mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Bref, les Anglais jouent au Handball…
Bref, les Anglais jouent au Handball…
29 Juillet 2012 | International > Jeux Olympiques

Voilà ! Les Bleus ont fait leur entrée dans la compétition, les JO sont bel et bien partis pour les tenants du titre. Mais pour un match, une opposition, il faudra à minima attendre le prochain match face à l’Argentine. Parce que cette première depuis 26 ans entre la France et la Grande Bretagne n’a pas été folichonne, loin s’en faut.

On aura vu un Capitaine Fernand exemplaire au shoot et dans la passe, au point d’être à un petit but du double - double si cher aux basketteurs. On aura vu un Guillaume Joli et un Samuel Honrubia qui s’en sont donné à cœur joie toute la partie finissant les décalages et les montées de balles comme à Gravelotte et une paire de pivots bien gavées de bons ballons, même si certains étaient parfois un peu lancés comme à la pêche dans une défense anglaise le plus souvent aux abois et très prompte à balancer une petite pigne juste pour entretenir au mieux la sacro sainte entente cordiale. Le tout cornaqué par un Daniel Narcisse, de plus en plus patron de la maison bleue et qui s’est fendu de quelques gestes sous le sceau de la grande classe. Un contre un de feu à vous faire péter les deux chevilles, décalage dans le timing avec un sac à dos « so british » et une porte façon Tower Bridge sur le buffet et passes à la Magic Johnson dont la dernière sur Cédric Sorhaindo qui fut le clou de son spectacle personnel.

Mais même si les Français après quelques minutes de calages défensifs ont fait dans le globalement très sérieux, pour qu’il y ait match il aurait fallu être deux, et même trois avec la paire arbitrale qui va arriver à être dépassé par le jeu... avec par exemple en sanctionnant d’un rouge sec un croche pied totalement involontaire de Steven Larsson, meilleur joueur et buteur britannique et de loin. Une équipe qui a un niveau de Nationale 1 face à une des meilleures équipes du monde, une paire arbitrale qui elle non plus n’a pas tout en magasin pour siffler un match de ce niveau, et logiquement la partie n’a pas été transcendante loin de là… On aura vu un pivot du nom de Robin Garnham capable de faire de jolies choses et par là même de finir meilleur buteur pour ses couleurs. On aura vu le duo de « frenchies gauchers » Gawain Vincent et Sébastien Prieto réussir de beaux petits enclenchements par moments et ce fut un peu tout.

En fait la seule crainte que pouvait avoir les Tricolores était celle de la blessure. On aura d’ailleurs eut une petite peur quand Xavier Barachet fut touché au genou, ce qui va lui provoquer un repos immédiat et définitif de la part de Claude Onesta. On aura tremblé quand Cédric Sorhaindo va finir un de ses tirs en se réceptionnant assez lourdement sur le poignet, mais au final, et on l’espère, plus de peur que de mal. Deux qui ne se seront pas trop fait de mal, c’est le duo de co-chambriers, Michael Guigou et Luc Abalo qui, pour le premier ne va pas quitter sa veste de survêtement, et pour le deuxième, va faire une petite apparition de 10 minutes pour retourner sur le banc pour le compte. Quant à Didier Dinart on ne le verra pas de la seconde période…

On pourra juste un peu plisser le nez sur cette fameuse 5-1 qui va mettre 10 bonnes minutes à se caler, avec même les sujets de sa gracieuse majesté qui arrivaient à se faufiler dans des trous qui leur tendaient les bras. Mais pour le handball de combat on va attendre le match face à une Argentine qui a fait souffrir l’Islande pendant 40 bonnes minutes. Les Jeux Olympiques 2012 étaient l’occasion de recréer une équipe nationale de handball pour les Britanniques, ils y sont arrivés ! Il leur reste maintenant à gravir les échelons de la hiérarchie mondiale pour avoir pleinement leur place dans une compétition de haut niveau. Pour les Français, il est temps de passer aux choses plus compliquées !

A Londres, Copper Box
Le dimanche 29 juillet 2012 à 20h30
France - Grande-Bretagne : 44 - 15 (Mi-temps : 21-7)

5 000 spectateurs
Arbitres :
MM ABDULLA Mansour et BAMUTREF Saleh Jamaan (Qatar)

Statistiques du match

Evolution du score : 3-2 5°, 6-2 10°, 8-4 15°, 11-6 20°, 16-7 25°, 21-7 MT - 23-8 35°, 29-9 40°, 33-10 45°, 37-11 50°, 39-14 55°, 44-15 FT.

Dernière Journée | Journée 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
IslandeArgentine312529/07>>
SuèdeTunisie282129/07>>
FranceGrande Bretagne441529/07>>
Prochaine Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
TunisieIslande 31/07
Grande BretagneSuède 31/07
ArgentineFrance 31/07
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1France2110044151
-Suède2110028211
-Islande2110031251
4Argentine010102531-1
-Tunisie010102128-1
-Grande Bretagne010101544-1

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités