mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Une chose est sûre ! Ce n’est pas la défense le problème…
Une chose est sûre ! Ce n’est pas la défense le problème…
13 Décembre 2012 | International > Euro

Dire que la Serbie ne porte pas chance aux couleurs tricolores est un doux euphémisme. Après la 11° place des hommes, les filles repartiront de Belgrade avec à priori une 9° place en magasin. Loin des espoirs de médailles, les Bleues auront besoin de pas mal de temps pour digérer cet échec assez cinglant après la désillusion des JO de Londres. Ceci dit, la défaite face à la Serbie n’est qu’une déception de plus dans cet Euro, car la victoire des Danoises sur la Norvège efface un peu le sentiment de gâchis après la défaite bleue face aux Serbes.

Mais cette défaite pourrait elle aussi rester un moment dans les têtes tricolores, car arriver à perdre ce match est quand même une énigme au vu des potentiels affichés par les deux collectifs. On avait bien vu que la finition n’était pas la tasse de thé des Bleues sur cet Euro et même depuis un sacré moment. Mais en arriver à être à 20% de réussite face à une gardienne serbe qui ne fait tout de même partie des cadors mondiales, c’est là un vrai problème récurrent qui finit par plomber les plus beaux efforts défensifs. Bien sûr cette défaite peut aussi rester dans la gorge des Françaises, en refusant le jet de 7 mètres de l’égalisation à 2 minutes de la fin du match entré de 30 bons centimètres dans les buts serbes, mais quand derrière on loupe deux faces à faces de suite, on oublie rapidement ce jugement assez bizarre des arbitres Biélorusses. Elles ont laissé la place aux hôtes de cet Euro qui même en n’étant pas plus glorieuses en attaque auront montré plus de vaillance et de lucidité dans les instants clefs du match.

Pas de gestion des supériorités numériques cohérentes, des choix de tirs tous aussi étonnants les uns que les autres avec des tirs hauts en permanence face à une gardienne qui éclate 3 fois sur 4. La même problématique que face à la gardienne tchèque deux jours plus tôt, ce manque de lucidité dans les instants clefs du jeu finit par plomber les meilleures intentions. Pourtant défensivement, les Bleues, hormis la raclée et le non match face à la Norvège n’ont jamais démérité et elles ont même produit un sacré match dans ce domaine face à la Serbie. Mais on peut récupérer toutes les balles du monde, votre gardienne peut vous sauver la mise 5 fois de suite dans le money time, cela ne sert à rien si jamais une bonne solution offensive n’est validée derrière.

Pendant longtemps, le handball masculin français a eu lui aussi de gros soucis de réalisme face aux gardiens adverses. La génération magique a réussi à effacer ce travers à force de travail et de talent. Il reste maintenant au handball féminin à prendre le même chemin, transformer des athlètes exceptionnelles en vraies artistes de la balle, le jour où la France saura vraiment mixer ces deux aspects du jeu, elle deviendra réellement intraitable.

A Belgrade, Beogradska Arena
Euro féminin de Handball, poule II
Le jeudi 13 décembre à 18h10
Serbie - France : 18 - 17 (Mi-temps : 10-6)

5 000 spectateurs
Arbitres :
MM Andrei GOUSKO et Siarhei REPKIN (Biélorussie)

Evolution du score : 2-2 5°, 4-3 10°, 6-3 15°, 7-4 20°, 9-4 25°, 10-6 MT - 11-8 35°, 12-12 40°, 14-14 45°, 16-16 50°, 17-17 50°, 18-17 FT.

Dernière Journée | Journée 6
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
République Tchèque FSuède F263513/12>>
Serbie FFrance F181713/12>>
Norvège FDanemark F333513/12>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Norvège F85410140124-1
2Serbie F753111241182
3Danemark F653201471451
4Suède F552211271271
5France F45230110114-1
6République Tchè.05050121141-5
© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités