes
5 , avenue Louis le Débonnaire
METZ

*****************************

Le diaporama du match par Céline Dely

ISSY/PARIS HAND - FLEURY LOIRET HANDBALL

31-30 (Mi-temps : 17-15)

Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD
Date et Heure :
Le 03/09/2017 à 16:00:00
Lieu :
ROBERT-CHARPENTIER
4/6 BD DES FRERES-VOISINS
ISSY LES MOULINEAUX

© Laurent Hoppe
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités
Pari de handball stakers.com