mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Coupe des coupes : Fleury, l’Europe avant la France ?
Coupe des coupes : Fleury, l’Europe avant la France ?
2 Mai 2015 | Europe

Qualifié en finale de Coupe d’Europe sans jamais vraiment se mettre la pression, le club loiretain va se tester face au FC Midtjylland, un adversaire digne de la Ligue des champions. Il n’empêche, le titre qui fait rêver Gnonsiane Niombla et ses coéquipières, c’est bien le Championnat.

Deux défaites en trente-deux matchs cette saison (si l’on oublie celle de la réserve fleuryssoise à Metz), une Coupe de la Ligue soulevée, une demi-finale de Coupe de France… Voilà de quoi situer la performance du Fleury Loiret cette saison. Mais arrive à présent le temps de la cueillette, celui où les promesses de la saison doivent donner de jolis bouquets à brandir. Il y a le Championnat de France, bien sûr, que les Panthères n’ont jamais soulevé et rêvent de remporter. Mais avant, il y a cette Coupe des Coupes. Besançon l’a remportée en 2003, ce qui reste la meilleure performance française jamais réussie en Europe. Trois ans après la naissance du projet chapeauté par Fred Bougeant, le club loiretain tient donc une occasion en or d’affirmer la place grandissante qu'il compte prendre.

Gnonsiane Niombla, capitaine de Fleury : « Ça va être le haut niveau international »

Comment abordez-vous cette première finale européenne ?
Ça va, on s’est bien entraîné, maintenant on a hâte que ça arrive car ça fait long (le dernier match officiel remonte au 12 avril). On a eu le temps pour couper, Manon et moi sommes parties en stage à Brest avec l’équipe de France. Ce n’est pas évident de reprendre sur une finale de coupe d’Europe mais on est contentes de jouer ce match.

Vous êtes parties en stage à Skopje. Qu’est-ce que ça vous a apporté ?
Nous avons été au contact du très haut niveau européen, de la Ligue des champions, de ce qui se fait de mieux ! On a beaucoup appris pendant quatre jours au niveau de l’intensité, de l’arbitrage à l’extérieur aussi. Nous avons fait deux entraînements avec opposition et deux matchs officiels, avec une victoire puis une défaite.

Cette Coupe d’Europe, est-ce un réel objectif pour vous ?
La priorité, c’est le Championnat. Ensuite, vu ce qu’on propose, on sait qu’on est capable de faire quelque-chose de bien en Coupe d’Europe. Même si on perd cette finale, j’espère qu’on aura au moins tout donné, qu’on n’aura pas de regrets. Je pense qu’on est capable de les titiller mais il faut mettre tous les ingrédients : la discipline, s’appliquer en attaque, en défense, et aux shoots.

Que vaut cette équipe de Midtjylland ?
C’est une très, très bonne équipe, à tous les postes. Il y a les deux Jörgensen de la sélection danoise, Groot qui est la demi-centre des Pays-Bas, Englert qui était l’ancienne gardienne de l’Allemagne, des ailières de qualité aussi. Je pense que ça va être le haut niveau international. Elles pratiquent un jeu scandinave et quand il y a un grain de sable, rien ne va plus. On peut les perturber avec notre jeu un peu latin avec davantage d’imprévu.

C’est du 50-50 ?
On est outsiders, vraiment. Si on joue à 100%, je pense qu’on peut vraiment les titiller, même si on n’est pas forcément meilleures. On va surtout essayer de faire un bon résultat à la maison, puis faire un exploit là-bas.

Vous êtes la première capitaine de Fleury à soulever une Coupe de France et une Coupe de la Ligue. Maintenant, la Coupe d’Europe et le Championnat ?
Ce serait génial ! J’espère surtout qu’on sera championnes de France... Si on n’y arrive pas en coupe d’Europe, ce ne sera pas un gros coup dur car la priorité est le Championnat. Bien sûr il faudra voir nos prestations, qu’on ne se troue pas complétement. On fera le point le dimanche 10 après le match retour.

Fred Bougeant impressionné
Parce qu’il est plutôt du genre gagneur, le coach de Fleury a méticuleusement préparé cette finale. Et ce qu’il a vu de son adversaire n’est pas vraiment pour le rassurer. « On a relevé plus de 400 séquences qu’on a montrées à nos joueuses, précise Fred Bougeant. Et on compte 16 enclenchements de jeu. Aucune équipe française n’a ça. » Alors lui accepte volontiers le statut d’outsider, ce qui, espère-t-il, ne doit pas empêcher ses joueuses de tout essayer, au moins sur ce match aller. « On aborde ce match relâché, avec le sentiment d’avoir bien travaillé au Vardar en stage. On doit accepter le statut de chasseur, alors qu’on a été chassé toute la saison. »

Midtjylland, dont 70% de l’effectif a atteint les demi-finales de la Ligue des champions l’an dernier (battu par Györ, futur lauréat), est en effet tout sauf faire-valoir, même si les Danoises n’ont pas disputé la plus prestigieuse des compétitions cette saison. « On n’est pas là pour mentir aux joueuses, reprend Bougeant, c’est un défi énorme. Mais on va essayer de le relever. Si on arrive à les mettre en difficulté, elles peuvent être contrariées voire plonger mentalement. » Puisque l’objectif reste le Championnat, un point sera fait après le match aller pour juger s’il faut jouer le coup à fond au retour, à cinq jours d’une demi-finale de LFH. « On ne veut pas griller toutes nos cartouches. »

Challenge Cup : l’UMBB a tout à y gagner
Proche d’être sorti au premier tour (qualification aux tirs au but face aux Néerlandaises de Schuler Afbouwgroep), au bord de l’élimination en demi-finale face au Havre (-7 à l’aller en Gironde, + 12 au retour), Mios-Biganos-Bègles se retrouve en finale de la petite Coupe d’Europe, avec un plaisir non-dissimulé, alors que le club se bat pour sa survie en Championnat. Chez les Polonaises de Szczecin, les Miossaises tenteront de limiter la casse avant de bénéficier du retour à domicile dimanche prochain. Soulever un trophée serait une belle récompense pour cette nouvelle entité créée à l’été 2013.

Coupe des Coupes (C2), finale.
FLEURY LOIRET - FC MIDTJYLLAND
18 heures
Palais des sports d'Orléans. Arbitres : MM. Opava et Valek (RTC). En direct sur Ma Chaine Sport.

Challenge Cup (C4), finale.
POGON BALTICA SZCZECIN - UNION MIOS BIGANOS BEGLES
20 heures
Arena Szczecin. Arbitres: MMes Nastase et Raluca Stancu (ROU). En direct sur Ma Chaine Sport.

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités