mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Issy-Paris et Mios-Bègles en petite forme européenne
Issy-Paris et Mios-Bègles en petite forme européenne
16 Novembre 2014 | Europe

Incontestablement, la fatigue s’est fait ressentir dans les rangs d'Issy-Paris face aux Turques d’Ankara BSK… une petite victoire obtenue seulement trois jours après celle brillamment acquise en championnat contre Metz.

Dans la salle inhabituelle des Mares Yvon à Saint Michel sur Orge, c’est d’abord l’équipe Turque d’Ankara qui fait la meilleure impression sur ce 16ème de finale aller de la Coupe EHF. Les deux formations mettront un petit quart d’heure avant d’emballer la rencontre : fidèle à ses prestations du début de saison, Armelle Attingré donne l’exemple à ses partenaires… mais sans toutefois avoir l’écho attendu. Une partie jouée d’abord sur un rythme soutenu, Ankara se montre plus réaliste durant le premier acte : Yeliz Ozel (5 buts dans ce match) et ses coéquipières trouvent régulièrement la faille face à une défense Parisienne quelque peu perméable. Sur le front de l’attaque, l’IPH se montre trop brouillon… trop hésitant pour espérer mettre en difficulté la gardienne adverse. A tel point qu’Ankara garde un temps d’avance à la pause.

On se dit que le retour aux vestiaires sera propice à une prise en main des joueurs de Pablo Morel… Mais hélas, le contraire se produit : Ozel mène le jeu Turc avec brio et Ankara tente une première percée au tableau d’affichage. Les Franciliennes mettront de très longues minutes avant de revenir à la marque. Et comme d’habitude, Stine Oftedal sonne la charge pour revenir à hauteur de l’adversaire. Ankara subit le dernier quart d’heure de jeu et voit Issy-Paris le dépasser, un pressing tardif souvent facilité par les parades inspirées d’Armelle Attingré. Allié au retour bienvenu de Marija Jovanovic et l’IPH parvient tant bien que mal à s’imposer. Certes l’avantage est maigre mais les joueuses de Pablo Morel auront à cœur de montrer un tout autre visage dimanche prochain en Turquie. Il faut dire qu’elles bénéficieront d’une bonne récupération et d’une vraie semaine de travail afin de préparer au mieux ce voyage au long cours.

A St Michel sur Orge, Gymnase des Mares Yvon
Le samedi 15 novembre 2014 à 19h30
Issy Paris Hand - Ankara Yenimahalle BSK : 26 - 23 (Mi-temps : 12-13)
1.500 spectateurs
Arbitres :
MM. Ruud GERAERTS & Paul GERAERTS (Pays-Bas)
Délégué :
M. Alan GRIMA (Malte)

Issy-Paris
Gardiennes
: Attingré, Garba.
Joueuses de champ : S. Oftedal (9), Jovanovic (7), H. Oftedal (3), Wibe (2), Camara (1), Issifou (1), Lassource (1), Spincer (1), Zalewski-Gardoni (1), Bossavy, Fehri.
Entraîneur : Morel.

Ankara
Gardiennes : Rombescu, Tatalovic, Toker.
Joueuses de champ : Özel (7), Chumak (4), Ilkova (4), Dmitrovic (3), Gündar (3), Tankaskaya (3), Aydogan Soysal (1), Aydin, Keskin, Sen, Tatalovic, Yakar.
Entraîneur : Serdar.

*****************************

L'UMBB SANS CONVAINCRE
Le voyage aux Pays-Bas du côté d’Emmen n’a vraiment pas été de tout repos pour l’Union Girondine. Mios-Bègles s’est en effet imposé non sans difficulté sur le terrain de Schuler Afbouwgroep.

Un adversaire inconnu… et au nom imprononçable. Et pourtant, Schuler Afbouwgroep fut loin d’être un faire-valoir en face du collectif de Manu Mayonnade. Mios-Bègles n’a en effet jamais pu se défaire de l’emprise des Néerlandaises sur ce match aller du 3ème tour de la Challenge Cup. Le potentiel Girondin (même amputé d’Alice Lévêque ou de Nely Carla Alberto) a beau être supérieur à celui du 4ème du championnat Batave, c’est avant tout la combativité et l’abnégation des joueuses Néerlandaises qui ont retenu l’attention tout au long de cette heure de jeu. Pour leur tout premier match en Coupe d’Europe, les partenaires de Loel VandeWal ont répondu présentes.

Roxane Bovenberg l’ancienne joueuse de Fleury, est d’ailleurs la plus en vue dans ce match : la Néerlandaise inscrit la bagatelle de 14 buts… mettant l’arrière-garde de l’UMBB en difficulté. Les quelques trois cent supporters du club Hollandais se font entendre… pour pousser leur équipe favorite à prendre la main en première période. Résultat, le visiteur Français ne réagit pas… pris dans le rythme très lent de la partie et accusant une longueur de retard à la pause (13-12, 30’).

Olivia Costache, l’ancienne Messine, continue de mener la vie dure aux Girondines au retour des vestiaires. Et même si du mieux est constaté côté Français, pas de quoi s’extasier en retour. Trop de maladresses, de déchets techniques pour envisager une envolée au score. Alors à défaut de montrer du beau jeu, Mios-Bègles table sur les individualités du moment. Heureusement, l’UMBB peut compter sur l’expérience d’une Myriam Borg (8 buts) et sur les parades importantes de Charlotte Deschamps. Mios-Bègles élève quelque peu son niveau de jeu en fin de match… de quoi permettre d’empocher la victoire… les coéquipières de Noémie Lachaud assurent le minimum syndical (28-29). En attendant le match retour programmé en Gironde dimanche prochain. La qualification est toute proche… à condition de montrer un handball un peu plus séduisant.

A Emmer, AV Emmer-Compascuum, De Klabbe
Le samedi 15 novembre 2014 à 19h30
Schuler Afbouwgroep - UMBB Mios-Bègles : 28 - 29 (Mi-temps : 13-12)
310 spectateurs
Arbitres :
MM. Yaron BEN-DAN & Assaf FARAN (Israël)
Délégué :
M. Manuel CONCEICAO (Portugal)

Schuler Afbouwgroep
Gardiennes
: Nanu-Costache, Leffers.
Joueuses de champ : Bovenberg (14), Piekhaar (5), Ter Elst (5), Vandewal (3), Vasileiadou (1), Endhoven, Lensing, A. Smeets, Noordink, Reinders, L. Smeets.
Entraîneur : Fiege.

Mios-Bègles
Gardiennes : Deschamps, Foggea.
Joueuses de champ : Borg (8), Bulleux (8), Lachaud (5), Gonzalez (2), Maubon (2), Philipp (2), Andreassen (1), Durand (1), Boyer, Derrien, Garcia Avila.
Entraîneur : Mayonnade.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités