mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montpellier roi de France aussi en  moins de 18
Montpellier roi de France aussi en moins de 18
13 Juin 2011 | France

La cité corsaire organisait (de main de maître) les finalités du championnat de France -18 ans masculins le week-end des 4 et 5 juin. Le président Joumel et les équipes du CJF St-Malo avaient mis les petits plats dans les grands pour recevoir le gratin des championnats jeunes. A côté des incontournables Chambéry et Montpellier qui suivent les traces de leurs aînés, on retrouvait en effet le Paris Handball et l’US Ivry.

½ finales à sens unique
L’affiche est belle et la salle du Naye est bien garnie avec, notamment, toute une délégation de supporters parisiens qui assurent l’ambiance.

Montpellier gère
Et ce sont justement les parisiens qui ont l’honneur d’ouvrir le bal face à l’orgue montpelliérain et de belle manière puisqu’ils mènent 2 à 0 après 2’ de jeu.  Les choses ne vont pas durer et les Héraultais qui serrent leur défense vont rapidement prendre la direction des débats avec autorité ; ils mènent 15 à 8 à la pause. En 2e mi-temps, les Montpelliérains vont gérer la rencontre, laissant remonter leurs adversaires jusqu’à 4 buts. Score final 30 – 25 avec des Montpelliérains qui ont déjà manifestement la tête en finale.

Chambéry s’enflamme
La 2e rencontre oppose l’US Ivry à Chambéry avec un scénario quasi identique à celui de la 1ère ½ finale. Les banlieusards parisiens mènent en effet 2 à 0 au bout de 3’ avant que la machine chambérienne ne se mette en marche. Ivry rejoint les vestiaires avec un déficit de 8 buts (7 à 15). A la différence de Montpellier, Chambéry ne lève pas le pied en 2e mi-temps et l’emporte 31 à 23. On se dit quand même que les savoyards ont peut être laissé inutilement quelque force dans la bataille alors qu’ils vont avoir à livrer un gros combat le dimanche contre Montpellier…

Les Finales

Duel fratricide
La petite finale oppose les 2 équipes de la région parisienne. Les débats sont incertains avec une 1ère période où les 2 collectifs se rendent coup pour coup ; Ivry vire en tête à la pause avec un petit but d’avance (11 à 10). En 2e mi-temps, les parisiens prennent l’avantage à la 7e ‘ et vont progressivement creuser l’écart pour s’imposer 28 à 25 face à des Ivryens qui vont se battre jusqu’au bout. A noter les prestations de Ludvig Appolinaire et Steve Marie-Joseph (7 buts chacun) qui marquent la moitié des buts de l’équipe parisienne.

Choc de titans
Tout le monde attend avec gourmandise la grande finale entre Héraultais et Savoyards. Au vu des ½ finales, l’affiche s’annonce des plus prometteuses. 2 à 2 entre les 2 formations au bout de 2’ et c’est le moment que choisissent les Montpelliérains pour muscler leur défense ; le combat physique est terrible et les Chambériens sont à la peine. Florian Bottin est contraint de poser son temps mort à la 8e’, Montpellier a pris le large 7 à 3. Rien n’y fait, les Chambériens n’arrivent pas à relever le défi physique et la force de percussion des Montpelliérains. Romain Zerbib est intenable sur son aile droite (8 buts) et signe de superbes gestes qui font se lever le public malouin, ravi. Score à la pause 27 à 13. La 2e période est plus équilibrée mais les protégés de Jean-Marc Desbois survolent la finale et l’emportent 44 à 28. A la manière de leur glorieux aînés, les Héraultais ont mis tout le monde d’accord et on a peut être assisté aux premiers coups d’éclats de futurs joueurs de la LNH…

Classement
1 – Montpellier
2 – Chambéry
3 – Paris
4 – Ivry

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités