mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CDF : Les Amandinoises poursuivent leur chemin
CDF : Les Amandinoises poursuivent leur chemin
19 Novembre 2017 | France > Coupe de France

Pour Saint-Amand-les-Eaux Porte du Hainaut, ce 16°de finale était loin d'être une promenade de santé face à l'équipe plus que prometteuse des Flamandes du HBH 71. Néanmoins, l'issue de la rencontre était sans appel en faveur des Amandinoises : 26-35 (13-20).

Les protégées de l'entraîneur hazebrouckois, Philippe Ribeiro, y croyaient pourtant, et logiquement, dur comme fer. En effet, lors des tours précédents, les Jaune et Noir avaient logiquement battu  Gravelines, la réserve de la N1 de Lomme et, surtout, la soi-disant D2F de Sambre-Avesnois, basée sur la réserve renforcée d'éléments de moins de 18 ans, l'entraîneur macédonien de l'équipe première n'ayant pas fait le déplacement !

Saint-Amand-les-Eaux, quant à elle, devait se stabiliser au vu des dernières rencontres durant lesquelles l'équipe a soufflé le chaud et le froid. Samedi soir, le scénario n'avait plus rien à voir car même si l'équipe amandinoise semblait quelque peu émoussée par un début de saison fatigant, elle alignait tout de même ses internationales comme Kuridza présélectionnée en équipe de Serbie pour les prochains Mondiaux d'Allemagne et le duo Surmely et Vautier sélectionné dans l'équipe des moins de 20 ans pour les deux prochains tournois internationaux qui se dérouleront durant la pause à venir.

Quoi qu'il en soit, le HBH 71, à l'image d'Applugiese et de la capitaine Corbanie ont donné du fil à retordre à leurs aînées d'autant que dans les buts hazebrouckois flambait une certaine Magiba Farari qui a de beaux jours devant elle. Mais ceci ne fait pas spécialement le poids face à des joueuses confirmées qui ont dû attendre quelque peu avant de prendre les rênes de la partie. En effet, malgré les buts de Sanz, de Fofana et de Kuridza, les Hazebrouckoises faisaient jeu égal avec leurs adversaires d'un jour, Marine Olivier allant jusqu'à marquer un but supplémentaire (5e ; 3-2). Mais ce n'était qu'apparence puisque les joueuses de Florence Sauval se mettaient en allure de croisière pour laisser un minimum de trois buts d'écart en leur faveur, augmentant, au gré de leur volonté leur suprématie jusqu'à sept buts à la pause : 13 à 20.

En seconde période, rien ne bougeait hormis la résistance et la volonté farouches des Jaunes et Noires même si Saint-Amand-les-Eaux avait déjà clos les débats suite au but de Bellonet (56e ; 24-35). Et c'est sous un tonnerre d'applaudissements mérités que Applugiese et Alcméon réduisaient la facture à 26 à 35.

Pour Florence Sauval, l'entraîneur du HBCSA-PH, la soirée a été bénéfique : "C'est bien. Elles ont fait le travail, c'est ce que je leur avais demandé. Ces matches-là sont toujours un piège quand on arrive en novembre où la fatigue commence à se faire ressentir. On a toujours tendance à voir du relâchement. Là, elles ont montré qu'elles avaient envie. Ça nous permet de nous projeter déjà sur le mois de février car on aura de grandes échéances. On va jouer Noisy-le-Grand, on va jouer Mérignac ... Donc cette trêve qui arrive dans le championnat sera propice pour faire une bonne prépa." Pour le moment, et avant de terminer la phase aller du championnat par la réception du Sambre-Avesnois le 30 décembre, Saint-Amand va profiter des jours à venir : "On va passer une bonne trêve. On va se reposer et on va repartir au travail à partir de fin novembre."

© Jean Pierre Malewicz
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités
Pari de handball stakers.com