mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Metz a du caractère
Metz a du caractère
19 Mars 2011 | Europe

Battues d’un but (28-29) chez elles, les Messines sont néanmoins qualifiées pour la demi-finale de la Coupe des Coupes grâce à leur victoire héroïque (26-29) il y a huit jours en Russie.

Metz s’est qualifié pour la quatrième demi-finale de son histoire en Coupe des Coupes. Malgré sa défaite (28-29), ce samedi soir devant 4700 spectateurs dans son fief des Arènes, le leader de la LFH accède donc au dernier carré grâce à sa victoire héroïque (26-29) acquise de haute lutte il y a une semaine à Zvenigorod, dans la banlieue de Moscou. « Cardiaques, s’abstenir, commente Cléopatre Darleux au buzzer. C’était beaucoup plus disputé qu’à l’aller. »

En effet, gênées par la défense moscovite en 1-5 avec Kuznetcova ou Dmitrieva en pointe, les coéquipières de Nina Kanto courent après le score, comptant même trois fois quatre buts de retard (5-9 à la 12e, 6-10 à la 15e et 7-11 à la 18e). Pire, derrière, les gardiennes tricolores sont victimes d’une protection trop laxiste face à Postnova (9/12), Sen (5/8) ou encore Gruzdeva (7/10) : en huit minutes, Amandine Leynaud n’arrêtera aucun tir et Cléo Darleux sera créditée d’une seule parade.

Il faudra attendre exactement 24’08’’ pour voir les Lorraines revenir à parité (12-12) par Martine Ringayen. Le bras de fer attendu a bien lieu de la part de la formation d’un Evgeny Trefilov des grands soirs !

On pense la délivrance venue à la reprise (19-16 à la 33e, 20-17 à la 35e et 24-21 à la 44e). Mais quelques mauvaises passes et des balles perdues par excès de précipitation redonnent espoir aux partenaires de Tatiana Alizar (16 parades). En onze minutes, Metz encaisse un cinglant 6-1 (25-27 à la 55e). Les supporters retiennent leur souffle. A 26-28 (56e), Alizar détourne un penalty de l’irréprochable Svetlana Ognjenovic avant que Liudmila Postnova ne transforme son jet de sept mètres (26-29 à la 58e). L’égalité parfaite sur l’ensemble des deux matches ! Si Zvezda marque, Metz passe à la trappe… La tension est à son comble dans les travées des Arènes. Finalement, le salut viendra d’Allison Pineau et de Katty Piejos qui envoient ainsi les Mosellanes au septième ciel. « C’est l’année où tout est possible, souffle Nina Kanto. On est une équipe de coupe. Ce soir, Zvezda était plus fort, mais on passe avec le cœur. »

Soulagé, Sébastien Gardillou pouvait se détendre au buzzer : « Ce fut un combat énorme. Mon collectif ne lâche pas. Il a du caractère. Mais, ce soir, j’ai vu d’autres joueuses qu’à l’aller face à nous. J’ai une équipe de coupe… j’espère qu’elle réussira aussi en championnat. »

METZ - ZVEZDA : 28-29
Palais omnisports des Arènes.
4700 spectateurs.
Arbitres : MM. Jurinovic et Mrvica (Cro).
Mi-temps : 17-16.
Exclusions contre Metz : Franic (42e) ; contre Zvenigorod : Sen (18e, 55e), Kuznetcova (35e).
Penaltys pour Metz : Ognjenovic (17e, 26e, 29e, 35e, 44e, 55e); pour Zvenigorod : Postnova (25e, 45e, 58e), Sen (38e).

* METZ.
Gardiennes :
Leynaud (1re à la 8e et 31e à la 55e, 7 arrêts dont 0 pen./2), Darleux (9e à la 30e et 56e à la 60e, 2 arrêts dont 0 pen./2)
Joueuses de champ: Cissé (1/1), Mendy (1/1), Kanto (3/5), Pineau (6/12), Abdellahi (1/1), Piejos (3/8), Schmele, Franic (3/8), Ringayen (1/1), Ognjenovic (8/10 dont 6 pen./7), Horvat (1/5).
Entraîneur : Sébastien Gardillou.

* ZVEZDA ZVENIGOROD.
Gardiennes :
Alizar (1re à la 60e, 16 arrêts dont 1 pen./6), Saidova (0 pen./1)
Joueuses de champ : Karpenko (3/4), Postnova (9/12 dont 3 pen./3), Dmitrieva (2/2), Kuznetcova (2/3), Gruzdeva (7/10), Koroleva, Anisimova, Sen (5/8 dont 1 pen./1), Potapenko, Chernova (1/2), Vinogradova, Vetkova (0/1).
Entraîneur : Evgeny Trefilov.

© Lionel Willems
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités