mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Vernon brillant jusqu'au bout !
Vernon brillant jusqu'au bout !
31 Mai 2010 | National > Nationale 1M

Que d'ambition à la veille de cette finale aller de N1 Masculine : les deux ténors de la division affichaient l'objectif de garnir leur vitrine d'un nouveau trophée, un trophée certes honorifique mais révélateur de l'excellent parcours d'une saison longue de 9 mois de compétition. Et au terme de ce premier round, le SMV Vernon a flanqué un sévère uppercut à son hôte Bisontin, un match sans pour Besançon qui voit dès cette première heure de jeu le titre s'échapper au profit d'un collectif Vernonais impressionnant et très nettement supérieur.

Avec 69 points chacun à la fin de la saison régulière, Vernon et Besançon affichaient un bilan quasi-similaire... de quoi promettre une finale aller haletante et indécise. Et Besançon déclenche les hostilités sur une entame parfaite : en face, le SMV, amputé de son meilleur buteur Lituanien Kalasauskas, pouvait néanmoins compter sur le retour de son jeune prodige international Timothey N'Guessan. Le club visiteur a du mal à rentrer dans cette rencontre (4-2, 8'). Mais ce début de match poussif sera bien le seul bémol des Visiteurs Normands dans un match qu'ils ont su dominer de la tête et des épaules.

10 minutes de pré-chauffage et voilà la défense Vernonaise qui débute son travail de sape : en face, les attaques Franc-Comtoises se heurtent au quart d'heure de jeu à la muraille SMV. Tour à tour, Ludovic Fernandez, Vincent Chiappini ou encore Nicolas Clerc - pour ne citer qu'eux - manquent la cible... Et le poison visiteur se nomme Arnaud Tabarand. Comme de nombreuses fois cette saison, le gardien du SMV écoeure les attaquants adverses. Mieux ! Il prend un ascendant psychologique déterminant sur les tireurs adverses. Du coup, le SMV Vernon égalise très vite et prend le dessus sur son adversaire.

Le second quart d'heure de jeu est à l'avantage des joueurs de Christian Mano, Vernon accroît son avance grâce notamment aux réussites conjuguées de son ailier vedette, Belkacem Ouadah mais également de son maître à jouer Sébastien Quintallet (100% de réussite au final avec un brillant 7/7 aux tirs) sans oublier l'inévitable Miguel Gracia. A la pause, Besançon doit se rendre à l'évidence, il doit reconnaître l'incontestable supériorité du ténor de la Poule 1 (8-12, 30').

TOUT RÉUSSIT AU SMV

Peu avant et surtout après la mi-temps, le SMV Vernon accentue l'écart grâce encore et toujours à ses hommes forts, Tabarand et Quintallet sont évidemment en première ligne... tant et si bien que le score est totalement déséquilibré au beau milieu de la seconde période (9-19, 39'). Besançon est K-O debout et le public du Palais des Sports ébahi par une telle déroute de la part de ses protégés. Steeve Sillon a beau prendre le relais de Nathanael Gros dans les buts Bisontins, l'avalanche Vernonaise continue à s'abattre sur la cage locale.

Il y aura bien un sursaut d'orgueil à l'entame du dernier quart d'heure de jeu : les Bisontins tentent un baroud d'honneur avec l'espoir de limiter l'écart au final (15-22, 50'). Mais le SMV est monstrueux en ce dimanche après-midi, à l'image d'un Sébastien Quintallet tout simplement énorme et insolent de réussite, bien aidés par ses compères de l'attaque, Ouadah et Gracia. Et pour ne rien arranger aux affaires de l'ESBM, Arnaud Tabarand continue son spectacle une heure durant, 17 arrêts au total pour l'ancien joueur du Paris Handball. Vernon creuse l'écart jusqu'à porter son avance à 10 unités... une grosse surprise qu'aucun observateur n'aurait imaginé à la veille du match.

La mine défaite, les joueuses Bisontins constatent l'écart au final (19-29) rendant par conséquent impossible un hypothétique come-back dans 15 jours au match retour dans l'Eure. Il reste ainsi aux joueurs de Christophe Viennet à oublier très vite ce match cauchemardesque et proposer un autre handball sur ce match à venir, question d'orgueil. Sauf catastrophe improbable, le SMV Vernon sera sacré champion de France de N1 le 12 juin prochain sur les coups de 22 heures devant un public de Grévarin que l'on imagine par avance ivre de bonheur. Le collectif Normand a fait 80% du chemin, reste à terminer sur une 23ème et dernière victoire à domicile.

ES BESANCON MASCULINE - SMV VERNON ST MARCEL
19-29 (mi-temps : 8-12)

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
42 avenue Léo Lagrange 25000 BESANCON
Date :
30/05/2010 16h00
Arbitres :
FERBUS Henri
VAUJANY STEPHANE

Besançon : Gros (30', 4 arrêts), Sillon (30', 4 arrêts)
Geran (1/3), Clerc (2/7 dont 0/1 pen.), Decaudin (4/7), Fernandez (3/8), Chiappini (1/6), Martin (4/7 dont 1/1 pen.), Wieczorek (2/3), Fix (1/2), Dumont, Coppola (1/1).

Vernon : Taraband (60', 17 arrêts), Lahreche
Delaporte (1/1), Gracia (6/7), Quintallet (7/7  dont 3/3 pen.), Martinovic (1/4), Claudel (2/2), M'Baye, Dauvergne (1/1), N'Guessan (2/4), Cavar (1/1), Ouadah (8/12).

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités