mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Saran démarre son recrutement avec Alexis Poirier
Saran démarre son recrutement avec Alexis Poirier
20 Mai 2014 | National > Nationale 1M

Un nouveau gardien de but vient de signer à l'USM SARAN HB. Pour faire plus ample connaissance, laissons le se présenter : Alexis Poirier, gardien de but, d'un 1.95m, pour 93kg.

Quel est ton parcours handballistique ?
J'ai commencé le handball à l'âge de 6 ans dans mon village natal, Cambronne, petit club formateur de l'Oise dans lequel j'ai évolué pendant près de 12 ans. A 14 ans, j'intègre le pôle espoir d'Amiens où je commence à côtoyer le handball au quotidien. En parallèle, j'évolue dans mon club le weekend en championnats de France -18ans, puis en Nationale 3.

Lors de ma dernière année, nous disputons les phases finales -18 France auprès des clubs prestigieux comme Montpellier, Créteil et Villeneuve d'Ascq. C'est un de mes plus beaux souvenirs.. S'ouvrent alors à moi plusieurs possibilités. Finalement je décide de quitter mon petit club pour le Nord, Villeneuve d'Ascq.

Sous la houlette de Yohan Delattre (ancien GB de l'équipe de France) qui s'occupait du secteur formation du club, je passe de la N3 à la D2, presque 2 entraînements quotidiens, un staff technique et des joueurs de qualité, j'ai même eu la chance d'être sélectionné en équipe de France Espoir... il y avait tout dans ce club pour m'épanouir.

Après des conflits en interne le club s'écroule, après 7 années dans le Nord, je décide de tout quitter (CDI, Amis, famille...), j'avais envie d'un nouveau challenge. Je débarque alors à Nice, j'y joue pendant 3ans, j'en tire une belle expérience sportive et cela m'a ouvert les yeux sur la vie professionnelle de handballeur, le fait que l'on reste de simples joueurs avant tout et que le côté humain est forcément mis de côté. Cette saison je jouais dans le club du GFC Ajaccio, un groupe de "copains" géré par Jan Basny. On a terminé à la 4ème place, là où personne ne nous attendait.

Pourquoi vouloir quitter l'île de beauté ?
J'ai vécu une année extraordinaire à Ajaccio, que ce soit sportivement et humainement,  malheureusement  le club est en délicatesse financière depuis des mois et il n'y avait aucune garantie pour la saison prochaine, j'ai préféré saisir l'opportunité de Saran.

Comment as tu connu le club de Saran ?
Il y a quelques saisons, avant que le club descende en National 2, j'évoluais à Lille dans la même poule que Saran, je crois qu'on avait gagné les 2 oppositions.

Qu'est ce qui te pousse à choisir aujourd'hui ce club ?
Je pense que le club est ambitieux et qu'il souhaite tout mettre en œuvre pour accéder à court terme en Pro D2. D'autre part j'évoluerai avec des anciens partenaires, Jan avec qui j'ai joué à Lille avant qu'il ne parte pour Dunkerque et Nicolas qui était encore un jeune gardien de but en apprentissage. Cela va aussi me permettre également de me rapprocher de ma famille.

Quelles sont tes attentes ?
 M'entrainer dans un effectif de qualité pour continuer à progresser et essayer de former avec Nico une doublette de gardiens complémentaire pour pouvoir jouer les premiers rôles en championnat.

En dehors du sport quels sont tes centres d'intérêt ?
Les moments en famille, les restaurants, les sorties entre Copains, le cinéma, le sport à toutes les sauces, bref profiter de la vie...

Si je te dis Orléans, à quoi penses tu ?
Sa Cathédrale et Jeanne d'Arc!!! J'adore vadrouiller dans toute la France mais sincèrement je ne connais pas cette région.

Ton meilleur souvenir Handball...
Les phases finales  -18ans du Championnat de France : un souvenir énorme avec mon petit club de Cambronne, village de 2000 habitants. Et mon premier vrai match en D2 contre Villeurbanne l'autre gardien étant blessé. J'avais 18 ans et une pression énorme...

Ton pire souvenir ?
Une blessure lors d'un match à Lanester, une pubalgie, qui m'a tenu éloigné des terrains pendant près de 6 mois.

As-tu lu le roman de Peter Hanke " L'angoisse du gardien de but au moment du pénalty " ?
A part lire "L'Equipe" j'ai du mal à me plonger dans un livre. En tout cas le titre n'est pas forcément très représentatif, puisque j'ai tendance à penser que c'est plutôt le tireur qui a la pression lors du pénalty.

Nous souhaitons la bienvenue à Alexis et attendons avec impatience de le voir évoluer sous ses nouvelles couleurs.

Communiqué de l'USM Saran Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités