mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Sans être génial, Nice s'impose contre Ajaccio
Sans être génial, Nice s'impose contre Ajaccio
15 Janvier 2013 | National > Nationale 1M

Sans être jamais génial techniquement, Nice a su gagner ce match capital contre Ajaccio avec ses valeurs habituelles (24-20) !

Le staff nous avait prévenu ; c'est un match de reprise contre un adversaire compliqué. La trêve a été utile, mais nous avons très peu touché le ballon depuis le 20 décembre, il faudra donc être indulgent et ne pas se focaliser sur le jeu avec ballon, si nous ne sommes pas au point.

Sur le plan physique par contre, malgré les absences majeures des deux ailiers blessés, Loutoufi, Parmentelot et un Nedovic ne tirant que les pénaltys, les Niçois ont répondu présents du début à la fin du match en imposant aux puissants Corses, un rythme infernal.

La très bonne prestation des deux gardiens de but, Poirier et Lorenzelli a eu une importance capitale dans la victoire niçoise, en offrant de multiples contre-attaques au joueurs du Cavigal, qui auraient pu se rendre la victoire plus aisée si ceux-ci avaient été un peu plus lucide face au gardien de But Ajaccien, Rached Rivet lui aussi issu du centre de formation Niçois !
 
L'entame est en faveur des Iliens qui mènent rapidement (0-3 à la 6ème) et montrent ainsi à tout le monde qu'ils ne sont pas venus à Nice en villégiature. Les Azuréens se reprennent rapidement pour revenir au score et passer devant au quart d'heure (7-6). Mieux organisé en défense, le "Cavi" creuse un léger écart à la pause (13-11).

De suite après les citrons, les Corses sont pressés à leur tour, par des Niçois qui font feu de tout bois en contre. ils prennent alors un avantage pas encore rédhibitoire, mais relativement intéressant (+5 buts à la 47ème). Les nombreux jeunes Niçois dans les tribunes se régalent et pas uniquement en savourant la Galette des rois, mais en assistant à un match très engagé et intéressant.

Le Corse ne s'avoue jamais vaincu et il le démontre en s'accrochant et en faisant douter le Niçois jusqu'à la fin par l'intermédiaire de leurs inusables Zemanek et Provornikov, mais le "Cavi" est quand-même plus fort sur ce match et dans son antre fétiche de Pasteur, ne lâche pas le morceau pour l'emporter au final 24-20. Le ouf de soulagement visible sur le visage des Niçois à la fin du match, en disait long sur la pression qui pesait sur leurs épaules... ayant tout à perdre dans cette confrontation !

Communiqué du Cavigal Nice Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités