mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Premier acte sans surprise
Premier acte sans surprise
20 Novembre 2010 | Europe

C'est une entrée en matière réussie vendredi en Coupe des Coupes pour le Metz Handball face à Ionias, modeste adversaire. Le match aller ayant lieu à Thionville baptisé capitale grecque pour la circonstance, lonias n'a pas tenu le choc face à un collectif Messin nettement supérieur. La différence s'est notamment faite en première période, Metz n'a pas vraiment sorti le grand jeu mais qu'importe, il se donne la garantie de poursuivre l'aventure Européenne, tout cela avant le match retour prévu ce dimanche aux Arènes.

Face à un adversaire inconnu au bataillon, Metz s'est attaché à prendre les devants très tôt dans le match, l'ailière Katty Piéjos déflorait la marque pour le club visiteur au bout de 4 minutes. Quelques possessions de balle approximatives avant une montée en régime des protégées de Sébastien Gardillou. Kristina Franic plante les premières banderilles.

La formation Lorraine déroule sans aucun problème face à un adversaire grecque en difficultés sur les attaques placées. Les pertes de balles Hélléniques se multiplient et les filets Messins tremblent peu. La gardienne Tricolore Cléopatre Darleux passe une première période très tranquille.

Résultat, Metz a déjà fait le trou au coup de sifflet intermédiaire (8-16), le match est à sens unique. A signaler la performance intéressante de Martine Ringayen, dépêché au pied levé pour remplacer Svetlana Ognjenovic, blessé le matin-même à l'entraînement. La jeune Internationale junior a notamment tapé dans l'oeil du sélectionneur Olivier Krumbholz, spectateur assidu du match.

Le retour des vestiaires profite aux joueuses Grecques qui tentent une réaction d'orgueil. Papanikolaou, particulièrement adroite, et Slyakhova redonnent des couleurs à l'attaque d'Ionias. Si bien que le troisième quart d'heure de jeu est dominé par les filles de Sophia Naisidu (12-21, 45'). Mécontent de l'irrégularité de ses joueuses, Sébastien Gardillou fait entrer ses jeunes pousses, Caroline Schmele en tête.

La capitaine Nina Kanto et Katty Piéjos remettent les choses dans le bon ordre et Metz accentue une fois de plus l'écart au score. La fin de match est anecdotique, Metz s'impose facilement (18-33) et se permettra en toute vraisemblance de gérer tranquillement le match retour prévu dimanche à 17h aux Arènes de Metz.

A Thionville
Le 19 novembre 2010

IONIAS - METZ : 18-33 (mi-temps : 8-16)

Gymnase Jean-Pierre Adams (1300 spectateurs)
Arbitres :
Siewert Delle et Enberg (SUE)

Ionas
Gardiennes : Pencheva (6 arrêts), Mavromati
Joueuses : Krumova (3/10), Zoumpounelli, Lafara (0/1), Papanikolaou (4/7), Botsman (1/4), Logdanidou (2/4), Shlyakhova (4/8), Milona, Tsakalou (2/5), Wosjtowicz (1/1), Chrisi.
Entraîneur : Sophia Naisidu

Metz
Gardiennes : Leynaud (7 arrêts), Darleux (8 arrêts)
Joueuses : Cissé (2/4), Mendy (2/5), Kanto (7/7), Pineau (0/1), Abdellahi (2/2), Piéjos (7/8), Schmele (3/3), Franic (4/8), Ringayen (3/3), Ognjenovic, Horvat (3/6).
Entraîneur : Sébastien Gardillou

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités