mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Quelle équipe d’Hazebrouck face au coleader ?
Quelle équipe d’Hazebrouck face au coleader ?
21 Février 2013 | National > Nationale 1M

Que cette saison est difficile. Après la véritable raclée de Libourne, les Jaune et Noir recevront les Girondins de Bordeaux, samedi soir dans la salle Henri-Desbuquois. Depuis le mois d’août, les supporters du HBH 71 se posent d’innombrables questions dont les réponses sont données au fil des rencontres de cette ténébreuse saison. Et pourtant...

Du côté du staff Hazebrouckois, Thierry Micolon, l’entraîneur emblématique et fils du créateur du club, et son équipe (Pierre Dubois, préparateur physique, et Sébastien Morel, le kinésithérapeute) font tout pour redonner un semblant de parure au groupe. Mais tout cela n’empêche pas les blessures successives et les formes discordantes des joueurs. Pour le moment, le HBH 71 se situe dans une zone des plus dangereuses avec peu d’espoir de pouvoir s’en sortir au plus vite.

Quid de la rencontre de samedi dans la salle Henri-Desbuquois face aux Girondins de Bordeaux ? Thierry Micolon ne cache pas le problème : « ce sera un match compliqué. Nous sommes dans une spirale négative alors que les Bordelais sont dans une spirale ascendante. En plus, les Girondins, qui représentent une force tranquille, sont actuellement les favoris pour la montée. Pour nous, ce match est délicat puisque nous sommes fragilisés mentalement mais aussi physiquement par rapport au groupe qu’on possède. Néanmoins, ce qui m’importe, c’est de retrouver une unité sur les matches qui nous attendent, que ce soit contre Bordeaux puis contre Pau. Il faut vraiment qu’on resserre les boulons sur tout. Il faut qu’on sache consolider ce qu’on fait de bien. Ce qui nous fragilise, c’est de retomber trop sauvent dans nos travers. On a énormément trop de déchets. C’est ce qui explique notre mauvaise base actuelle. »

Les raisons de l’état actuel

S’il est vrai que les Jaune et Noir n’ont connu que rarement une telle situation, la question reste posée au niveau des joueurs. Anthony Carette, le dernier rempart du HBH 71, un des meilleurs gardiens de but de Nationale 1, essaie d’expliquer les raisons pour lesquelles les Hazebrouckois se retrouvent dans cette situation catastrophique : « Je pense qu’il n’y a rien de perdu, en fait. On a subi deux grosses défaites mais tout n’est pas joué. On a beaucoup trop de pertes de balles et on se prend beaucoup trop de contre-attaques. Mais il ne faut pas se tromper, l’équipe garde toujours la même envie de bien faire mais, peut-être, baissons-nous la tête trop vite. Il y a tout de même un manque réel d’expérience de la majorité du groupe à ce niveau. » Face aux difficultés actuelles, le HBH 71 espère pouvoir compter, samedi soir, sur son huitième homme : ses supporters !

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités