mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
L'Espagne s'affiche pour 2013
L'Espagne s'affiche pour 2013
30 Janvier 2011 | International > Mondial

C’est dans une salle comble et bruyante, que s’est joué cette rencontre pour la médaille de bronze. La Suède avait à cœur de valider son parcours à domicile, remercier ses fans, et concrétiser un retour au plus haut niveau. Mais L’Espagne qui ne s’était sans doute pas vu jouer à cette heure, s’est battue avec la force de son collectif, de son gardien, Arpad Sterbik, et enfin son expérience qui a finalement fait  la différence.

La première période verra les deux équipes se succéder au score, la Suède prenant un avantage de deux buts à deux minutes de la fin du match mais très vite contesté par les Espagnols qui recollent par Cristian Ugalde et Edouardo Gurbindo. Les vedettes de cette période ont été sans conteste les gardiens Jonas Sjöstrand et Arpad Sterbik qui ont pris le meilleur sur les tirs de près des joueurs de champ.

La fatigue n’aide pas à la lucidité !! Les deux Jonas : Kallman et Larholm se distinguent sur le coté gauche tandis qu’Eduardo Gurbindo et Julen Aguinagalde posent de problèmes à la défense de Staffan Olsson. On assiste à des longues périodes sans buts et le nul est logique à la pause.

Dès la reprise la Suède prend trois buts d’avance vite perdus, eh oui Arpad Sterbik fait «pleurer», les supporters suédois et leur équipe en s’interposant de belle manière.  Les hommes de Valéro Rivera infligent un 6 à 0 aux coéquipiers de Oscar Carlen et passent devant : 16- 19 à la 17’ ! Mais c’est compter sans Jonas Kallman qui passe ce qu’il veut à son coéquipier de club, sur son aile gauche et le gardien suédois qui va mettre en échec le pivot Julen Aguinagalde, ce qui va  provoquer sur le contre, l’égalisation de la Suède. Hélas sur ce tir le pivot espagnol, toujours aussi « tendre » blesse Jonas Kallman.

Les Espagnols, plus lucides et puissants vont reprendre deux buts d’avance à une minute de la fin et ne seront plus rejoints. Au coup de sifflet final, les Ibères explosent de joie tandis que les Suédois accusent le coup. Le public remerciera ses joueurs d’une longue standing ovation, mais pour une fois, dans un Mondial chez un grand du handball international, il n’est pas sur le podium au grand dam d’une salle qui n’avait d’yeux que pour les siens.

A Malmö, Arena
Le dimanche 30 janvier 2011 à 14h30
Suède - Espagne : 23 - 24 (Mi-temps : 11 - 11)
12 145 spectateurs
Arbitres :
MM KRSTIC N et LJUBIC P (Slovénie)

Statistiques du match

© Cathy Tachdjian
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités