mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Une Europe en plein chambardement
Une Europe en plein chambardement
11 Juillet 2018 | Europe

Alors que l’été est principalement dédié à la refonte et la remise en route des effectifs courant juillet, dans les coulisses, l’Europe du Handball est en train de fortement changer de visage.

Tout d’abord avec la bonne nouvelle venue de l’EHF avec la publication du ranking européen des championnats. Et ce qui devait arriver à force de voir les clubs français briller est arrivé ! La LSL est maintenant le premier championnat du continent avec 147 points, devançant la Bundesliga qui n’en compte que 130. Cela n’est pas qu’anecdotique, car dès la saison 2019-2020, la LSL aura 5 équipes qualifiées automatiquement en coupe d’Europe, une place de plus qui va faire naître bien des envies pour la saison à venir. Et avec 3 clubs en Ligue des Champions, sans parler de rêver à une telle apothéose que celle de la saison passée avec les 3 clubs tricolores aux 3 premières places, on se dit qu’avec des parcours solides, cette domination n’est pas terminée et que l’écart avec les poursuivants pourrait bien se creuser encore.

Autre bonne nouvelle, l’EHF a publié les tableaux de la coupe EHF, et nos 2 représentants Saint Raphaël et Aix en Provence sont assez bien lotis. Le SRVHB entrera dans la compétition qu’au stade du 3° tour, et n’aura qu’un tour à passer pour entrer en phase de poule. Pour le PAUC, qui a reçu logiquement une invitation, il faudra passer un tour de plus. Côté féminin, Issy Paris sera sur le pont dès début septembre alors que Besançon et Nantes attendront tranquillement le mois d’octobre pour faire leur entrée au 2° tour.

Mais tout ce beau tableau concernant le handball tricolore se terni un peu si l’on passe les frontières. On savait que la Vardar Skopje allait considérablement réduire la voilure et que le faste des années précédentes était fini. Les roubles de Samsonov repartant en Russie, le club macédonien a fait le grand ménage dans ses stars. Autre coup de tonnerre, polonais cette fois, avec Kielce qui vient de déclarer un trou d’1 million d’Euros et qui lui aussi va réduire ses ambitions car la ville de Kielce a cette fois refusé de boucher le trou… Quid des stars sous contrats et de ceux qui avaient déjà signé leur contrat pour les saisons à venir comme le pivot nantais, Nicolas Tournat ? L’avenir nous le dira… Barcelone qui se reconstruit, les clubs allemands qui ne dominent plus, la ligue danoise qui perd régulièrement un de ses fleurons, la Russie qui a disparu des écrans radars ! Même le grand Veszprém connaît des turbulences sportives avec la perte du titre hongrois au profit de Szeged mais aussi financières lui aussi. Le paysage des clubs européens pourrait bien continuer à évoluer très fortement. Avec des clubs français comme nouveaux maîtres de l’Europe ? A voir…

© François Dasriaux
Partager sur Facebook
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités
    Pari de handball stakers.com