mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial masc U19: Une promenade de santé pour débuter !
Mondial masc U19: Une promenade de santé pour débuter !
8 Août 2017 | International > Mondial

L'équipe de France masculine réalise l'entrée qu'on attendait d'elle au championnat du Monde des moins de 19 ans en Géorgie. Les Tricolores se sont largement imposés face au Bahrein (42-20) qui n'a tenu le rythme que pendant les vingt premières minutes. La bande à Quintin ne pouvait imaginer meilleur scénario.

par Yves MICHEL


Disputer le 1er match de la compétition face à l’équipe réputée comme la plus faible du groupe ne comportait pas que des avantages. Qui plus est lorsque la programmation oblige les organismes à répondre présent dès 10h juste après un petit-déjeuner pris au lever du jour.

Vingt bonnes minutes seront nécessaires afin que les Français prennent la pleine mesure du Bahrein. Une équipe totalement décomplexée qui va durant ce laps de temps montrer beaucoup de caractère et une certaine détermination face à une défense tricolore disposée à quelques largesses et une  attaque qui va manquer de justesse dans la finition. Notamment sur les décalages. Défaut qui sera vite gommé par la suite, Benjamin Richert par exemple, après un temps d’adaptation sur son aile droit ne va plus rater grand-chose. Dans ces vingt premières pendant lesquelles les Français ne vont pas réussir à mettre à distance leurs vis-à-vis (12-11 à la 19ème), Eric Quintin va passer son temps à jouer les sémaphores sur le bord de la touche. Les Bleuets ne s’étaient pas vraiment mis en danger et si la maîtrise du score était jusque-là, de leur côté, c’était souvent sur des actions individuelles avec un Kyllian Villeminot (notre photo de tête) omniprésent que la bonne solution était trouvée.  Lorsque le coach tricolore va procéder à une grosse rotation avec Benhalima et Brouzet en défense centrale, cela va aller déjà mieux. En attaque, l’apport des deux ailiers parisiens Kempf et surtout Nahi déconcertant sur sa fixation bras en l’air et surtout imprévisible dans ses mouvements circulaires, sera bénéfique.  Et comme Valentin Kieffer, très discret jusque-là va sortir quelques arrêts, la France va enfin creuser l’écart et rentrer au vestiaire avec un matelas conséquent (20-13).


      Le gardien chambérien Bastien Soullier et une de ses vigies défensives, le Parisien Robin Dourte

Dans les premières minutes de la seconde période, tout le banc bleu avait apporté sa contribution. Bastien Soullier dans les cages allaient inévitablement tirer le meilleur parti d’un bloc défensif où dans le central l’association des deux vigies de plus de 2 m Dourte-Brouzet va rapidement prendre l’ascendant. Même en infériorité numérique, la France ne faiblissait pas. Les Bahreinis payaient cash leur débauche d’énergie. Leurs transmissions étaient floues, leur défense très perméable. Les Tricolores vont contrer, intercepter,  relancer et galoper comme des lapins. Ça continuait à défendre et à bien défendre et les attaquants à enchaîner avec sérieux, entrain et une totale réussite. Plus besoin de coacher depuis le banc, Villeminot continuait son festival entraînant l’ensemble de ses partenaires dans son sillage. Si le capital-confiance se jauge par la distance que les Français ont mis sur leur adversaire, à deux minutes du terme avec 22 buts décart, tout le monde pouvait avoir le sourire dans le camp tricolore (42-20 score final). 

Pour aborder la suite sereinement, le contrat est parfaitement rempli. Les joueurs d’Eric Quintin ont été impeccables dans le comportement. Et le coach a pu gérer son groupe de la meilleure des façons qui soient en faisant tourner et en responsabilisant tout son monde. Certes l’adversaire a très rapidement baissé pavillon et a montré ses limites. Ce qui arrive sera plus ardu mais il fallait être présent sur ce 1er rendez-vous. Ce que n’ont pas fait les Croates dans le groupe C. Les vice-champions d’Europe ont été tenus en échec (30-30) par le Portugal qui a même eu le ballon de la victoire au bout des doigts dans les vingt dernières secondes. Comme quoi… 



A Tbilissi (Georgie), Sport Palace Tbilisi - HALL A - Phase Préliminaire du Mondial U19   -   Mardi 8 août 2017 à 10h (locales)
France - Bahrein:      42 - 20 (Mi-temps : 20-13)

Arbitres : MM  Alexei & Igor Covalciuc (Moldavie)

A relever, les deux temps très forts de la 2ème mi-temps chez les Bleus: le 9/0 entre la 35ème et la 42ème minute et le 6/0, huit minutes plus tard.

les statistiques des joueurs de l'Equipe de France

Gardiens

perf

7m

utilisation

16

KIEFFER Valentin

7 arrêts / 20

 0/2

30' 

1

SOULLIER Bastien

9 arrêts / 15

0/2

30' 

Joueurs de champ

 

 

 

2

RICHERT Benjamin

6/9 

 

 34'14

4

BOS Julien

 

 

27'39 

5

TRIBILLON Gaël

2/2 

 

 35'09

6

GAUDIN Noah

4/5 

1/2 

24'33 

8

PRANDI Elohim

 1/2

 

16' 

9

VILLEMINOT Kyllian

 8/10

1/2 

33'03 

10

NAHI Dylan

 6/6

 

24'43 

11

KEMPF Edouard

5/5 

 

24'31 

14

BENHALIMA Nori

2/2 

 

28'44 

15

DAMIANI Clément

 2/2

 

18'56 

19

GIBELIN Yoann

2/2 

 

 18'19

20

MAPU Jonathan

2/3 

 

13'52 

21

DOURTE Robin

2/3

 

22'19

22

BROUZET Hugo

 0/1

 

36'53 

Les choses sérieuses ne devraient véritablement commencer que mercredi (après une 1ère journée de repos) avec la Norvège, un adversaire un peu plus costaud que les joueurs du royaume moyen-oriental. Encore que les Nordiques n’auraient jamais du participer à ce Mondial. 12èmes l’an passé à l’Euro, ils ont bénéficié d’une invitation après que l’IHF ait enregistré le retrait du représentant de l’Océanie. C’est justement lors de cet Euro croate des moins de 18 ans que les Tricolores ont croisé la route des Norvégiens, en phase préliminaire. Après une 1ère période très accrochée (seulement un but d’avance à la pause) malgré l’excellent boulot de Kieffer dans ses cages, les Bleuets avaient fait la différence au retour des vestiaires pour l’emporter (31-24).  Selon leur coach, les Norvégiens arrivent en Géorgie animés par un esprit de revanche et l’objectif de se glisser dans le top 8. Lors de leur préparation, ils ont dominé la Pologne et la Suède et se sont inclinés de peu (-2) face au Danemark.

Revoir le match France - Bahrein (images fournies par la Fédération Géorgienne de Handball - Droits réservés)

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités