mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Fondateur et qualifiant !
Fondateur et qualifiant !
14 Juin 2009 | International > Mondial

4 buts, beaucoup et peu à la fois. Et surtout quelle France allait se présenter face à une Croatie dont on se doutait qu’elle ne descendrait guère de niveau par rapport à son match à la maison de la semaine dernière. Gros paramètre, l’ambiance au Palais des Sports de Lyon qui avait des airs de chaudron avec 5000 supporters tous acquis à la cause tricolore. Il fallait absolument que les Bleues se servent de tout cela pour prendre feu d’entrée de match et faire douter cette Croatie au jeu léché mais prompte à « dégoupiller »

Méthode absolument gagnante pour les protégées d’Olivier Krumbholz qui prenaient les devants tout de suite dans le sillage d’une Siraba Dembele visiblement vexée de son non match en Croatie. 3/3 et un jet de 7 mètres obtenue par la lionne Nina Kanto et la France était confortablement installée en tête du match. De quoi faire un peu plus bouillir le Palais de Sports qui avec 33° extérieur et 5000 furieux supporters montait dans des températures extrêmes. La défense arrivait à contenir le jeu très propre des Croates, Sophie Herbrecht prouvait que son retour n’était pas vain et tout semblait très bien engagé…

Jusqu’à ce que la machine se grippe un peu. Beaucoup moins de fluidité dans les passes, une gardienne croate qui commence à se faire voir et les filles de Sdravko Zovko revenaient tout de suite à hauteur des Bleues. Même si Andrea Penezic était très loin de son festival de la semaine dernière, Lidija Horvat la suppléait parfaitement ainsi  que Seric sur l’aile. Ce rapproché à un but allait échouer face à une Amadine Leynaud qui attendait son heure. Impeccable dans les 10 dernières minutes de la première mi-temps, la gardienne messine permettait de nouveau à la France de faire un break sur la fin. Un break de 4 buts qui sentait bon à la pause. Il ne manquait plus qu’un petit but pour toucher le bonheur oriental.

Et cette palpation, les Bleues n’allaient pas tarder à la faire. Siraba Dembele repartait dans le même tempo que son début de match et si Pusic faisait un joli spectacle elle aussi à l’aile gauche, cela ne permettait pas à la Croatie de faire son retard. C’étaient les Tricolores qui insufflaient le tempo du match, poussées par les 5000 supporters mis en feu par cette réussite. Malgré toute leur énergie, la France ne pouvait arriver à faire ce trou de 7 ou 8 buts qui aurait mis la Croatie dans le rouge. Au contraire par Horvat, Pusic, Seric et compagnie, les adversaires des Françaises restaient collées à ces 4 buts synonymes pour elles de qualification pour le Mondial chinois. Tout ce que tenait et réussissait les françaises, les croates arrivaient à le contrer par un jeu de plus en plus percutant. Mais toute la réussite des croates n’arrivait pas à faire faiblir l’envie des françaises.

Et de nouveau reparties à la guerre, car pour prendre le pas sur cette équipe il fallait qu’elles soient guerrières à tous les instants, les Bleues finissaient enfin par s’offrir un petit matelas et même un joli matelas. Allison Pineau, Paule  Baudouin, Nina Kanto y allaient de leurs exploits pour faire enfler enfin cet écart dans des proportions « qualifiantes » ! La Croatie était en état de mort clinique dans son jeu. Plus rien de fonctionnait vraiment et il fallait que Golubic arriver enfin à stopper l’hémorragie pour y croire encore, mais le 7-0 infligé en 7 minutes sentait vraiment très, très bon. Même si la France connaissait quelques coups de moins bien offensivement, il y avait encore 7 buts d’avance, à 5 minutes du terme de ce match de feu.

L’estocade allait être portée par Cléopâtre Darleux, déjà énorme depuis son entrée en jeu, la future messine finissait son match en trombe arrêtant à peu près tout ce qui pouvait l’être et même plus ce qui donnait tous les ballons possibles à  ses attaquantes pour finir la travail. La Croatie à la dérive, la France pouvait se permettre de clôturer la marque par un kung-fu royal entre Makaan Tounkara et  Sophie Herbrecht.

L’avenir du handball féminin français passera par la Chine encore une fois et autant dire que c’est une sacrée performance que les filles d’Olivier Krumbholz ont réussi à Lyon. On reparlera sans doute longtemps de ce match, il pourrait être l’acte fondateur d’une nouvelle superbe aventure pour ce handball en mal depuis quelques temps.


A Lyon, Palais des Sports
Le 14 juin 2009 à 15h00
France – Croatie : 32 - 24 (Mi-temps : 15-11)

5000 Spectateurs
Arbitres :
MM P. Brunovsky et V. Canda (Slovaquie)

Nom Prénom
But
Tir
%
Pb
Pd
A
2'
Tps
2
GOUDJO A
 
 
 
1
 
 
 
16mn
4
KAMTO N
3
4
75%
 
1
 
 
40mn
5
AYGLON C
3
6
50%
5
4
 
1
52mn
7
PINEAU A
5
8
63%
4
1
 
1
40mn
9
BAUDOUIN P
5
6
83%
1
 
 
 
24mn
10
HERBRECHT S
6
8
75%
3
2
 
 
50mn
11
TOUNKARA M
1
2
50%
 
1
 
 
36mn
12
LEYNAUD A
 
 
 
 
 
 
 
46mn
15
MENDY C
 
 
 
 
 
 
1
47sc
16
DARLEUX C
 
 
 
 
 
 
 
13mn
17
DEMBELE S
5
5
100%
2
 
 
 
35mn
20
TERVEL R
1
1
100%
2
 
1
 
05mn
22
PIEJOS K
3
3
100%
 
1
 
 
23mn
24
SIGNATE M
 
6
 
2
 
1
 
25mn

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nom Prénom
Arrêt
Tir
%
A7m
B7m
Tps
12
LEYNAUD A
12
32
38%
0
1
46mn
16
DARLEUX C
6
10
60%
0
0
13mn

 
Nom Prénom
But
Tir
%
Pb
Pd
A
2'
Tps
1
KNEZOVIC S
 
 
 
 
 
 
 
05mn
4
KOZNJAK M
2
3
67%
 
2
 
 
26mn
5
GOLUBIC D
1
7
14%
2
 
1
 
59mn
6
SERIC A
4
4
100%
 
 
 
 
30mn
9
ARSLANAGIC M
1
3
33%
 
 
 
 
23mn
10
PUSIC N
4
6
67%
 
 
 
 
31mn
11
TARLE M
1
4
25%
 
 
 
 
24mn
13
HORVAT L
4
8
50%
2
1
 
1
37mn
14
FRANIC K
3
6
50%
1
2
 
1
33mn
15
PENEZIC A
1
9
11%
6
1
 
 
45mn
16
JELIC I
 
 
 
 
 
 
 
54mn
18
LOVRIC I
 
1
 
1
 
 
 
13mn
19
ZEBIC M
3
3
100%
1
 
1
 
28mn
23
BASIC S
 
 
 
 
 
 
1
01mn
 
Nom Prénom
Arrêt
Tir
%
A7m
B7m
Tps
1
KNEZOVIC S
1
7
14%
0
1
05mn
16
JELIC I
10
36
28%
1
2
54mn

 
© François Dasriaux
Partager
    felicitation
    Franck GARONDO | Lundi 15 Juin 2009 (01h45)
    felicitations à cette équipe qui nous a fait vibrer.Mention spéciale à Allison qui pour moi à toutes les qualités pour devenir une Narcisse au féminin et par la même une ou la meilleur joueuse du monde. j'espère que ses entraineurs la feront travailler dans ce sens car c'est une joueuse d'impact.
    SUPER
    ALAIN CALVARIN | Dimanche 14 Juin 2009 (17h06)
    ET QUELLE AMBIANCE
    BRAVO AUX JOUEUSES ET A OLIVIER
    D AVOIR TROUVER LES SOLUTIONS POUR SE QUALIFIER POUR LA CHINE
    (PENEZIC FANTASTIQUE A L ALLER, A ETE INEXISTANTE AU RETOUR)
    ON AURA ENCORE DE BELLES AVENTURES A VIVRE AVEC ELLES, ON L ESPERE !!
    PINEAU / HERBRECHT / BAUDOUIN TOUTES GENIALES
    DARLEUX ET LEYNAUD AUSSI BIEN SUR
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités