mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mitonnées à la sauce 4-2
Mitonnées à la sauce 4-2
21 Juillet 2012 | International > Jeux Olympiques

La France a fini ses matches de préparation en dominant la Russie 28-24. Mais pour arriver à ce bon résultat et après une première mi-temps plus que tristounette, Olivier Krumbholz aura du sortir la fameuse 4-2 défensive qui a si souvent mis la Russie sur le reculoir.

Et il fallait y arriver pour les Bleues, car la première période aura été une suite de mauvais choix et de pertes de balles en attaque. Une fois de plus les Bleues n’ont pas réussi à poser leur jeu placé et se sont offertes aux contres et à un jeu russe d’une belle fluidité. Heureusement pour elles, tout cela n’aura vraiment duré que 15 grosses minutes. Evgueny Trefilov ayant décidé de faire tourner son effectif pour finaliser son choix sur la liste de 14, exit Tatiana Khmyrova qui avait mis la France en gros péril en menant et concluant de très belle manière le jeu des Russes. Malheureusement pour elle, la seconde mi-temps va la voir se blesser au genou sur son 6° but. On espère que cela ne sera pas grave pour cette jeune joueuse bourrée de talent et dont l’absence pourrait être un sale coup pour la sélection russe. Avec une Emilya Turey dans le rouge contrairement à mercredi soir, avec une Ludmilla Postnova qui semble avoir perdu son bras magique et ses jambes de feu, la France arrivait à relever un peu la tête sur la fin de première période pour ne finalement ne compter que 4 buts de retard à la pause.

La seconde période va voir d’entrée la révolte tricolore se faire. Toujours un peu à la peine sur jeu placé, les Bleues vont offrir un quart de défense 4-2 qui va étouffer la Russie pour le compte. Les grandes arrières russes, privées de leur meneuse, venaient perdre des ballons dans les mains bleues qui s’empressaient de convertir tout cela par des montées de balles plus que tranchantes. Et là dans ce domaine, personne ne peut rivalise avec Siraba Dembele. Adroite comme jamais, rapide en diable, l’ailière gauche française allait encore en rajouter en prenant systématiquement l’ascendant en 1x1 sur Emilya Turey qui outre son « vendengage » en règle offensif passait un très sale quart d’heure défensif. Son feu follet droitier retrouvé, la France allait même s’offrir quelques passages de très bon aloi qui la menait rapidement à un +3 qui aurait du tuer le match tant les Russes semblaient hors du coup face à cette défense agressive. Mais une grosse révolte initiée par Kochetova allait presque refaire basculer la partie dans le camp russe. C’était le moment que choisissait Alexandra Lacrabère pour se lancer dans un one woman show sur le money time qui mettait définitivement à genou les grandes russes. Bien aidée par une Alisson Pineau proche de la grande forme, régulée par une Camille Ayglon précieuse dans bien des compartiments, les Bleues finissaient le match en trombe pour infliger une défaite de 4 buts à la Russie qui donne le sourire à quelques jours du début des JO.

Bien parties dans leurs matches de préparation avec une belle victoire sur la Suède, les Françaises avaient subi lors des trois matches suivant la loi de leur opposantes. Finir par une belle victoire et surtout par cette deuxième mi-temps tout en puissance défensive va, à l’évidence, mettre de l’allant dans le groupe. Reste à espérer que le calage offensif sur jeu placé va finir par se faire pour tenter d’aller au bout de la plus belle des compétitions.

A Cherbourg, Salle de Chantereyne
Le vendredi 20 juillet à 20h30
France - Russie : 28 - 24 (Mi-temps : 8-12)

2 000 spectateurs
Arbitres :
MM. BAMUTREF S.et ALSWIDI M. (Qatar)
 
France :
Gardiennes : Leynaud (30 min, 3 arrêts), Darleux (30 min, 5 arrêts), Pierson.
Joueuses de champ : Dancette (2/3), Kanto (1/1), Ayglon (1/4), Deroin (1/3), Goiorani, Pineau (3/6), Mendy (2/2), Baudouin (3/5 dont 0/1 pen.), Dembélé (6/7), Tervel (1/1), Signaté (2/9), Lacrabère (3/4) Herbrecht (3/5 dont 3/3 pen.).
Entraîneur : O. Krumbholz
 
Russie :
Gardiennes : Sedoykina (30 min, 6 arrêts), Sidorova (30 min, 11 arrêts).
Joueuses de champ : Kochetova (3/5), Postnova (1/3), Bodnieva (1/2), Petrova (3/3), Davydenko (2/6), Levina (0/2), Shipilova, Muravyeva, Vetkova (0/1), Zhilinskayte (4/4 dont 3/3 pen), Marennikova (2/2) Bliznova (4/5), Turei (1/6), Khmyrova (6/6), Chernoivanenko (1/2).
Entraîneur : E. Trefilov
 
Evolution du score : 1-3 5°, 2-4 10°, 3-7 15°, 5-9 20°, 6-11 25°, 8-12 MT - 12-14 35°, 16-14 40°, 19-17 45°, 22-19 50°, 24-23 55°, 28-24 FT.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités