mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
N1M : Gonfreville toujours aussi solide
N1M : Gonfreville toujours aussi solide
6 Mars 2018 | National > Nationale 1M

Résumé de la 2° journée de Play Off et Play Down de Nationale 1 Masculine.
Les Normands de Gonfreville continuent d’étonner en Play Off de N1M. Après avoir dominé Angers, ils ont été prendre le meilleur sur Villeurbanne, s’octroyant ainsi seuls le fauteuil de leader. Chez les VAP, Valence s’est refait une santé à Lanester tandis qu’Angers a sombré à la maison face à un concurrent direct, Strasbourg. En Play Down, c’est la révolte de Semur à Montpellier qui est à noter.

Leader des play-offs, Gonfreville l’Orcher continue son parcours exemplaire en 2018 : après Angers,  c’est Villeurbanne qui est passé sous les fourches caudines du collectif de la banlieue Havraise. Et pour s’imposer dans le Rhône, Gonfreville a démarré sur les chapeaux de roue (11-16, 30’). Damien Rouault (13 arrêts) montre la voie en première période et le visiteur Normand domine son sujet jusqu’à l’orée du dernier quart d’heure (18-24, 43’). Villeurbanne se révolte enfin mais finira par s’incliner… butant sur un Florian Tike déterminant à la parade à la dernière seconde. Défaite rageante pour des Villeurbannais qui ne décollent toujours pas lors de ces play-offs.
A la seconde place du classement, on retrouve Grenoble… vainqueur ce samedi dans son fief de Pablo Néruda face à Amiens. Un match tendu jusqu’à son terme, la faute à un adversaire Picard souvent en retard au tableau d’affichage (18-13, 40’) mais jamais fataliste. Duel de défenses en premier lieu, Romain Le Balc’h et l’arrière-garde Amiénoise reviennent plus fort dans le money-time… Rabah Soudani égalise à la 54ème minute (22-22). Mais Grenoble se montre efficace dans les deux dernières minutes… Forcing payant et but décisif de Ryadh Souid avant que les défenseurs locaux ne mettent définitivement Amiens à la raison. Trois points acquis de haute lutte et qui confirment l’excellente dynamique du GSMH-GUC.

Le long déplacement en Bretagne n’a pas eu raison de la détermination du Valence Handball. Brillant à Strasbourg une semaine plus tôt, Lanester a cette fois-ci dû s’incliner face à une défense Drômoise infranchissable. Christophe Quive et les Lanestériens tiendront tête durant les vingt premières minutes avant que Valence ne prenne le pas. Une domination confirmée en seconde période sous l’impulsion d’un Marko Rajkovic omniprésent à la parade (15 au total). Certes, Lanester revient aux forceps à l’entrée du money-time (20-21, 49’) mais Valence a décidemment la peau dure… et repart au combat dans le final pour mieux s’imposer… 3ème place à la clé.
En clôture de cette 2ème journée de play-offs ce dimanche, Strasbourg a frappé un grand coup sur le terrain d’Angers-Noyant. Un match à sens unique que les Strasbourgeois se sont rendus faciles grâce à un début de match remarquable (4-10, 18’). Maël Vandelannoote (6 buts) et les Noyangevins sont totalement hors sujet… et touchent le fond en seconde période. La faute notamment à une arrière-garde Alsacienne intraitable, Maxime Duchêne et ses défenseurs cantonneront Angers à seulement 17 buts inscrits. Grand écart final (+11) réalisé par les hommes de Bruno Boesch qui décollent après un nul regrettable à domicile.

Dernière Journée | Journée 12
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
AngersStrasbourg172804/03>>
VilleurbanneGonfreville282903/03>>
LanesterValence242803/03>>
Grenoble SMHAmiens242303/03>>
Prochaine Journée | Journée 13
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
AngersVilleurbanne 17/03
ValenceStrasbourg 17/03
GonfrevilleGrenoble SMH 17/03
AmiensLanester 17/03 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Gonfreville124400112904 
2Grenoble SMH104310109963 
3Strasbourg942111041011 
4Valence842201121111 
-Angers8422098110-2 
6Amiens6413093105-14
7Villeurbanne64130113119-2-4
8Lanester54031105114-1 


Dans le derby Francilien du week-end, la réserve du Paris SG s’est imposée sur son homologue de Créteil. Victoire attendue et logique des jeunes Parisiens grâce à une première période rondement menée (20-9, 30’) sous l’égide du capitaine Edouard Kempf (8 buts) et Sadou Ntanzi. Pas de miracle en seconde période pour Créteil qui ne parviendra jamais à recoller au score, les Parisiens gère le deuxième acte… et conservent la première place du groupe.

Autre co-leader de cette poule 1, le CPB Rennes n’a pas fait dans le détail en étrillant Saintes. Début sur les chapeaux de roue (8-1, 11’) et les Rennais maintiennent la pression défensive autour d’un très bon Nicolas Lemonne dans la cage (13 arrêts au total). Saintes a beau réduire un peu la marque avant la pause, la deuxième période est entièrement Rennaise… Thomas Ruellan (9 buts) et les Cerclistes font le grand écart et s’imposent dans les grandes largeurs.
Solide 3ème du championnat, Vernouillet a fait respecter la logique du côté de St Valéry. Jonathan Gourville et le COV sont de suite aux avant-postes (10-16, 30’). Un avantage conséquent que les partenaires de Pierre Gibory (7 buts) s’efforcent de maintenir en seconde période (19-26, 44’). Certes, le Stade Valeriquais réduit la marque en toute fin de rencontre… mais la messe est dite et le collectif Cauchois reste cantonné à une inquiétante dernière place.
Dans son antre de Desbuquois, Hazebrouck n’a pas tremblé au moment d’écarter l’Elite Val d’Oise. Une belle victoire que le collectif Nordiste est allé chercher à l’usure… et au mérite. Toujours en tête au score, Hazebrouck voit à plusieurs reprises son rival Val d’Oisien l’inquiéter (22-21, 50’). Une alerte que Sébastien Bosquet (8 buts) et son équipe appréhendent de la meilleures des façons en accélérant dans le final, trois points d’un HBH 71 de nouveau efficace à domicile.
L’AC Boulogne-Billancourt s’est logiquement imposé à domicile contre Bruges. Alexis Gaget (10 buts) et les Girondins tiennent un temps la comparaison (18-17, 38’) avant de baisser de pied dans le dernier tiers du match. Montée en puissance Boulonnaise symbolisée par l’efficacité de Daniel Daragon et Romain Perdrix (8 buts chacun). Une dynamique locale jamais contestée, l’ACBB termine en trombe et conserve sa place en première partie de tableau.

Oissel-Rouen est passé à côté de son rendez-vous face à Pau-Nousty. Match perdu face à un visiteur Béarnais bien en place en défense. Si les Osseliens de Dusan Tomic (7 buts) résistent jusqu’au retour des vestiaires, ils doivent courber l’échine en seconde période… face à la supériorité manifeste de l’arrière-garde Noustysienne. Marc Astydamas (13 arrêts) veille au grain et Kyllian Touzillier (9 buts) punit les errements défensifs locaux. Pau-Nousty passe ici devant son rival du jour au classement.

Dernière Journée | Journée 22
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
HazebrouckVal d'Oise282303/03>>
St ValeryVernouillet303203/03>>
Paris IICréteil II322803/03>>
RennesSaintes322003/03>>
Oissel-RouenPau Nousty253103/03>>
Boulogne-BillancourtBruges332803/03>>
Prochaine Journée | Journée 23
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Val d'OiseBoulogne-Billancourt 17/03 
VernouilletOissel-Rouen 17/03 
Créteil IISt Valery 17/03 
SaintesParis II 17/03 
Pau NoustyRennes 17/03 
BrugesHazebrouck 17/03 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Paris II281284035032316
2Rennes28128403142911-6
3Vernouillet27127413813642-2
-Boulogne-Billan.27127413103072 
5Val d'Oise2612741341344-12
6Créteil II2512651358359-1 
7Hazebrouck24126603223272 
8Pau Nousty23125613543631 
9Saintes2212462316315-2 
-Oissel-Rouen2212570297307-3 
11Bruges2012372366376-1 
12St Valery15121101307340-3 


Surprenant promu, Frontignan réussit sa première saison en N1 et en profite ainsi pour s’octroyer la première place de la poule 2 : confirmation encore ce samedi à domicile face à Epinal. Une victoire compliquée néanmoins… car les Vosgiens de Slobodan Ervacanin ont tenu la dragée haute jusqu’à l’entrée du money-time. Frontignan peut compter sur une défense de fer et un Kévin Mesnard solide en fin de match… pour faire l’écart et s’imposer aux forceps.

En dépit du limogeage de son ex-coach Laurent Seguin, Bagnols n’a pas connu le déclic escompté à domicile. La faute à un Torcy percutant : jamais dans le coup malgré un bon Zoltan Vass (14 arrêts), la défense Bagnolaise coule à pic… une heure durant ! En face, Torcy accélère en fin de première mi-temps et s’envole littéralement après le repos dans le sillage de Frédéric Piter (10 buts) et Charly Sossou. +10 au coup de sifflet final, Torcy reste calé à une très belle deuxième place.
Dans son fief de Pierre Maisonnial, St Etienne a fait la bonne opération du week-end en prenant le meilleur sur Sarrebourg. Une victoire Forézienne précieuse pour le maintien, acquise à l’usure face à un collectif Mosellan emmené par Sven Horvat (14 arrêts) et Clément Romero (20-18, 43’). Le dernier quart d’heure appartient aux Stéphanois de Grégory Quintallet (10 buts) et Julien Vialla, trois points qui leur permettent de s’éloigner des dernières places.
Belfort n’a pas ménagé ses efforts en Provence : un déplacement grandeur nature du côté de Martigues qui s’est soldé par une victoire nette et sans bavures. Les Lions du Territoire ont outrageusement dominé la première période (11-19, 30’) grâce notamment à la redoutable efficacité d’Abdoulah Mané (13 buts). Martigues revient plus fort dans le dernier quart d’heure… mais Belfort est décidément intraitable, Vassilev et ses hommes signent ici un succès convaincant.

Dans son palais d’Arnas, Villefranche a remporté une bataille ô combien importante dans l’optique du maintien. La réserve de Chambéry s’est noyée en plein pays du Beaujolais… la faute à une défense trop tendre qui a pris définitivement l’eau en seconde période. 33 buts inscrits par les Caladois de Ronan Carré. Trois points précieux pour les joueurs de Villefranche qui remontent ainsi à la 9ème place. Les jeunes Chambériens manquent eux le coche en Calade.
En grande difficulté puisque lanterne rouge, Semur a fait sa révolution sur le parquet de Montpellier. Kyllian Villeminot (8 buts) et les jeunes Montpelliérains perdent de leur efficacité offensive après la pause… la faute d’abord à une défense Bourguignonne compacte autour de Jean Faye. Semur presse le pas et trouve la clé en toute fin de match sous l’égide d’Ivan Jurkovic (9 buts) et Rudolph Diarra. Un joli coup d’éclat qui ravive enfin les couleurs Auxoises.

Dernière Journée | Journée 22
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
St Etienne Andrézieu.Sarrebourg312503/03>>
BagnolsTorcy243403/03>>
MartiguesBelfort263103/03>>
FrontignanEpinal M262203/03>>
Montpellier IISemur263303/03>>
VillefrancheChambéry II332903/03 
Prochaine Journée | Journée 23
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SarrebourgVillefranche 17/02 
TorcyMontpellier II 17/02 
BelfortBagnols 17/02 
Epinal MMartigues 17/02 
SemurFrontignan 17/02 
Chambéry IISt Etienne Andrézieu. 17/02 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Frontignan30128223543161 
2Torcy29128313963683 
3Sarrebourg2812840356353-1 
4Belfort27127413403135 
5St Etienne Andr.24125523343291 
-Chambéry II2412552356361-1 
7Epinal M2312561321330-1 
8Montpellier II2212570354358-210
9Villefranche22125703373441-10
10Martigues2112471316340-3 
11Bagnols2012480317356-3 
12Semur18122823263391 


© Davy Bodiguel
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.

Pari de handball stakers.com