mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
http://www.handzone.net/upload/publicites/casal_540x60_09_18.gif

LDC F : les Messines n'en sont pas revenues
LDC F : les Messines n'en sont pas revenues
15 Avril 2018 | Europe > Champion's League

Faute avouée à moitié rattrapée... Une semaine après le cauchemar de Bucarest, Metz a remporté de sept buts son quart de finale retour de Ligue des Champions (27-20). Insuffisant, évidemment, pour empêcher le CSM de Gnonsiane Niombla et Camille Ayglon-Saurina de jouer le Final Four à Budapest, dans trois semaines. Elles y retrouveront des habitués (Vardar Skopje, Györ) et l'inédit Rostov, qui tentera le doublé EHF-C1.


Le plus dingue, c'est que ça pouvait quand même passer... A 19-10 (39ème minute, but d'Ailly Luciano), et encore à 22-13, à la 48ème (Smits), Metz a réellement semblé capable de réussir son improbable défi. Remonter treize buts au CSM Bucarest, roi du continent il y a deux saisons et demi-finaliste de C1 l'an passé. Mais le +10 n'est jamais venu. Mais Cristina Neagu, l'icône nationale roumaine, a décoché trois flèches successives en plein cœur.

La formation d'Emmanuel Mayonnade n'a donc pas suivi la jurisprudence Itxako, ce club espagnol revenu d'aussi loin, en huitième de finale de Coupe EHF (février 2013). Malgré un match retour quasi parfait, une intensité défensive maximale personnifiée par Laura Flippes, elle n'a pu effacer qu'à moitié (27-20) l'encombrant passif de l'aller (défaite 34-21).

« La prestation a été incroyable, se console l'entraîneur mosellan. On a fait douter Bucarest longtemps, longtemps... Les filles ont été grandes, magnifiques, superbes. Elles y ont tout le temps cru, montré des vertus défensives plus montrées depuis un petit moment. On était convaincus de la faisabilité de la chose. »

Tous les systèmes défensifs possibles et imaginables y sont passés, jusqu'à la 3-3. La résurrection de Marina Rajcic (14 arrêts) a été le fil conducteur d'une première période ayant, par ailleurs, accrédité le théorème avancé par Mayonnade pendant la semaine, « inscrire un but de plus toutes les cinq minutes ». L'avance a augmenté par paliers, plus ou moins régulièrement (4-2 à la 9ème, 7-3 à la 12ème, 13-7 à la 29ème).

L'éruption de Manon Houette, en début de seconde mi-temps (hat-trick pour passer à 17-9, 36ème), a fait oublier les trois péchés originels. Ces jets de 7 mètres faisandés par Gros (5ème) et Zaadi (7ème), ce tir à l'aile de la Sarthoise ricochant sur le premier poteau de Grubisic (17ème).

Metz a voulu survivre à tous les contretemps, toutes les contrariétés. S'est dépouillé, avant, sans doute, de ressentir le contrecoup de tous ses efforts dans le dernier quart-temps. Quelques munitions égarées en chemin par Zaadi, quelques fissures en défense, et l'avantage a cessé de croître (25-19, 56ème). « Il y a eu un petit problème de rigueur et de concentration sur le retour du temps mort » pris par Bucarest à 19-10, situe Mayonnade.

Le porte-drapeau éliminé en quarts pour la deuxième année consécutive, un an jour pour jour après la mésaventure initiatique à Györ, la France sera encore représentée par ses expatriées, les 12 et 13 mai à Budapest. Camille Ayglon-Saurina (essentiellement utilisée en défense ce dimanche, une interception) et Gnonsiane Niombla (2/4), les Bleues de Roumanie, rejoignent Amandine Leynaud, Alexandra Lacrabère (Vardar Skopje), Siraba Dembélé et Frédéric Bougeant (ailière et entraîneur de Rostov), qui avaient assuré leur présence au Final Four la veille.

« Tout le monde a de bonnes raisons de vouloir le gagner. Györ n'a pas envie de lâcher cette Ligue des Champions, l'aventure du Vardar s'arrête... Ca sera une grosse guerre, salive Ayglon, la future Nantaise. On savoure même si, à la fin de ce match, les sentiments sont partagés. Se qualifier avec un jour sans, c'est un luxe. »

le diaporama du match par Céline Dely

METZ HB - CSM BUCAREST (ROU) : 27-20 (14-9)

Dimanche 15 avril 2018. Les Arènes. 4753 spectateurs. Arbitres : Mirza Kurtagic, Mattias Wetterwik (SUE).

Match aller : 21-34 (Bucarest qualifié).


MetzMetz
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
M.HOUETTE4/63/37/900000719
X.SMITS6/80/06/800000616
A.LUCIANO4/50/04/500000411
L.FLIPPES2/20/02/20000026
B.EDWIGE2/30/02/30000025
M.MAUBON1/10/01/10000013
A.GROS3/70/13/80000032
M.NOCANDY1/30/01/30000011
O.KANOR0/00/00/00000000
M.SAJKA0/00/00/00000000
L.LANDRE0/10/00/1000000-1
G.ZAADI-DEUNA1/20/11/3000001-1
Total24/383/527/43000002761
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
M.RAJCIC15/290/315/3200000020
K.CSAPO0/00/10/1000000-1
M.DOS REIS0/00/20/2000000-2
Total15/290/615/35000002778
CSM BucarestCSM Bucarest
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
I.GULLDEN1/26/67/800000720
C.NEAGU8/130/08/1300000819
G.NIOMBLA2/40/02/40000024
M.FRAFJORD MALM1/30/01/30000011
A.KURTOVIC1/30/01/30000011
C.AYGLON-SAURINA0/00/00/00000000
B.BAZALIU0/00/00/00000000
N.HAGMAN0/00/00/00000000
S.JACOBSEN0/00/00/00000000
I.CUREA0/10/00/1000000-1
L.JORGENSEN0/10/00/1000000-1
O.MANEA0/10/00/1000000-1
M.MEHMEDOVIC1/40/01/4000101-2
A.UDRISTIOIU0/20/00/2000000-2
Total14/346/620/40000102038
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
P.UNGUREANU7/190/17/200000004
J.GRUBISIC4/161/35/190000012
Total11/351/412/39000102144



Les autres quarts de finale

GYÖR (HON) - Buducnost Podgorica (MTN) 30-28 (aller : 26-20)

VARDAR SKOPJE (MCD) - Midtjylland (DAN) 32-25 (aller : 24-23)

ROSTOV (RUS) - Ferencvaros Budapest (HON) 32-22 (aller : 31-29)

Handzone
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités
Pari de handball stakers.com