mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Deux pas en avant, un en arrière
Deux pas en avant, un en arrière
27 Juin 2011 | International > Euro

A l’issue du premier tour du championnat d’Europe jeunes, les Françaises sont plus proches du Monténégro que de la victoire finale. Qualifiées dès leur deuxième match pour le tour principal, un succès sur leurs prochaines adversaires néerlandaises suffira pour s’assurer une place dans le Top 7 du tournoi, autrement dit une présence au Mondial 2012.

Le chemin vers un nouveau titre continental, lui, se révèle bien plus tortueux. Le festival offensif de Mélissa Agathe en ouverture, contre la Croatie, la guirlande de six interceptions confectionnée par Kellya Zulemaro aux dépens de faibles Slovaques, n’ont guère trouvé de suite face au rugueux collectif hongrois. Le choc pour la pole position du groupe D, et le capital de deux points au second tour qui va avec, a fait pschitt. Repli défensif déficient, attaque atone : la première mi-temps a cerné les lacunes d’un groupe découvrant les exigences des joutes internationales.

« On a fait un non-match » déplore Pierre Mangin. Certes, le sélectionneur concède que les partenaires de Szederke Sirian « ont beaucoup plus de moyens que nous ». Mais cet aspect ne peut à lui seul expliquer pourquoi les Bleuettes ont attendu quarante minutes avant de tirer la sonnette d’alarme, par Julie Soulard et Déborah Dangueuger. Le facteur mental a pesé lourd : « J’ai senti des filles qui avaient peur, pétrifiées, qui n’étaient pas prêtes à affronter la Hongrie ». Résultat, « les consignes n’ont pas été respectées ». Bien trop tard, en réalité, quand l’écart a dépassé la barre symbolique des dix buts (7-19, 26’, 15-26, 42’ puis 23-28, score final).

Un malheur n’arrivant jamais seul, Fanta Keita a écopé d’un carton rouge juste avant la pause (3x2 mn), et Agathe, KO à dix minutes du terme, a fini son dimanche aux urgences. A l’aube de la seconde phase du séjour à Brno, les priorités s’adaptent au nouveau contexte : « se remettre à flots », « retrouver la confiance ». Le plus tôt sera le mieux.
 
PREMIER TOUR – GROUPE D
FRANCE – CROATIE : 27-21 (11-8)
Le 23.06.2011 à Brno (RTC)
100 spectateurs
Arbitres : B. et L. Frieser (RTC).

FRANCE : Agathe 10/14 (1 penalty) ; Niakaté 4/7 ; F. Keita 4/8 ; Soulard 3/6 ; A. Frécon 2/4 ; Prouvensier 2/6 ; Camara et Zulemaro 1/1 ; Mosabau et Zazai 0/1.
Gardiennes : Dangueuger (8 arrêts en 38’, dont 2 penaltys), Carretero (2 en 10’) et Gabriel (12’).
2 minutes : Zulemaro (12’), Niakaté (29’), Keita (30’), A. Frécon (55’).
CROATIE : Dragisic 8/14 (2 penaltys) ; Konta et Vrkljan 3/4 ; Runje 2/2 ; Kezic 2/3 ; Debelic, Masnic et Milosavljevic 1/2 ; Kuzman, Maras et Mikolcic 0/1.
Gardiennes : Kapitanovic (14 arrêts en 55’) et Besen (2 en 5’).
2 minutes : Dragisic (56’).
 
SLOVAQUIE – FRANCE : 15-31 (10-16)
Le 24.06.2011 à Brno. 100 spectateurs. Arbitres : Mmes Vujacic et Kazanegra (MTN).
SLOVAQUIE : Kostelna 6/14 (3 penaltys) ; Spakova 2/5 ; Olsovska et Varjassiova 1/1 ; Durinikova et Kluckova 1/2 ; Fulekova et Konigova 1/3 ; Slavikova 1/4 ; Sichmanova 0/2 ; Tomasechova 0/3.
Gardiennes : Kvasnicova (12 arrêts en 53’, dont 1 penalty) et Csakova (2 en 7’).
2 minutes : Kluckova (17’), Tabakova (44’), Fulekova (60’).
FRANCE : A. Frécon 8/11 (1 penalty) ; Prouvensier 6/7 ; Agathe 5/9 (1 penalty) ; Soulard 4/7 ; F. Keita 3/5 ; Zazai 2/3 ; Rittore 1/1 ; Niakaté 1/3 ; Camara 1/4 ; Mosabau et Zulemaro 0/1. Gardiennes : Carretero (2 en 10’) puis Dangueuger (14 arrêts en 39’) et Gabriel (4 en 11’).
2 minutes : F. Keita (17’), A. Frécon (29’), Camara (39’), Sow (42’), Mosabau (55’).
 
FRANCE – HONGRIE : 23-28 (8-19)
Le 26.06.2011 à Brno. 150 spectateurs. Arbitres : B. et L. Frieser (RTC).
FRANCE : Agathe 4/6 (4 penaltys) ; Zazai 3/3 ; Niakaté 3/7 ; A. Frécon 3/4 (1 penalty) ; Rittore 2/2 ; Prouvensier et Soulard 2/3 ; F. Keita 2/6 ; Camara 1/2 ; Mosabau 1/3 ; Sow et Zulemaro 0/2.
Gardiennes : Carretero (3 arrêts en 16’) puis Dangueuger (13 en 44’, dont 3 penaltys).
2 minutes : F. Keita (8’, 23’ et 30’, carton rouge), A. Frécon (18’), Prouvensier (45’), Camara (50’).
HONGRIE : Sirian 7/7 ; Barany 4/5 ; G. Toth 4/8 (1 penalty) ; Kurucz 3/4 ; Szekerczes 3/7 ; Korsos et M. Toth 2/5 ; Virag 2/6 ; Lukacs 1/3.
Gardiennes : Szemerey (13 arrêts en 50’) puis Ferenczi (1 en 10’).
2 minutes : Virag (20’ et 29’), Sirian (32’ et 59’), G. Toth (40’), Barany (45’ et 53’).
 
HONGRIE – SLOVAQUIE 33-20 ; CROATIE – HONGRIE 26-38 ; CROATIE – SLOVAQUIE 30-16.
Classement : 1. HONGRIE 6 points ; 2. FRANCE 4 ; 3. Croatie 2 ; 4. Slovaquie 0.
 
GROUPE A :
1. RUSSIE 6 pts ; 2. SUEDE 4 ; 3. Allemagne 2 ; 4. Autriche 0.
GROUPE B : 1. DANEMARK 6 pts ; 2. ROUMANIE 4 ; 3. République Tchèque 2 ; 4. Portugal 0.
GROUPE C : 1. NORVEGE 6 pts ; 2. PAYS-BAS 4 ; 3. Espagne 2 ; 4. Pologne 0.
 
TOUR PRINCIPAL (groupe 2, à Brno) : France – Pays-Bas (mardi 28 juin, 17 heures) ; France – Norvège (mercredi 29 juin, 17 heures).

© Laurent Hoppe
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités