mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Terne match nul à Oissel mais joie Rennaise
Terne match nul à Oissel mais joie Rennaise
18 Novembre 2013 | National > Nationale 1M

Pour le compte de la 7ème journée de Nationale 1, la Créa Handball Oissel recevait le CPB Rennes. Le terne duel entre promus n’aura pas livré de vainqueur mais le déroulement de la rencontre explique une joie Rennaise qui a nettement contrasté avec des locaux sortant la tête basse du terrain.

Dès l’entame, les locaux sont au rendez-vous en défense : solidaires et présents sur les impacts, la Créa Handball n’a pas de mal à gérer les entrées Bretonnes en 2ème pivot. Derrière, Rouault verrouille. Dans le dur en attaque, les Bretons doivent faire face aux qualités de contre-attaquant chez des adversaires efficaces dans les montées de balles et le jeu de transition. Rennes dans le doute profite des largesses locales pour rester à distance raisonnable (5-3 10ème). De la 10ème à la 20ème minute, la Créa change de tempo : les dernières montées de balles se soldent par des échecs. Il est temps de pousser l’avantage dans le jeu placé, les combinaisons s’enchaînent et l’efficacité est au rendez-vous face à Lemonne. L’écart se creuse 11-6 (20ème).

Les 10 dernières minutes sont à l’avantage des verts qui retrouvent enfin des couleurs. Défensivement, ils réussissent à faire douter des locaux dont l’efficacité de la base arrière laisse à désirer, Lemonne se relance en multipliant les arrêts et en attaque les petits gabarits Rennais s’illustrent en allant jouer des duels. La Créa plie, se retrouve logiquement sanctionnée à cause d’une défense moins mobile et solidaire. Rennes revient : 14-12 30ème.

En seconde période, l’enjeu prend-il le pas sur le jeu ? La réponse n’est pas simple mais l’on constate que d’un côté comme de l’autre, les erreurs et les approximations se multiplient. Le niveau technique baisse nettement. Le public qui semblait se réveiller en fin de première période retombe peu à peu dans sa torpeur avec quelques légers soupirs d’exaspération face aux trop nombreux ratés de leurs favoris. Au petit jeu du « qui sera le plus réaliste », Rennes revient en exploitant de nouveau les largesses de la Créa et prend même l’avantage (15-16, 41ème). Il fallait au moins cela pour piquer les locaux à l’image de leur public.

La réaction ne se fait pas attendre, en retrouvant un peu de leurs qualités et en 4 minutes, ils passent un 4-0 et reprennent logiquement les devants (19-16 45ème). A ce moment de la rencontre, on a le sentiment que les bleus ont enfin pris un ascendant psychologique sur les adversaires et qu’à défaut d’être transcendants dans le jeu, la victoire est proche s’il est possible de contrôler la suite de la rencontre. C’est sans compter sur des bretons qui ne lâchent rien, reviennent et reprennent une nouvelle fois l’avantage 20-21 (51ème).

Le money time s’approche, le mano-a-mano s’intensifie et sur les bancs, la réflexion peut se résumer comme suit : que mettre en place pour gagner une rencontre dont le vainqueur ne sera pas le meilleur mais celui qui fera le moins d’erreur ? Dans les dernières minutes, David Ruch relance un Gabor Bathori absent, Rouault cède sa place à Diawara mais cela s’avèrera insuffisant pour l’emporter. En face, Laz est remplacé par Lemonne. Coaching payant car dans les dernières minutes, la Créa échouera à 5 reprises sur le portier rennais.

Dans la dernière minute, Rennes égalise avec la chasuble par l’intermédiaire de Yann Canvel. Il reste 15 secondes avec la possession, les Bleus peuvent empocher les trois points mais comme un symbole, Mancelle et Tike (deux des bleus les plus actifs de la rencontre) voient leurs tentatives échouer. Score final 24-24. Au buzzer, Rennes laisse exploser sa joie, la Créa... sa déception. Côté Oissel, le contenu n’y était pas, il faudra donc se contenter de l’essentiel : ne pas avoir perdu.

Thomas Bachelier pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités