mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La cour des miracles !
La cour des miracles !
21 Janvier 2012 | International > Euro

La première journée de la poule I de l’Euro 2012 a donné lieu à des vrais miracles et par trois fois ! La Pologne est revenue de l’enfer de ses 11 buts concédés à la pause pour arracher le match nul face à la Suède, le Danemark bouge encore un petit peu après sa victoire d’un but sur la Macédoine après avoir subi quasiment tout le match la foudre de Kiril Lazarov et l’Allemagne renaît de ses cendres en prenant le point du match nul à des Serbes qui auront eu le seul tort de ne pas plier un match qu’ils ont dominé de bout en bout… Bref, l’Arena de Belgrade fut le théâtre de tous les miracles handballistiques en ce samedi de janvier. Comme quoi, tout est possible, tout est réalisable à condition d’y croire pendant les 60 minutes que durent un match !

Coup de froid sur Belgrade
Secoués tout le match par des Serbes euphoriques, les Allemands arrachent le nul dans les dernières secondes sur un joli passe-passe de Heuberger.

Bienvenue à la Beogradska Arena ! Pour ce premier match du groupe I, ce sont plus de 15 000 supporters en bleu et rouge qui ont accueilli la Mannschaft. Avec en jeu une grosse option pour la qualification en demi-finales pour le vainqueur de ce choc.

Un choc à sens unique : la Serbie s'envole, la défense allemande est dépassée et il faut attendre 7 minutes pour voir le premier but des hommes de Martin Heuberger. Mais c'est bien connu, l'Allemagne ne renonce jamais. Et surtout pas Glandorf. Pourtant, malgré un retour à un but (7-6, 23e), les Allemands doivent subir une nouvelle période de foudre de la part des Serbes, emmenés par un Nikcevic déchaîné et un Ilic diablement efficace.

12-7 à la pause, et même 15-8 à la 34e, l'écart semble creusé. Et pourtant, une nouvelle fois, la Mannschaft recolle, portée par un Heinevetter en état de grâce - et volontiers chambreur. Et alors que la Serbie mène 21-20, le gardien des Füchse Berlin réalise un arrêt décisif, lançant la dernière possession de balle. Il reste moins de 10 secondes à jouer, Ilic écope d'un dernier deux minutes. Le moment choisi par Heuberger pour un quitte ou double impérial : Heinevetter s'efface pour laisser entrer Christophersen et sa chasuble vert pomme. A 7 joueurs de champ contre 5, les Allemands mènent la danse et c'est le même Christophersen qui ferme le score, offrant aux siens un point inespéré.

Pour la Serbie, c'est un nouveau coup d'arrêt après le faux pas contre la Slovaquie (dans un match qui ne comptait certes pour rien). S'en remettront-ils, pourront-ils encore puiser dans des réserves physiques déjà sérieusement entamées pour s'ouvrir les portes du dernier carré ? Quant aux Allemands, avec 5 points soit autant que leurs adversaires du soir, ils ont désormais un bon gros pied en demi-finales. Sans génie mais avec deux étincelles sur les ailes (Groetzki et Gensheimer) et un guerrier dans les buts, cette Allemagne qu'on donnait pour cliniquement morte il y a un an est en train de renaître. Eternel recommencement...

Olivier Stephan

A Belgrade, Belgrade Arena
Le samedi 21 janvier 2012 à 20h15
Serbie – Allemagne : 21 – 21 (Mi-temps : 12-7)
17 000 spectateurs
Arbitres :
MM RALUY LOPEZ O. et SABROSO RAMIREZ A. (Espagne)

Hansen contre Lazarov ! Un combat à « l’ancienne »
Deuxième match du groupe 1 dans ce tour principal, ce Danemark – Macédoine est une vrai bonne surprise pour les Macédoniens qui devancent les Danois, seconde grosse déception de cet Euro, à l’instar des Français. Les deux protagonistes de la finale du dernier Mondial, en Suède ont le moral dans les chaussettes et jeu en berne, orphelins de leurs leaders et de leur réussite habituelle. Les Danois aussi doivent tout gagner pour avoir le droit de rêver !

C’est dans une salle survoltée acquise toute à la cause des Macédoniens, une salle orange, rouge, hurlante à l’image de la sono et du speaker que les Danois vont subir le jeu de la Macédoine en première période. Avec un pivot, Stoilov Stojanche intenable dans le dos de la défense danoise, les frères Lazarov tout en puissance, une défense dure et compacte, les Macédoniens mettent les coéquipiers de Lars Christiansen sous pression. Au bout de quinze minutes, Kiril Lazarov et les siens collent un 5- 0 aux danois pour mener 11 à 1 6 ! Mikkel Hansen est contré, le repli gêne le jeu rapide des nordiques qui voient leur salut passer par les ailes avec un Hans Lindbergh efficace et Bo Spellerberg qui essaie de donner de la vitesse au jeu. Pourtant, malgré un Kun Fu de Filip Lazarov qui enflamme la salle pour un écart de 6 buts, la fin de la mi-temps s’équilibre en faveur des Danois qui scorent par trois fois : 19 -1 6

La reprise est macédonienne, avec un Kiril Lazarov survolté mais le Danemark ne lâche pas à l’image de Mikkel Hansen et Hans Lindbergh. Tous les deux ramènent leur équipe et à la 14° arrive enfin l’égalisation danoise sur une belle passe de Bo Spellerberg à son pivot René Toft Hansen. Mikkel Hansen (12 buts) va scorer cinq fois de suite et donner à son pays un avantage de trois unités qui va calmer un peu le public mais Kiril Lazarov, veille et lui rend but sur but ! A 1’40 de la fin, Borko Ristovski stoppe un tir danois, le score est à parité 32 - 32, le suspense est à son comble, les macédoniens font durer ce qu’ils croient être leur dernière attaque, bien sur Kiril Lazarov (13 buts) prend ses responsabilités mais Nicklas Landin fait son arrêt du match. Les Danois se jettent sur la balle qui arrive dans les mains expertes et adroites de Hans Lindbergh (8 buts) qui crucifie le gardien Macédonien et tout un peuple !

La Macédoine a tout donné mais pleure, les Danois exultent, ils se sont battus, avec leur cœur et leur tripes à défaut de retrouver encore leur handball.

Cathy Tachdjian

A Belgrade, Belgrade Arena
Le samedi 21 janvier 2012 à 18h15
Danemark – Macédoine : 33 – 32 (Mi-temps : 16-19)
17 000 spectateurs
Arbitres :
MM RALUY LOPEZ O. et SABROSO RAMIREZ A. (Espagne)

Retour gagnant pour la Pologne dans les pieds de la Suède
Bien compliqué de savoir qui de la Pologne ou de la Suède a gagné un point ou en a perdu un, toujours est-il que le match a été d’un déroulement assez incroyable. La Suède exécutant proprement la Pologne en première mi-temps 20 à 9 avant de subir exactement le même sort dans la seconde partie du match.

+ 11 – 11 voilà un changement radical de décor qui ne se produit pas tous les jours en handball surtout à très haut niveau international. En faillite complète au niveau du jeu d’arrière, perdant ballons sur ballons, les Polonais vont voir les Henrik Lundstrom et Niklas Ekberg débouler sur leurs ailes respectives pour enfiler les buts comme d’autres des perles. Comme sur jeu placé la Suède arrivait aussi à trouver la faille à 9 mètres par les Andersson, Larholm ou encore Kim Ekdahl du Rietz le nantais, logiquement et implacablement la Pologne sombrait corps et âme et pouvait déjà dire un petit adieu aux demi-finales. Y croire encore lorsqu’in vient de subir une pareille déroute en 30 minutes relève de la gageure absolue, c’est pourtant ce que vont faire les hommes de Bogdan Wenta. Profitant des balles qui tombaient des mains de Suédois peut être trop en confiance, se mettant eux à ne plus rien gaspiller, ils vont réussir l’impossible exploit de refaire basculer le match dans l’autre sens. A l’image de sa seconde période calamiteuse, la Suède aura la balle de match dans les mains, mais va la cafouiller une fois de plus… Au final un match nul qui laisse à la Pologne le petit point d’avance qu’elle avait en arrivant à la superbe Belgrade Arena.

François Dasriaux

A Belgrade, Belgrade Arena
Le samedi 21 janvier 2012 à 16h15
Pologne – Suède : 29 – 29 (Mi-temps : 9-20)
6 000 spectateurs
Arbitres :
MM Nordine LAZAAR et Laurent REVERET (France)

Dernière Journée | Journée 4
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Pologne Suède 29 29 21/01 >>
Danemark Macédoine 33 32 21/01 >>
Serbie Allemagne 21 21 21/01 >>
Prochaine Journée | Journée 5
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Pologne Macédoine 23/01
Danemark Allemagne 23/01
Serbie Suède 23/01
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Allemagne 5 3 2 0 1 74 68 0
- Serbie 5 3 2 0 1 67 61 0
3 Pologne 3 3 1 1 1 74 77 0
4 Danemark 2 3 1 2 0 81 83 1
- Suède 2 3 0 1 2 79 84 0
6 Macédoine 1 3 0 2 1 81 83 -2

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités