mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Docteur Jekyll et Mister Cavigal
Docteur Jekyll et Mister Cavigal
26 Mars 2012 | National > Nationale 1M

Le club Niçois et sa Nationale 1 sont définitivement identifiés comme l’équipe aux deux visages de cette poule 2 ! Les scénarii se répètent inlassablement pour le Cavigal Nice Handball, depuis le début de cette saison 2011-2012 pour atteindre son paroxysme hier soir à Aubagne. Le déroulement de la rencontre n’aura donc pas dérogé à cette règle, à savoir un début de rencontre apathique et navrant de la part des Niçois face à des provençaux qui abattaient leurs dernières cartes de maintien.

Aubagne propose d’entrée une défense très haute qui visiblement gène les Niçois, Sidibé sauve les meubles en marquant deux fois, mais une multitude de maladresses incroyables propulse Aubagne en tête, qui n’en demandait pas tant, avec 4 longueurs d’avance (7-3 à la 12ème). Le temps mort n’y changera rien, Aubagne creuse inexorablement l’écart. Nice déjoue complètement et prend même l’eau défensivement (16-8 à la mi-temps), du moins le croit-on !

Les Provençaux évidemment prévenus de la réputation des Niçois, reviennent sur le terrain très concentrés, l’enjeu pour eux étant d’une importance capitale. Nice adopte une défense très regroupée pour mieux se retrouver et ils mettent de suite en difficulté l’attaque provençale. Mais ils sont encore dans l’approximation et gâchent beaucoup trop de balles de contre pour espérer vaincre. On se dit vraiment que cette fois-ci, ils ne pourront pas retourner la situation. Ils reviennent malgré tout à -5 à la 45ème (20-15) vraiment aux forceps et au courage. Les Provençaux sont inquiets, ils ne parviennent plus à scorer et Nice s'en s'affoler, au métier, réduit encore un peu l’écart  en s’appuyant sur leur terrible défense (22-20 à la 52ème).

Perrin et Nedovic fatigués de leurs efforts écopent de 2'. Aubagne a alors deux balles de match qu’il gâchent, une sur un pénalty raté et l’autre à 6m sur un arrêt exceptionnel de Poirier. C’est le tournant du match, car à l’inverse le bras de Sidibé ne tremble pas pour envoyer deux missiles en lucarne. Première égalité à la 56ème minute (25-25) et dès qu’ils se retrouvent à 6 sur le terrain Nedovic et M'Bouta ne lâcheront plus leur proie pour s’imposer 26-29 dans un nouveau retournement de situation incroyable. Quelle déception pour cette équipe d’Aubagne qui décidément ne démérite jamais mais qui n’y arrive pas et sincèrement bravo aux Niçois qui ne se découragent jamais, parce que là il fallait vraiment le faire !

Claude MIRTILLO - Directeur Technique du Cavigal Nice :
"Notre début de match a été catastrophique face à cette équipe d’Aubagne qui a très bien défendu. Je ne sais pas si c’est nous qui avons été nuls ou si c’est eux qui ont bien joué le coup, certainement un peu des deux, toujours est-il qu’à -8 à la mi-temps, nous avons su trouver les ressources nécessaires pour nous reconstruire en 2ème période autour de notre défense, pour revenir progressivement dans la partie et gagner. Il faudrait voir les stats de cette saison folle, mais je ne suis pas sûr que sur l’ensemble des 20 matchs passés, nous ayons mené une seule heure, à raison de 5’ par match en moyenne !"

Communiqué du Cavigal Nice Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités