mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Triste constat européen…
Triste constat européen…
4 Février 2013 | Europe

Elles étaient 4, 4 équipes féminines françaises à s’engager dans les compétitions européennes, et pour tout dire au final, et en attendant la double confrontation HBC Nîmes – Spartak Kiev au Parnasse le week-end prochain, les choses se sont pour le moment très mal passées ou presque.

Seule équipe à tirer son épingle du jeu, Issy Paris… Pourtant pas forcément en pleine santé en championnat, les filles d’Arnaud Gandais ont été prendre une belle victoire chez la 5° équipe norvégienne le Stabaek Handball. Avec un trio infernal en attaque, Mariama Signate, Amélie Goudjo et Charlotte Mordal, trio qui va signer 20 des 23 buts de l’IPH et en y ajoutant une défense de fer, les Parisiennes ont pris une belle option pour une qualification en quart de finale de la Coupe des Coupes. Mais il faudra se méfier, 4 buts c’est moins que ce qu’avaient réussi à prendre comme avantage les coéquipières de Linn Gosse lors de leur match à Budapest gagné 27-22. C’est dire si cette équipe norvégienne sait voyager et surtout ne pas subir l’environnement adverse.

Voilà pour les bonnes nouvelles, et cela fait au final assez peu ! Car à l’autre bout de l’échelle des satisfactions on va trouver Mios ; Mios qui en recevant deux fois les Polonaises de Kielce avait mis tous les atouts pour s’offrir une place en quart de finale. Raté et dans les grandes largeurs dès le premier match samedi soir. Les protégées d’Emmanuel Mayonnade se sont prises les pieds dans le tapis de Turpin dans les grandes largeurs. Incapables de faire face à la furia offensive des Polonaises, elles vont encaisser la bagatelle de 40 buts pour n’en rendre que 30… Le genre de prestation dont on ne se relève pas et même si le lendemain, les Arcachonnaises vont quelque peu resserrer les boulons, leur victoire 35-31 ne sera qu’anecdotique. Exit Mios ancien vainqueur de la Challenge Cup en 2011 et la façon est pour le moins cinglante.

Autre catastrophe, pas totalement rédhibitoire mais quasi, la déroute du Havre AC en Norvège. On savait que l’équipe de Bergen était redoutable sur ses terres, elle l’a encore prouvé une fois de plus. Après +14, +12, un peu moins bien avec un +10, mais à ce niveau de compétition, renverser la vapeur quand on a subi une telle déroute au match aller relève un peu de l’utopie. C’est sur la défense que les Havraises vont complètement craquer. Marthe Reinkind va être l’artificière prévue sur le côté droit comme prévu, mais vont s’y rajouter Marie Lijegren, Tonje Loeseth et Stine Skogrand pour faire exploser le bloc normand en seconde période dans tous les coins de la Haukelandshallen. Incapables de trouver la solution défensive alors que c’était une force du HAC en championnat, les Havraises ont maintenant 6 jours pour trouver la parade et la solution pour renverser la vapeur. Certes, Bergen a toujours été battu à l’extérieur cette saison en coupe d’Europe, mais jamais à hauteur de 10 buts.

Moins dramatique mais pas pour autant rassurant, la très courte victoire de Metz face au Polonaises de Lubin. Pendant 45 minutes, les Messines vont subir la défense haute de leurs adversaires, tentant de trouver des solutions sur les pivots en première intention… Et quand on voit le résultat,  0/1 pour Nina Kanto, idem pour Yvette Broch, on ne pouvait pas appeler cela une réussite surtout quand cela se solde aussi par 20 balles perdues. Ces balles, les partenaires de Karolina Semeniuk vont en profiter largement pour mener largement à l’entame du dernier quat d’heure. Le moment pour Sandor Rac pour lui aussi se lancer dans une défense haute. Une 4-2 Ave Maria type équipe de France, façon « oublie que tu n’as aucune chance sur un malentendu… » et cela a finalement payé avec un 6-1 final avec Kristina Liscevic en cavalière de l’apocalypse qui laisse le Metz HB encore en vie dans cette double confrontation. Mais comme le déclarait Gervaise Pierson à France Bleu, « On n’a pas de matelas, juste un drap pour se protéger pour le match retour » Avec les frimas polonais, la légèreté du tissu risque de faire geler les ambitions messines sur place. A moins que ce dernier quart d’heure n’ait donné la solution pour un match retour bien plus consistant.

En bref, 1 élimination, une déroute et une position compliquée… Sur 4 équipes de LFH engagées, sachant que Toulon a été sorti au tour précédent, le constat est sévère visiblement avec le niveau actuel des clubs français. L’exemple du HAC à Bergen est révélateur, loin du niveau d’un Larvik, le 3° de la ligue norvégienne de Handball a fait exploser le 4° de la LFH dans les grandes largeurs. Un Kielce inconnu au niveau européen a fait dévisser le 5° de LFH sur ses terres, et le leader de cette LFH s’est pris les pieds dans le tapis chez lui face à une équipe polonaise loin des standards européens de performance. On en arriverait presque à se poser des questions sur le niveau de la LFH. Déjà que le championnat n’est pas lisible avec une 14° journée qui se joue avant la 12° qui elle est imbriquée dans la 13°, (on vous laisse le droit de comprendre…), si en plus les compétitions européennes montrent que le niveau est terriblement faible, il va falloir se poser les bonnes questions très rapidement.

Coupe des vainqueurs de coupe (C2)
Stabaek Handball (Nor.) - Issy Paris : 19-23 (10-13)
Nadderudhallen,Bekkestua
411 spectateurs
Arbitres : MM Daniel Martins et Roberto Accoto Martins (POR) 

Stabaek Handball
2 SOLBERG Sanna Charlotte 3, 3 NAESS Karoline 3, 4 BJOERNSEN Line 4, 5 LUNDER Marte, 6 MAMELUND Linn-Therese, 7 SNEVE Jenny Handal, 8 NOERSTEBOE Kristin 4, 9 BERNHARDSEN Lisa Forsberg, 10 OFTEDAL Stine Bredal 3, 11 HOMME Christine 1, 12 PEDERSEN Marte Lidsheim, 13 PETTERSEN T. 1, 14 KAXRUD Martine Huseby, 15 OFTEDAL Hanna Bredal, 17 EKEBERG Malin, 81 SOLBERG Silje Margaretha.

Issy Paris Hand
2 LASSOURCE Coralie, 6 TOSKOVIC Jasna 1, 7 BRIEMANT Lesly, 8 GARDONI Karolina, 9 N'GOUAN Astride, 10 MORDAL Charlotte 6, 11 GOUDJO Amelie 7, 12 BATISTELLA Karen Gadelha, 13 SPINCER Angelique, 17 KEITA Fanta 1, 24 SIGNATE Mariama 7, 26 KPOZE Anne-Sophie 1, 94 ATTINGRE Armelle.
Match retour dimanche 10 février à 16h, Palais des Sports Robert Charpentier (Issy-les-Moulineaux)

Coupe de l’EHF (C3)
Metz HB - KGHM Metraco Zaglebie Lubin (Pol.) : 29-28 (12-13)
Les Arènes (Metz)
4200 spectateurs
Arbitres : MM. Argyridis et Mouttas (CHY).

METZ : Andryushina 6/9 ; P. Baudouin 4/6 (2/3 penaltys) ; Kanto 0/1 ; Piéjos 2/4 ; Prudhomme 1/3 ; Zaadi 1/2 ; puis Broch 0/1 ; Gonzalez Ortega 3/4 ; Luciano 2/2 ; Ognjenovic 5/7 (1/2 penaltys). Gardiennes : Glauser (11/30 arrêts en 46’) puis Pierson (2/11 en 14’, dont 1 penalty). 2 minutes : Andryushina (8’), Kanto (33’ et 58’). 20 pertes de balle (Liscevic 5). Réussite au tir : 63 %. Entraîneur : Sandor Rac.
LUBIN : Byzdra 3/6 (1/1 penalty) ; Jelic 1/3 ; Jochymek 3/5 ; Palgan 3/5 ; Semeniuk 9/11 (1/2 penaltys) ; Zaleczna 5/7 ; puis Paluch 0/1 ; Pielesz 4/8. Gardiennes : Maliczkiewicz (8/35 arrêts en 59’) puis Tsvirko (0/2 en 1’). 2 minutes : Jelic (3’ et 17’), Paluch (23’), Byzdra (24’ et 50’), Semeniuk (27’), Palgan (45’, 58’ et 60’, carton rouge). 14 pertes de balle (Jochymek, Pielesz et Zaleczna 3). Réussite au tir : 61 %. Entraîneur : Bozena Karkut.
Match retour samedi 9 février à 20h

Tertnes Bergen (Nor.) - Le Havre AC : 33-23 (14-13)
Haukelandshallen,Bergen
200 spectateurs
Arbitres : MM Peter Bol et Ed Van Eck (NED)

Tertnes Bergen
1 HAUGE Sakura , 3 RASMUSSEN Cecilie 1, 6 LIED Maren Roll , 7 SKOGRAND Stine 4, 8 GOSSE Linn 3, 10 EINARSDOTTIR Hildigunnur 2, 11 ANDREASSEN Stine Lund 2, 12 DAVIDSEN Marie , 15 LOESETH Tonje 4, 17 REINKIND Marthe 7, 18 LILJEGREN Marie 7, 66 PEDERSEN Sissel Nygard 3,

HAC Handball     
3 MOREL Lorette, 6 LORENTSEN Gina 2, 7 KRESOJA Dragica 3, 9 DAZET Julie 1, 10 SAWANEH Haja 1, 15 LANDRE Laurisa 4, 16 PRADEL Linda, 17 PETRICIEN Elodie 4, 18 CASTELLANOS SOANEZ M., 21 STOILJKOVIC Jovana 2, 23 VRDOLJAK Petra, 85 DE SOUSA D. 6.
Match retour dimanche 10 février à 17h, Docks Océane (Le Havre)

Challenge Cup (C4),
Match aller 2 février à 20H.
KSS Kielce (Pol.) - Mios Biganos Bassin d’Arcachon : 40 - 30 (Mi-temps : 19-16)
Match retour dimanche 3 février à 16h
Mios Biganos Bassin d’Arcachon - KSS Kielce (Pol.) : 35 - 31 (Mi-temps : 19-19)
KSS Kielce  qualifié

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités