mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Russie à la trappe !
La Russie à la trappe !
21 Juin 2010 | International > Mondial

Pendant que nos Bleus récupèrent d’une saison particulièrement fournie en termes d’efforts mais aussi de titres, une grande partie de la planète handball était sur le pont pour décrocher son sésame pour le mondial suédois de janvier prochain.

Et la grosse nouvelle est la sortie de la Russie par la Roumanie… Pour la première fois depuis des générations, la Russie ne participera pas à un Mondial, cela fait presque bizarre de voir une compétition sans l’équipe qui a été longtemps la reine du monde handballistique. Pourtant personne ne misait in kopeck sur les chances roumaines après la défaite de 4 buts à Bucarest lors du premier match. Mais l’inconstance russe a encore frappé et c’est par 5 buts que les hommes de Vasile Stanga ont envoyé la Russie ad patrès. Le tout sur les terres du Medvedi Tchekhov, Vladimir Maximov aura sans doute bien du mal à digérer la chose.

Côté surprise, mais plutôt demi-surprise, la qualification de la Serbie de Mladen Bojinovic. Non que la victoire de la Serbie face à la République Tchèque soit un grand coup de tonnerre, mais avec seulement 4 buts d’avance, on sentait bien de belles possibilités de qualification pour cette belle équipe Tchèque. Mais malgré son homme à tout faire Filip Jicha et ses 12 buts lors du match retour, il en a manqué encore un tout petit peu pour que les Tchèques ne soient une nouvelle fois dans une compétition majeure. Un Mondial sans Filip Jicha cela va faire drôle, mais la Serbie à maintenant deux compétitions majeures avec le prochain Euro sur ses terres pour redevenir une des très grandes nations du handball.

La Norvège face à Lituanie a été très tranquille, +8 et +3 en Lituanie et une nouvelle qualification pour cette nation qui peu à peu reprend son rang dans le gotha du handball international. Pour l’Allemagne face à la Grèce, malgré un premier acte pas trop top et une victoire avec une petite marge de 5 buts au match aller à Dortmund, tout s’est parfaitement déroulé dans l’antre de Drama où pourtant tout aurait pu être très compliqué. Karypidis pourtant habitué au jeu allemand puisqu’un des meilleurs buteurs de la Bundesliga n’aura pas suffit, les hommes d’Heiner Brandt emmené par un duo Kaufmann – Kraus en verve s’est largement imposé de 7 buts en Grèce.

Plus surprenant dans le déroulement mais pas forcément illogique, la Slovaquie après avoir perdu de 5 buts sur ses terres face à l’Ukraine a été prendre une revanche éclatante en dominant son adversaire de 9 buts en Ukraine. La fratrie Stranovsky a fait des sienne avec 12 buts pour eux et exit une Ukraine qui s’est vu peut-être trop vite en Suède. Tranquillement, les Danois se sont défaits de la Suisse en remportant les deux matches facilement, encore une fois, les hommes d’Ulrick Wibek emmenés par l’inusable Lars Christiansen auteur de 13 buts en deux matches devraient être un gros morceau pour ce mondial. Après une frayeur initiale au Portugal avec une victoire sur le fil, les Espagnols ont largement disposé de leurs voisins lusitaniens à Guadalajara avec toujours un Juanin énorme comme à Barcelone.

Pour ce qui est de la Hongrie, c’est par un petit trou de souris que tout est passé. 1 seul petit but et les Magyars ont éliminé la Slovénie de Vid Kavticnik qui a pourtant bataillé jusqu’au bout pour conserver sa toute petite marge de deux buts acquise lors du match aller. Enfin l’Autriche a confirmé son très bel Euro en exécutant des Pays Bas pas encore capables de rivaliser avec les hommes de Dagur Sigurdsson. La victoire de 6 buts au match retour est loin d’avoir effacé la déroute de 16 buts à Dornbirn.

© François Dasriaux
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités