mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : Nantes maître malgré tout
LDC : Nantes maître malgré tout
10 Février 2018 | Europe > Champion's League

Portés par un David Balaguer (photo titre) totalement intenable 60 minutes durant, le HBC Nantes a fait une très bonne opération en s’imposant à Kristianstad 31-26. 7° victoire de rang pour les Nantais et une deuxième place de plus en plus accrochée à leur maillot. Mais il aura fallu un sacré mental pour faire fit des 6 absents, tous de marque et d’un oubli de dernière minute pour s’imposer au gré d’une seconde période maîtrisée de bout en bout aussi bien en défense qu’en attaque.

Pourtant, la sérénité aurait pu être un peu oubliée dans ce déplacement compliqué. 6 absents et quand on fait la liste cela file un peu le tournis… Feliho, Faluvegi, Nyokas, Buric, Lazarov, Matulic, honnêtement, on connaît beaucoup de coaches de LSL et ailleurs qui voudraient avoir un tel 6 de départ sur le champ pour jouer n’importe quelle compétition… Et à tout cela venait se rajouter le départ manqué du jeune Lucien Aufret, refoulé à la douane pour oubli de papier d’identité… Bref le HBCN se rendait en Suède avec seulement 13 joueurs, et seulement deux gauchers aptes à jouer. De quoi vous angoisser un staff et toute une équipe quand on sait que l’IFK, dans sa salle, a fait déjà tomber Szeged et Plock et parfaitement résisté au Vardar. Heureusement d’entrée de jeu David Balaguer allait rassurer un peu tout son monde en marquant 4 des 5 premiers buts pour ses couleurs et on verra par la suite que ce n’était que le début du show. Mais il le fallait, car derrière on manquait un peu de percussion et surtout, la défense suédoise se rappelait du show Tournat lors du match aller (10/11) et surveillait le pivot ligérien de très, très près. Alors on jouait au près, on manœuvrait, on feintait, mais cela manquait encore un peu le liant et surtout de course vers le but. Et Kristianstad trouvait la bonne solution pour éviter de se heurter au bloc défensif en place du H. En jouant tous les coups sur montée de balle à fond, les hommes d’Ola Lindgren mettaient un peu Nantes dans le dur. A ce jeu, Olafur Gudmundsson rayonnait avec quelques missiles décochés en fin de course à vous crucifier un bœuf ! Heureusement qu’Albin Lagergren (Photo ci-dessous)  était en mode déconnecté, car avec ces deux là au top, Nantes aurait eu plus que des difficultés à tenir le choc. Mais peu à peu, logiquement, les courses folles se calmaient un pue, Nantes pouvait asseoir son emprise défensive et commencer à mettre le physique d’un groupe avec peu de rotations efficientes dans le dur. +1 (14-13) à la pause, sans être royal, Nantes avait fait un peu le plus, on allait le voir par la suite en tenant bon sur ces 30 premières minutes.

Car le retour des vestiaires allait être assez cinglant pour Kristianstad ! Nicolas Tournat trouvait enfin les bons espaces, David Balaguer continuait à marquer de partout et s’y rajoutait un Espen Lie Hansen au bras toujours surpuissant mais qui y rajoutait une très belle clairvoyance à la passe. Et comme sans avoir beaucoup de boulot, Cyril Dumoulin gérait le peu qu’il restait à gérer, les Suédois ayant la très forte propension à tuer les pigeons plutôt que cadrer, rapidement Nantes s’offrait un joli petit matelas de 4 5 buts dont l’IFK n’allait jamais se relever. Eduardo Gurbindo faisait du Gurbindo. Intelligence et lucidité, malice et clairvoyance. Nicolas Claire, peu en réussite sur ses shoots, mettait quand même tout ce beau monde en musique et surtout la moindre perte de balle adverses était aussitôt sanctionnée d’un but en jeu rapide qui tuait peu à peu tout suspens. Après Espen Lie Hansen, Romaric Guillo montrait qu’il serait un atout rapidement dans le jeu aussi bien en défense qu’en attaque dans quelques temps. Pour sa première en Ligue des Champions, le menhir de Pontivy, a rassuré tout son monde sur sa capacité à jouer à ce niveau de jeu. Bref, tout le monde, les Klein, Emmonet et Pechmalbec s’engouffraient dans les espaces libres d’une équipe de Kristianstad qui ne va exister sur la fin de match que par quelques coups tactiques défensifs pour ne pas sombrer complètement. + 5 au final, du travail parfaitement fait qui inscrit encore plus Nantes comme client aux premières places de cette poule. Avec la défaite du Vardar en fin d’après-midi à Barcelone, si Nantes arrive à bien négocier son match de dimanche prochain face à un Zagreb encore une fois pillé pendant la trêve hivernale, le Nantes Vardar du 25 février prochain vaudra sans doute un bout de place directe en quart de finale ! Un bout seulement car le H devra finir sa campagne magique en allant titiller Rhein Neckar Löwen sur ses terres.

A Kristianstad,
Le samedi 10 février à 17h30
IFK Kristianstad - HBC Nantes : 26 - 31 (Mi-temps : 12-13)

3 816 Spectateurs
Arbitres : MM Vaclav Horacek et Jiri Novotny (Rep. Tchèque)

Evolution du score : 2-3 5°, 5-6 10°, 7-8 15°, 9-9 20°, 10-12 25°, 12-13 MT - 15-18 35°, 17-21 40°, 18-24 45°, 20-26 50°, 23-28 55°, 26-31 FT.

KristianstadKristianstad
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
O.GUDMUNDSSON9/130/09/1300010921
V.HALLEN5/60/05/600000514
T.SORENSEN3/41/14/500000411
A.LAGERGREN3/70/03/70000035
S.MOEN NILSEN2/30/02/30000025
G.JONSSON1/10/01/10000013
P.HENNINGSSON1/30/01/30000011
M.LIPOVAC1/10/01/10001011
V.CHRINTZ0/00/00/00000000
I.ERIKSEN0/00/00/00000000
J.LARSSON0/00/00/00000000
A.PERSSON0/00/00/00000000
A.ARNARSSON0/10/00/1000000-1
H.FREIMAN0/20/00/2000000-2
Total25/411/126/42000202658
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
L.LARSSON1/90/11/10000000-6
R.KAPPELIN6/250/36/28000000-7
Total7/340/47/38000202645
NantesNantes
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
D.BALAGUER ROMEU8/104/412/14000101232
J.EMONET3/30/03/30000039
D.KLEIN3/30/03/30000039
N.TOURNAT4/50/04/50001049
E.GURBINDO MARTINEZ4/60/04/60001048
E.HANSEN2/30/02/30001023
R.LAGARDE1/20/01/20000012
D.PECHMALBEC1/20/01/20000012
N.CLAIRE0/00/00/00000000
G.SAURINA0/00/00/00000000
R.GUILLO0/00/00/0000100-2
Total26/344/430/38000503072
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
C.DUMOULIN6/200/06/200000001
A.SIFFERT4/160/14/170000010
Total10/360/110/37000503173



© François Dasriaux
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.