mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF – de 20 F : Le sérieux paye cash !
EDF – de 20 F : Le sérieux paye cash !
16 Juillet 2017 | France

Sérieuses en diable, respectueuses du projet de jeu commun, les Bleuettes se sont offert le scalp de la Russie championne du Monde de la catégorie dans leur premier match du Trophée Corine Chabannes 26 - 23. Même si pas mal d’ajustements sont encore à peaufiner, on sent réellement l’envie du groupe de prendre la pleine mesure d’un projet commun indispensable à un Euro de bonne facture.


Et cette application, cette volonté de jouer d’un bout à l’autre du terrain en mettant l’accent sur les seconds temps de jeu, c’est dès l’entame du match que les protégées d’Éric Baradat vont les mettre en œuvre. Même si quelques petits pêchés de gourmandise arrivaient de ci de là. Même s’il y avait quelques ballons lâchés en route. Tout était globalement propre et surtout largement suffisant pour dominer les premières minutes du match face à une Russie qui avait un peu mis ses stars sur le banc en début de match. Mais il restait encore suffisamment de monde pour mettre la défense bleue dans le dur. Sauf qu’il restait encore à battre une Ophélie Tonds qui ne l’entendait pas du tout de cette oreille et qui d’emblée allait mettre la barre très haute en termes de performance. Méline Nocandy (Photo de tête) percutait dans les espaces, Constance Mauny s’envolait sur son aile gauche, Janella Blonbou lâchait le bras. Les dégâts étaient suffisamment importants autant au score que dans la manière pour que Vlacheslav Kirilenko ne prenne son temps mort et lance les Skorobogatchenko et autre Shaposhnikova dans les débats. Logiquement cela avait pour effet de redonner du tonus à son attaque et même si la défense bleue arrivait à contenir le bras gauche de Skorobogatchenko, autour, on profitait des espaces créés par la grande gauchère. Résultat un 13 partout à la pause qui laissait le champ libre aux deux équipes pour affirmer leur domination en seconde période.


On pouvait penser que passé ce début de match un peu chaotique, les Russes allaient mettre en route leur supériorité théorique. C’était sans compter sur l’application défensive des Bleuettes et leur volonté d’utiliser les ballons d’attaque au mieux. Ce fameux second temps de jeu, si travaillé lors des entrainements, était utilisé, et même parfois de superbe façon. Chaque ballon était disputé et les secondes chances russes vues en première période disparaissaient et tout ce beau monde continuait à se regarder les yeux dans les yeux au score et sur le terrain. Il fallait un facteur X pour faire basculer les choses d’un côté ou de l’autre. Le retour d’Ophélie Tonds (Photo ci-dessus) allait être celui-là. La gardienne messine mettait d’entrée les tireuses russes dans le dur. Parfaite dans sa lecture des trajectoires de tirs, solide sur les ailes, elle donnait suffisamment de ballons à sa cavalerie pour que peu à peu ce soient les Françaises qui prennent les choses vraiment en main. Même la fin de match va être maîtrisée. Arrivant à expurger de leur esprits quelques ratés qui auraient dû tuer le match, les Tricolores géraient défensivement parfaitement les dernières minutes pour s’imposer tranquillement de 3 unités sans qu’il y ait de débats possibles. Même si cela ne reste qu’un match de préparation. Même si la Russie a tenté des choses qu’elle n’utilisera peut-être pas dans les matches tendus de l’Euro, une victoire, et de cette manière ne peut que réjouir le staff tricolore et les afficionados de cette équipe.


Retour avec Éric Baradat, coach des Bleues
Éric, une victoire solide, où ce qui a été travaillé commence à se voir et avec un vrai sens collectif dans le groupe ?
Oui c’est satisfaisant de voir les joueuses s’approprier le projet de jeu proposé. Et même si nous n’avions pas gagné, j’aurais tenu le même discours. Tout n’a pas été parfait. Je trouve que l’on a eu tendance à perdre un peu trop de ballons. On aurait pu jouer plus de seconds temps de jeu, mais ceux qui ont été joués l’ont bien été. Tout commence petit à petit à se mettre en place. On verra si on est encore capables d’avancer dans ce sens demain face à l’Espagne.

On a vu beaucoup d’essais et de rotations sur la base arrière, cherches-tu la bonne alchimie ?
Non, le groupe fort je l’ai déjà en tête ! Mais on aura besoin de tout le monde sur l’Euro. Avec 7 matches en 10 jours il est impossible de s’appuyer sur un groupe restreint de joueuses. Donc il faut que tout le monde soit dans la même dynamique et que toutes soient capables d’entrer et d’être tout de suite dans le même tempo. Après, j’essaye de voir qui est le mieux sur quel poste, on a des arrières qui sont assez polyvalentes, donc il faut en profiter.

L’attaque a été plutôt rayonnante, mais la défense a été solide avec une Ophélie Tonds dont le retour a été déterminant ?
C’est l’autre satisfaction de ce match. Défensivement, on a été présents toute la partie. Ce n’est pas simple face à cette équipe russe qui dégorge de talents. Mais on est restés concentrés, appliqués sur les consignes comme face à Skorobogatchenko et son débordement extérieur. Après Ophélie à fait le boulot de jolie manière, ça rassure tout le monde d’avoir une gardienne qui valide le bon travail défensif.

A Apt, Gymnase Michael Guigou
Le samedi 15 juillet 2017 à 18h30
Trophée Corine Chabannes
France -20 F - Russie -20 F : 26 - 23 (Mi-temps : 13-13)

400 Spectateurs
Arbitres : MM Remi DEMANGEL et Loic ESPINASSE

Statistiques du match
France
Gardiennes : TONDS Ophélie 14 arrêts, DOS REIS Manuela 3 arrêts.
Joueuses : MAUNY Constance 5, BRUNI Lisa, VA UTIER Claire 1, LASSOURCE Déborah 1, DEBA Melvine 3, EKOH Karichma 4, NOCANDY Méline 4, KIEFFER Charlotte, AHANDA Orlane, SAGNA Soukeina, FOFANA Mabana Ma 4, PLOTTON Pauline 1, FALL Marie, BLONBOU Janella 3.

Russie
Gardiennes : VAGANOVA Anastasiia, ORLOVA Margarita.
Joueuses : ALIRZAEVA Kristina, DAVIDENKO Alexandra 3, DUDINA Mariia, IZMAILOVA Galina 1, KOROLEVA Ekaterina 5, KREMNEVA Svetlana 3, LURVEA Varvara,  MIKHAYLICHENKO Elena 2, RZAEVA Millana, SHAPOSHNIKOVA Ana 1, SHCHERBAK Olga 2, SKOROBOGATCHENKO Antonina 4, SOROKINA Kristina, TAZHENOVA Milana, ZELENKOVA Ekaterina 2.

Le diaporama du match


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités