mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Cherbourg entre stress et facilité
Cherbourg entre stress et facilité
18 Octobre 2010 | National > Nationale 1M

 5ème match et 5ème victoire pour la JS Cherbourg. Un succès qui eut pu être très large sans un vent de panique qui a soufflé sur Chantereyne au plus fort de la domination des Mauves...

 Privée de l'un de ses principaux artilleurs, Bertrand Martin (reprise prévue en janvier), La Roche sur Yon n'a pas été à la hauteur de l'évènement pendant 40 minutes. Archi dominés en défense comme en attaque, les vendéens n'ont dû qu'à une certaine légèreté cherbourgeoise de ne pas prendre une sévère correction.

Tout avait bien commencé pour la JS. Benali enquillait les buts, au 7 mètres, en montées de balles ou sur son aile et malgré la vigilance de Biegnon se rappelant au bon souvenir de son club formateur, les promus sortaient de la scène, lentement mais sûrement (7-2, 13ème). Langevin et Giraudeau avaient beau tenter de pallier aux déchets offensifs, La Roche sur Yon filait à la catastrophe. De balles perdues sans contrainte en tirs forcés et en balles galvaudées, les petites envies de bien faire de La Roche volaient en éclats sous la pression Bas Normande (11-5, 19ème).

Alors les Mauves défendaient, les Mauves jouaient, les Mauves dominaient mais sans ce petit supplément d'âme qui aurait tôt fait de plier la rencontre avant la pause. Tour à tour, Youf Pinsault, Desbois, Youf encore et Mizouni trouvaient Biegnon au bout de leur course, quand ce n'était pas le... 3ème poteau comme ce chabala de Mizouni un peu trop présomptueux. Présomptueux et fâcheux, l'arrière tunisien se blessant à la cheville sur ce coup là.

Allez, + 7 au repos, sans doute ne fallait il pas vouloir être plus royaliste que le roi à Chantereyne. Le match était maîtrisé, l'adversaire bien contenu, alors... La suite va pourtant confirmer qu'à vouloir trop en faire ou pas assez, le retour du bâton est toujours possible. Surtout en handball, et peut être à Cherbourg plus qu'ailleurs.

Revenue dans l'arène de Chantereyne copieusement garnie (1.478 spectateurs), la JSC va encore profiter de l'embellie. Les hommes de Pascal Carfantan n'y sont toujours pas et les doublés de Segarel, Lissot et Desbois tendent à prévoir un retour en Vendée bien chargé (21-9, 38ème).

Et puis plus rien. Comme une coupure de courant, l'énergie cherbourgeoise va s'envoler d'un coup. Et comme cette pause café - What else ? - s'accompagne d'un réveil brutal des invités, le match gagné à la 40ème minute change d'âme. De dominants les Mauves se font dominés, les moins disants en temps de jeu comme Zitouni Terki ratent leur entrée, les cadeaux faits aux hôtes s'accumulent et en quelques coups d'aile de Langevin ou de Rossignol, la situation n'est pas loin de devenir critique (26-22, 55ème).

Heureusement, le matelas acquis en 40 minutes suffira à minimiser ce vent de panique propre à souffler Chantereyne. Au bord de la crise de nerfs, Benali passe en 1 contre 1, Somaï y va de ses 22ème et 23ème arrêts et Cherbourg peut conclure. Non sans un dernier petit contretemps, le traditionnel kung fu "Segarelien" d'avant buzzer étant converti en montée de balle gagnante signée Heitz. Quand ça ne veut pas...

JS CHERBOURG HB - LA ROCHE SUR YON VENDEE HB
28-25 (Mi-temps : 14-7)

Lieu :
CHANTEREYNE
AVENUE DE CESSART 50100 CHERBOURG OCTEVILLE
Date :
Le 17/10/2010 16h00
Arbitres :
BARBA JEAN-DENIS
VLAMINCK HERVE

Statistiques du match

Photos : Marcel Baudin - Sports Région 

et Antoine soubigou - soubigousports@gmail.com

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités