mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CE F : Fleury et Le Havre à une heure de la finale
CE F : Fleury et Le Havre à une heure de la finale
5 Avril 2015 | Europe

Les Loiretaines ont complètement laminé les Autrichiennes d’Hypo et reviennent avec 12 buts d’avance dans la besace et la quasi assurance de rejoindre la finale de Coupe des Coupes. Pour le HAC, il faudra se méfier du retour à domicile malgré le matelas de 7 buts acquis à Bordeaux.

Il faudra attendre dimanche prochain pour que ce soit officiel, mais on peut le dire : Fleury va disputer la première finale européenne de son histoire. Il faudrait un effondrement totalement improbable (ou faire jouer la N1…) pour que les leaders de LFH s’arrêtent en demi-finale, après leur succès éclatant sur le terrain de l’Hypo Niederösterreich (32-20). Les Autrichiennes n’avaient perdu qu’une seule fois sur leur terrain en Coupe d’Europe cette année, du temps où elles étaient en Ligue des champions (24-18 face à Leipzig). Elles n’ont pu qu’assister à la démonstration loiretaine ce samedi.

Un 3-0 pour débuter (1-3, 3e), six buts d’avance au quart d’heure de jeu (6-12), dix avant la pause (8-18) : c’est un très bon Fleury qui a déroulé dans la banlieue viennoise. La conséquence d’une préparation idéale (impasse sur la LFH, arrivée à Maria Enzersdorf la veille) mais surtout d’un jeu qui s’épure de plus en plus. Issy-Paris en avait fait la démonstration dimanche dernier, craquant au bout d’un quart d’heure. Hypo n’a même jamais joué les yeux dans les yeux, impuissant devant l’excellente défense rose devant une Zoqbi de Paula impériale (19 arrêts). Ensuite, les flèches fleuryssoises n’avaient qu’à toucher leur cible (9/11 pour Houette, 7/9 pour Tounkara).

Hypo, vainqueur de la compétition en 2013, a réagi en seconde période (15-21, 41e) par l’intermédiaire de son arrière gauche Acimovic (7 buts), mais il était trop tard. Et un dernier coup d’accélérateur terminé par Fernandez offrait donc douze unités d’avance aux Panthères. Qu’on voit très mal manquer, dans une semaine, une occasion en or de s’offrir une finale dans la deuxième Coupe d’Europe.

HYPO – FLEURY
20 – 32 (Mi-temps : 10-18)

Hypo.- Gardiennes : Sanko et Hajgato. Joueuses de champ : Acimovic (7), Lerant (4), Budecevic (2), Dedic (2), Goricanec (2), Rotis-Nagy (2), Kaiser (1), Belik, Costa, Mauler, Musalem Araos, Wess. Entraîneur : F. Kovacs.
Fleury.- Gardiennes : Zoqbi de Paula (60 min, 19 arrêts) et Callavé. Joueuses de champ : Houette (9/11), Manga, Fernandez (1/4), Bruneau, Niombla (2/6), Cabral Barbosa (7/14), Mangué Gonzalez (3/5), Agathe, Miño Larenas, Tounkara (7/9), Kamdop (3/3), Ngo Leyi. Entraîneur : F. Bougeant.

Dans l'autre demi-finale, les Danoises de Midtjylland ont également pris un sérieux avantage sur le terrain du FTC (30-23). Les visiteuses ont fait parler leur collectif (cinq filles à quatre buts ou plus) pour faire lentement craquer les Hongroises, dépassées en seconde période (10-15 après la pause). Un résultat à confirmer samedi prochain à Ikast.

Challenge Cup : Le Havre prend une sérieuse option
Un 7-0, et voilà le sort de cette demi-finale franco-française presque jeté. Le Havre s’est imposé à Bordeaux face à l’UMBB, samedi (28-21), grâce à une fin de première période impeccable. Alors que la rencontre était serrée au possible (8-8, 21e), le HAC a profité d’une supériorité numérique pour planter trois buts en deux minutes, puis a poursuivi la série qui s’est terminée sur un 7-0 en faveur de Linda Pradel et ses coéquipières (8-15 à la pause).

Les Girondines, sévèrement remontées par leur coach à la pause, avaient fait ce qu’il fallait pour relancer le suspense (18-22, 51e). Mais une dernière accélération du Havre, mené par une excellente Marine Desgrolard sur son aile droite (11/12 aux tirs), laissait l’UMBB, privée d’Alice Lévêque, à sept longueurs. Un écart conséquent avant le match retour, vendredi à Gonfreville, mais pas impossible à combler pour les coéquipières de Marion Maubon.

UMBB – LE HAVRE
21 – 28 (Mi-temps : 8 – 15)

UMBB.- Gardiennes : Foggea (60 min, 10 arrêts) et Lavaud. Joueuses de champ : Durand (3/4), Andreassen (4/10), Sagna, Borg (4/10), Bulleux (6/8), Lachaud (1/2), Maubon (2/2), Lorrillard (0/3), Alberto (1/4), M. Gonzalez (0/3). Entraîneur : E. Mayonnade.
Le Havre.- Gardiennes : Castellanos (30 min, 7 arrêts dt 1/2 pen) et Pradel (7 arrêts). Joueuses de champ : Tissier (1/3), Da Silva (2/4), Dazet (0/1), Alonso (1/2), Corckovic (1/2), Sow (1/1), Pekarskyte (0/3), R. Frécon (2/4), K. Cissé (3/4), De Sousa (6/8), Desgrolard (11/12). Entraîneur : S. Rac.

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités